Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK-ROCK CELTIQUE  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Mahones , Dropkick Murphys, Flogging Molly, Celkilt
- Membre : Too Kah
 

 Myspace (441)
 Site Officiel (544)

BOOZE BROTHERS - En Vert Et Contre Tous (2015)
Par GEGERS le 10 Avril 2015          Consultée 979 fois

15 ans après leurs débuts, les BOOZE BROTHERS reviennent de loin. Non pas que la carrière du groupe ait été particulièrement chaotique, mais les incertitudes et les aléas de l'existence n'ont pas épargné nos punk-rockers celtiques. Entre changement de nom (Le groupe s'est baptisé un temps The Booze avant de reprendre son appellation d'origine contrôlée) et de personnel, le groupe de Bertrand Yates (sans aucun doute l'Irlandais à l'accent toulousain le plus marqué) a du faire preuve d'une persévérance indéfectible pour continuer à tenir le coup.

Mais les BOOZE sont toujours là, et plus vivants que jamais. Si un nouvel album studio se fait attendre, le groupe a décidé de célébrer son nouveau remaniement (exit le violon, qui laisse la place à l'accordéon) dans son fief toulousain de la Dynamo, à l'occasion de la St Patrick 2014. Un an plus tard, En Vert et Contre Tous débarque sur nos platines pour nous démontrer l'extraordinaire vitalité qui habite le combo qui se produit désormais sous forme de sextet. Si le groupe avait au départ envisagé la publication d'un DVD, c'est finalement sous format audio que Bertrand Yates et ses acolytes nous offrent une bonne rasade de punk-celtique énergique et virtuose.

Le mixage n'a pas du être tâche aisée, car malgré tout le soin apporté au son, celui-ci sonne parfois de manière trop "crunchy", la guitare électrique étouffant parfois les autres instruments. Reste que les instruments "traditionnels" (bodhran, flûte et accordéon) se voient parfaitement mis en valeur, et c'est tant mieux car leur rôle et primordial sur ces titres, traditionnels ou compositions originales, qui prennent à la gorge et viennent rappeler que les BOOZE restent, plus que jamais, un groupe revendicatif et engagé. Sur le nouveau titre "Craonne", qui reprend les paroles de la "Chanson de Craonne", chanson contestataire écrite durant la première guerre mondiale et censurée par le commandement militaire en raison de ses paroles désabusées, anti-capitalistes et anti-militaristes, le groupe semble plus affûté et inspiré que jamais. Si nous avons une préférence pour les sonorités du violon, il faut bien reconnaître que l'accordéon, virtuose et sautillant, se fait porteur de mélodies inédites qui épousent bien la personnalité du groupe.

Plus léger, un second nouveau morceau, "She ain't the one", confirme que les BOOZE continuent d'épouser la cause d'un punk celtique énergique et sans concessions. Toujours impeccable, Bertrand Yates se fait taquin et parfaitement à son aise dans le rôle de l'animateur de soirée, et sa voix, toujours puissante et impeccable, reste une force motrice incroyable qui confère au groupe une identité unique et si particulière. Oeuvrant également à la flûte, le chanteur aux multiples talents n'a de cesse de chambrer ses musiciens et de relancer un public très motivé.

Si les classiques "Fields of Athenry" ou "I want sex" ne parviennent pas à égaler les versions (déjà captées en live) présentes sur le premier album du groupe, tant au niveau du mixage que de l'interprétation, les titres des 2è et 3è albums se voient mis en valeur de fort belle manière, à l'image des titres chantés en occitan "Eth Vielo Molo" et "Eth Perrac Arroi" (Le Chiffon Rouge), du léger et immédiat "Just for the Fun" ou des titres qui témoignent de cette envie qu'ont les BOOZE de continuer d'aller de l'avant malgré les écueils de l'existence ("New booze tribe", "The day the booze"). Et puis, comme à son habitude, le groupe déshabille puis rhabille le traditionnel "Wild Rover". Cette fois-ci, les BOOZE lui donnent un air russe alcoolisé qui lui sied fort bien, et sert de prétexte à une nouvelle levée de coude.

En résulte un concert de quasiment 90 minutes qui, s'il n'est pas un témoignage live définitif (quelques soucis de son viennent réduire son impact) constitue un très bon moment que sauront apprécier les amateurs du groupe. Et puis, en présentant ainsi sa nouvelle formule, les BOOZE donnent envie de découvrir ces nouvelles compositions, captées cette fois dans un environnement studio, qui espérons-le ne tarderont pas à voir le jour, l'album Reels & Squeals" datant tout de même de 2010. Allez, pour le fun !

3,5/5

A lire aussi en PUNK-ROCK par GEGERS :


FLOGGING MOLLY
Whiskey On A Sunday (2006)
Fort plaisant intermède




FLOGGING MOLLY
Float (2008)
L'irish punk a un nouveau maître


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Bertrand (chant, guitare, flûte)
- Laure (bodhran)
- Ploufi (batterie)
- Kuba (guitare)
- Eristof (accordéon)
- Juju (basse)


1. Black And Tans
2. Eth Vielo Molo
3. Craonne
4. Just For The Fun
5. Inisheer
6. Gilipolla
7. Wild Rover Iv
8. Eth Perrac Aroi
9. Day The Booze
10. Fields Of Athenry
11. Finnish Set
12. She Ain't The One
13. Right Wing No More
14. Tana
15. New Booze Tribe
16. I Want Sex



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod