Recherche avancée       Liste groupes



      
GLAM-ROCK  |  STUDIO

Commentaires (6)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Frank Zappa , 801, Ian Gillan , Fripp & Eno, Uk, Mike & The Mechanics, Paul Carrack , Quiet Sun, Manzanera & Mackay, Brian Eno , Phil Manzanera , Eno/cale
- Style + Membre : Bryan Ferry
 

 Roxyrama (1285)

ROXY MUSIC - Roxy Music (1972)
Par MARCO STIVELL le 10 Septembre 2011          Consultée 3359 fois

Premier album d'un groupe qui avait tout pour être grand, et l'est devenu d'office. Après son installation à Londres en 1968, Bryan Ferry enseigne la céramique pour gagner sa vie, mais ne perd pas de vue la musique et met de côté des compositions. Non retenu par Robert Fripp pour le remplacement de Greg Lake au sein de King Crimson (un peu comme Elton John d'ailleurs), il est redirigé par le guitariste vers la firme E.G. (qui financera le premier album de ROXY MUSIC). C'est là qu'il rencontre le saxhautboïste Andy Mackay et le géo trouvetou Brian Eno. Plus tard, le batteur Paul Thompson et le guitariste Phil Manzanera viendront compléter la formation, qui demeurera ainsi sans jamais inclure complètement de bassiste. Les influences principales de Ferry sont Andy Warhol et le pop-art, et c'est ce concept qu'il compte mettre en avant avec ROXY MUSIC. A noter que dès ce premier album, le groupe va jouer sur son esprit provoquant avec le look de ses membres, mais aussi ces pochettes mettant en valeur de jolies femmes.

Roxy Music, enregistré en une semaine et produit par Peter Sinfield (désormais ex-King Crimson), est un véritable monument. Beaucoup disent qu'il est le meilleur du groupe, de peu devant le suivant For Your Pleasure. Voilà en effet une musique doublée d'une réalisation qui ne peuvent laisser indifférent lorsque l'on est avide de ces découvertes géniales, proposant une certaine richesse dans son ensemble. L'aspect ambivalent de ROXY MUSIC, lorgnant vers un rock bouillonnant n'hésitant pas à prouver sa sauvagerie, me donne envie de les qualifier de "Van Der Graaf Generator du pop-art", ceci étant également dû au chant de Bryan Ferry et à la présence d'un saxophone non moins fou. Andy Mackay reste l'un des meilleurs "soufflants" du rock, proposant d'un côté ce saxo sans concession, et d'autre part un hautbois qui permet de tempérer avec cette furie musicale. D'autre part, il y a le côté inventif de ROXY MUSIC, directement lié au génie de Brian Eno, dont les idées de synthéses et traitements fourmillent sur ce premier album, plus encore que le second. Et le restant du groupe assure évidemment, Manzanera et Thompson sont inspirés au possible. Quand je vous dis qu'ils avaient tout pour réussir...

Sur ce premier album, chaque chanson est un joyau mettant en valeur la totalité de ces éléments. "Would You Believe ?" et "Re-Make/Re-Model" usent d'un rock puissant où le saxophone et la guitare explosent spontanément, de manière jouissive. Sur le second, chaque membre du groupe a droit à un mini-solo, certains citant le "Day Tripper" des Beatles, le "Peter Gunn" de Duane Eddy, ou la "Chevauchée des Valkyries" de Richard Wagner pour le saxophone. "Virginia Plain", qui a été ajoutée lors de la réédition CD à très juste titre, constitue un excellent single inventif, où le mélange saxo/hautbois traités par Eno est proprement époustouflant ! Même constat sur "Ladytron", que Ferry voulait faire sonner comme "lunaire". "2HB" a aussi un aspect nébuleux qui met en avant le génie d'Eno alors que le reste du groupe livre un propos décalé par-dessus.

"If There is Something" commence de manière presque countryisante, mais gagne vite du terrain bien que demeurant assez doux comparé à d'autres du disque. "The Bob (Medley)" est assez touffu et respecte bien l'idée du film Battle of Britain auquel il rend hommage. La batterie sonne comme une mitraillette, les synthés sont lourds et évoquent cent mille canons, tandis que le hautbois se fait une petite place de choix visant à rendre le tout plus léger. La fin renoue avec un bon rock savant, ce titre est vraiment grandiose ! "Chance Meeting" est une fausse chanson calme au piano-basse, l'élément de choix étant ici la guitare torturée de Phil Manzanera. "Sea Breezes" enfin, apporte effectivement pour moitié la satisfaction d'une brise marine caressante, avant un final plus corsé où le hautbois reste, tout autant que le chant très "crimsonien" de Ferry, et comme dans la première partie, le digne maître des cérémonies.

Le groupe pour ce premier essai fait preuve à la fois d'une audace et d'une intelligence que beaucoup ne maîtrisent pas d'office. Doté d'une production d'époque, Roxy Music (comme le premier King Crimson, merci Peter Sinfield) est l'un de ces albums intemporels, un des fers-de-lance de ces années fabuleuses.

A lire aussi en GLAM-ROCK par MARCO STIVELL :


ROXY MUSIC
Heart Still Beating (1982)
Live très eighties




ROXY MUSIC
Country Life (1974)
Un des meilleurs


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Bryan Ferry (chant, piano)
- Andrew Mackay (hautbois, saxophone)
- Phil Manzanera (guitares)
- Brian Eno (synthétiseur, bandes)
- Graham Simpson (basse)
- Paul Thompson (batterie)


1. Re-make (re-model)
2. Ladytron
3. If There Is Something
4. Virginia Plain
5. 2 H.b.
6. The Bob (medley)
7. Chance Meeting
8. Would You Believe?
9. Sea Breezes
10. Bitters End



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod