Recherche avancée       Liste groupes



      
POST-PUNK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



The B-52'S - The B-52's (1979)
Par WALTERSMOKE le 21 Février 2015          Consultée 816 fois

Dans le monde de l'aéronautique, le B-52 fait partie des avions les plus emblématiques de sa génération. Ce bombardier étasunien créé en 1946 s'est très vite imposé comme une pièce maîtresse pendant la Guerre Froide, et s'est fait bien connaître, notamment au sein de la culture populaire. Après tout, ne sont-ce pas des B-52 qui menacent le monde dans Docteur Folamour, par exemple ? Notons également le surnom de B-52 donné à un type de coiffure féminine assez excentrique né dans les années 50 – pour un exemple flagrant, il suffit de regarder Amy Winehouse.

De cette coiffure dérive le nom d'une des formations les plus intéressantes de la new-wave, The B-52's. Formé en 1976 à Athens, ce groupe fait donc partie de la branche US du genre, avec un penchant tout aussi naturellement rock pour les guitares. À ce titre, on peut le rapprocher de Devo ou bien des Talking Heads, avec qui il tournera pas mal dans ses premières années. Les B-52's se distinguent également par une absence apparente de leader, sans compter le chant partagé entre presque trois des membres, et surtout un côté fun, drôle qui en fait sa principale caractéristique. Cela se voit d'ailleurs dès la pochette de leur premier album, criarde et kitsch à souhait. Le contenu est également assez kitsch, mais qu'on se rassure, il est également plus que correct en termes d'exigence musicale. Le quintette offre une new-wave en fait plus proche du post-punk, avec également une bonne influence surf rock/rock'n'roll – il n'y a donc pas que les coiffures qui ont été prises dans le passé.

Ce qui est remarquable avec la face A de l'album, c'est son enchaînement de morceaux tout à la fois jouissifs et très bons. Sur une musique jouant la carte du rétro tout en ne ressassant pas la musique du passé, le chant assez écorché de Fred Schneider et les vocalises assez aiguës et volontairement naïves de Cindy Wilson et Kate Pierson déclament des paroles complètement loufoques et insensées. Et ça marche, en témoignent "Planet Claire" et "Rock Lobster" ! La première est une introduction à la fois brutale et explicite à l'univers des B-52's, tandis que la seconde n'est ni plus ni moins que le premier tube du groupe : il s'agit tout simplement d'une rencontre au sommet entre une musique rock'n'roll typique et une approche de la musique plus new-wave/post-punk dans l'esprit, avec des paroles débiles. En revanche, la version 45 tours est préférable, car plus courte (près de 7 minutes ici, tout de même) et plus concise.

La face B n'est pas profondément mauvaise en comparaison, mais elle n'en démord pas niveau qualité. "Hero Worship" permet de mieux apprécier la voix de Wilson, qui s'y montre un peu agressive, et "6060-842" aurait pu constituer une bonne petite conclusions à un album dont aucune piste ne faiblit, pas même "Dance This Mess Around" et un chant féminin au bord de l'hystérie. Hélas, trois fois hélas, les B-52's ont cru juger utile de placer une reprise en fin d'album. "Downtown", tiré du répertoire de Petula Clark, offre une bien piètre et risible sortie, flinguant à coup sûr la qualité de l'album.

Inutile d'être trop dur cependant, les B-52's livrent là un beau premier effort, qui mérite qu'on s'y attarde. En plus d'attirer l'attention de par leur originalité, les cinq hurluberlus d'Athens ont su proposer une musique dynamique, fraîche et sans concession vis-à-vis de la médiocrité – ou presque. Et comme si ça ne suffisait pas, l'aventure ne fait que commencer, avec un digne successeur qui pointe à l'horizon.

A lire aussi en NEW-WAVE par WALTERSMOKE :


LADYTRON
Gravity The Seducer (2011)
Nouveau changement de cap




SOME BIZZARE RECORDS
Some Bizzare Album (1981)
Un échantillon plein de promesses !


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Fred Schneider (chant, percussions, guitare)
- Kate Pierson (chant, claviers, guitare)
- Keith Strickland (batterie, percussions)
- Cindy Wilson (chant, percussions, guitare)
- Rick Wilson (guitare)


1. Planet Claire
2. 52 Girls
3. Dance This Mess Around
4. Rock Lobster
5. Lava
6. There's A Moon In The Sky (called The Moon)
7. Hero Worship
8. 6060-842
9. Downtown



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod