Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : The Beatles , Bert Jansch , Harry Nilsson

John LENNON - Mind Games (1973)
Par ERWIN le 7 Septembre 2011          Consultée 2035 fois

Le 4eme album solo de John Lennon voit le jour dans des conditions spéciales. Le Johnny, qu’on imagine –arf !- la tête farcie par les idées hallucinées de Yoko, n’en peut plus et se casse – suivant en cela les ordres de cette même Yoko - avec sa secrétaire May Pang. Le John a de la suite dans les idées. Encore une Asiatique ! Elle ne lui plait guère, mais la chef lui a dit que ce n’était pas son problème, dur dur… Cela va durer 18 mois, le fameux « week-end perdu » qu’on lui souhaite calme et détendu. Et ceci nous donne ce « mind games », des jeux de l’esprit qui rabâchent encore et toujours les idées de l’ex-Beatles sur la paix et l’amour.

« Mind Games » est mignonette, même si John a fait beaucoup mieux, mais le refrain et ce synthé entêtant sont bien sympas. On remarquera d’ailleurs la pochette proche de celle d’Imagine avec ses petits nuages, et le visage de Yoko en train de s’enliser, et John qui s’en éloigne avec… détermination ? C’est raté évidemment, sachant que ce cœur d’artichaut de Johnny ira récupérer sa « belle » quelques mois plus tard.

Mais bon, le rock reprend ses droits avec « Meat City ». Pas trop tôt, on se reveille enfin avec ce titre digne des grands groupes de southern rock, la voix de John y est en revanche trop surmixée, dommage. Il s’y permet quelques bonnes rengaines grivoises de bon aloi, se lâche un peu, « Fuck a Pig » c’est toujours drôle, non ? Toujours cool, « Tight AS » continue dans cette veine rock un brin polissonne. « Only People » en revanche, est juste écoutable.

« I Know » propose une gratte plus sympathique, évocatrice d’espace et un brin psychédélique. On y retrouve avec surprise des gimmicks utilisés par son pote George, c’est donc notable et assez rigolo sans être transcendant.

Bon après Johnny nous les brise carrément avec Yoko. Les petits susurrements de « One Day » sont horripilants, on pensait échapper au style Yoko pour le moins, mais non. Pas mémorable. Les chœurs de « Out of Blue » sont surprenants, mais ne rendent pas la chanson exceptionnelle malgré une lap steel guitar dispensant encore une fois un esprit countrysant. « You are Here »… Quel drame ! Dans un esprit hawaiien, on savait John fana d’Elvis mais pas au point de singer ses performances Pacifiquiennes… Pour un Anglais, quelle déchéance ! Cela dit c’est smooth, cool, mais incroyablement inhabituel pour l’angliche. Et nous sommes bien loin du niveau d’ « Imagine ».

Enfin « Aisumasen » est un petit slow bluesy de belle facture. Le piano y tonne de fort belle manière.

Et comme si Yoko n’était pas assez présente, vlatypa que John nous ressort le super concept de « Nutopia » cher à qui vous savez. Le couple à poil s’était gravement embringué dans une ridicule histoire de création d’un état de bonheur permanent… Pas transcendant, même si les gamins irlandais de U2 ont repris le drapeau blanc du Nutopia pour leur chanson « War » sur l’album du même nom. Enfin l’hymne traîne vaguement sur une des plages du skeud…

Produit intégralement par John, le grand Phil Spector n’a pas effleuré la console, pour un résultat plus que convenable il faut bien l’admettre. Petite parenthèse dans la carrière de John LENNON, il est toutefois difficile de considérer cet album comme essentiel. Demeurent quelques chansons sympas, dont la jolie « Mind Games », ou « Aisumasen ».

C’est un 2.5 arrondi à l’inférieur car le concept Yoko me gonfle.

A lire aussi en ROCK par ERWIN :


John MELLENCAMP
The Lonesome Jubilee (1989)
Du folk rock de première bourre




Axel BAUER
Personne N'est Parfait (2000)
Imparfait mais sonne bien


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- John Lennon (chant)
- Dr. Winston O’boogie / John Lennon (guitare, claviers, percussions extra-sensorielles)
- Ken Ascher (piano, orgue, mellotron)
- David Spinozza (guitare)
- Jim Keltner (batterie)
- Gordon Edwards (basse)
- Michael Brecker (saxophone)
- Sneaky Pete (pedal steel guitar)
- Rick Marotta (batterie)
- Something Different (chœurs)


1. Mind Games
2. Tight As
3. Aisumasen (i’m Sorry)
4. One Day (at A Time)
5. Bring On The Lucie (freda Peeple)
6. Nutopian International Anthem
7. Intuition
8. Out The Blue
9. Only People
10. I Know (i Know)
11. You Are Here
12. Meat City
13. Aisumasen (bonus, Home Version)
14. Bring On The Lucie (bonus, Home Version)
15. Meat City (bonus, Home Version)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod