Recherche avancée       Liste groupes



      
INDUS/ELECTRO/POST-PUNK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Normal

CABARET VOLTAIRE - The Voice Of America (1980)
Par WALTERSMOKE le 7 Février 2015          Consultée 741 fois

Après avoir réalisé un Mix-Up aussi bancal que satisfaisant, les membres de CABARET VOLTAIRE mettent les pieds dans les années 80, The Voice of America sous le bras. Le trio mène sa barque, et entend bien marquer les esprits avec son indus/post-punk harassant et plutôt pessimiste, tout comme le fait la cold-wave, qui n'est certainement pas la première à célébrer de jolies et frivoles choses comme le fera si bien un cousin éloigné commun, la synthpop.

The Voice of America, sorti en 1980, est le deuxième 33 tours de CABARET VOLTAIRE – troisième si l'on prend en compte la compilation 1974-1976. Et avec lui, pas de demi-mesure : le post-punk des Cabs est résolument sombre et déprimant. Aucune bouée de sauvetage ne viendra chercher l'auditeur se lançant dans l'écoute de ces 39 minutes peu lumineuses, pour ne pas dire pas du tout. "Fini de rire", nous dit CABARET VOLTAIRE, et pas question de prendre cette assertion autrement qu'au pied de la lettre. Pas question non plus d'espérer une entrée en douceur dans l'univers présenté ici, puisque "Damage is Done" se charge de planter le décor de suite, et si possible dans la face. Samples de radios (la fameuse "Voice of America"), boite à rythme décharnée, chant très agressif de Stephen Mallinder... à ce stade, on est soit fasciné au point d'être assez curieux pour la suite, soit dubitatif au point de vouloir partir. Pour être honnête, ce sont les premiers qui ont raison : The Voice of America est lourd, sombre et angoissant, mais aussi fascinant et bourré de moments forts. Outre "Damage is Done", qui constitue en définitive une introduction de poids, The Voice of America contient également d'autres morceaux tout aussi voire plus réussis : "Premonition" oppresse et rend l'atmosphère clinique, tandis que "Obsession" finit d'enfoncer l'auditeur. Et que dire de "Partially Submerged" ? Le minimalisme de cet instrumental a de quoi glacer le sang, sans devenir pour autant chiant par la suite.

Voilà de quoi est composé The Voice of America... en bonne partie. Mais hélas, il n'est pas exempt de moments faiblards, qui se font remarquer en plus. Sur le banc des morceaux accusés de descendre la qualité de l'album, "Stay out of It" est lassant et même pas intéressant, de loin comme de près. "Kneel to the Boss" aurait pu être réussi, mais la rythmique ne lui rend pas honneur. Et puis un gros souci accable The Voice of America : il a vieilli, et pas qu'un peu. La production n'est vraiment pas au top, et contrairement à l'EP de 1978 et Mix-Up, où elle pouvait passer, elle dessert ici la musique. Sans pour autant aseptiser le son ni placer une prod en opposition avec les compos des Cabs, il y avait moyen d'avoir un album déjà bien ouvragé sans pour autant perdre de sa verve – et à l'époque, c'était déjà clairement faisable.

The Voice of America n'est pas un mauvais album, soyons clairs à ce sujet. CABARET VOLTAIRE ne démérite pas le succès qu'il commence à obtenir. Il manque cependant au groupe une consistance musicale qui lui permettrait d'être plus pertinent, et a posteriori de concevoir un disque qui pourra marquer les esprits même des décennies plus tard. Mais si vous tombez sur ce disque, n'hésitez pas l'écouter !

A lire aussi en INDUS par WALTERSMOKE :


EINSTüRZENDE NEUBAUTEN
Silence Is Sexy (2000)
20 ans d'indus de qualité




EINSTüRZENDE NEUBAUTEN
Strategies Against Architecture '80-'83 (1984)
Que du bon (ou presque) dans cette compile !


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Richard H. Kirk (guitare, instruments à vents)
- Stephen Mallinder (chant, basse, percussions)
- Chris Watson (synthés, effets sonores)
- +
- Haydn Boyes Weston (batterie)


1. Damage Is Done
2. Partially Submerged
3. Kneel To The Boss
4. Premonition
5. This Is Entertainment
6. If The Shadows Could March
7. Stay Out Of It
8. Obsession
9. News From Nowhere
10. Message Received



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod