Recherche avancée       Liste groupes



      
POST-PUNK / HORROR PUNK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : The Misfits , Danzig, Iggy Pop
 

 Danzig Verotik (314)

SAMHAIN - Initium (1984)
Par RED ONE le 26 Mai 2015          Consultée 1033 fois

En 1983, Glenn Danzig commence à en avoir plus qu'assez des MISFITS : changements de line-up à répétition, musiciens aux egos surdimensionnés, et surtout un style punk rock dans lequel le hurleur du New Jersey ne se sent plus tellement à l'aise. L'orientation punk hardcore du dernier LP des MISFITS, Earth A.D./Wolfs Blood (1983), témoignait ainsi déjà du désir de Danzig d'apporter de la nouveauté et de la fraîcheur dans sa musique.
C'est durant les derniers mois d'existence des MISFITS originaux que va donc s'initier le projet parallèle SAMHAIN. Pour ce faire, Glenn Danzig va débaucher son ami Eric Stellmann, alias "Eerie Von", à l'époque roadie et photographe des MISFITS, pour y tenir la basse. Après diverses tentatives avec plusieurs musiciens différents, la première version de SAMHAIN se stabilise avec l'arrivée du batteur Steve Zing, ancien membre de The UNDEAD (le groupe de l'ex-MISFITS Bobby Steele). Malgré cette apparence de cohésion, on retrouve un certain nombre de musiciens additionnels sur le premier album de SAMHAIN, comme Lyle Preslar (guitariste de MINOR THREAT), et le bassiste de REAGAN YOUTH, Al Pike. Lorsque les MISFITS se séparent définitivement en octobre 1983, SAMHAIN devient un projet à plein temps.

Esthétiquement, SAMHAIN assure la transition entre les MISFITS et DANZIG, le futur projet metal de Glenn. Si les membres du nouveau groupe arborent toujours la coiffure "Devilock" sur la pochette d'Initium, on peut également y remarquer qu'ils se sont enduits d'une bonne grosse giclée de faux sang, leur donnant un aspect bien plus effrayant que le look de gentils vampires des punks du New Jersey. Autre élément de transition, le logo et la mascotte de SAMHAIN, qui sont exactement les mêmes que ceux du futur groupe DANZIG.
Musicalement, c'est un peu pareil au final. Entre le punk horrifique crasseux des MISFITS et le heavy metal gothique de DANZIG, il y a donc eu SAMHAIN : un groupe intermédiaire, pratiquant un post-punk gothique ET horrifique, aux guitares rugissantes et à l'imagerie plus qu'inquiétante !

Avec ce nouveau groupe, Glenn Danzig peut enfin donner libre cours à son perfectionnisme acharné. Composant tous les titres et écrivant tous les arrangements, Danzig se charge ici des guitares et des claviers, et enregistre également lui-même la batterie sur "Archangel" (et ça s'entend). Précisons toutefois que cette chanson a été composée et enregistrée en 1981, et devait à l'origine être une chanson des MISFITS chantée par Dave Vanian (chanteur de The DAMNED).
Les liens de consanguinité entre le répertoire des MISFITS et le nouveau groupe de Danzig ne s'arrêtent évidemment pas là : quelques anciens titres des MISFITS vont intégrer le nouveau répertoire de SAMHAIN, tout en étant profondément remaniés au préalable. Sur ce premier LP, on retrouve ainsi "Horror Biz", qui n'est autre qu'une nouvelle version du classique "Horror Business" publié par les MISFITS en 1979.

De prime abord, cet album ne se positionne pourtant pas comme un disque avorté des MISFITS, et Glenn Danzig pose clairement l'ambiance dès l'intro "Initium/Samhain" : un son macabre, glauque, terrifiant, qui nous happe immédiatement, et Glenn qui se met à prononcer des paroles infernales. On se croirait en pleine messe noire. Pourtant, les MISFITS ne sont pas bien loin : "Black Dream" témoigne encore d'une orientation furieusement horror punk, malgré des riffs post-punk et des claviers angoissants. Que dire également de "All Murder, All Guts, All Fun" et de "He-Who-Can-Not-Be-Name", titres cette fois totalement punk rock, qui sont de toute évidence des morceaux initialement prévus pour être enregistrés par les MISFITS ? Mais ne nous plaignons pas trop, ces titres sont très réussis.
La différence entre SAMHAIN et les MISFITS est cependant clairement perceptible sur les passages les plus post-punk de l'album : "Macabre" et ses choeurs diaboliques font ainsi froid dans le dos, pendant qu'un sinistre carillon d'église retentit en rythme avec la musique... L'ambiance n'est définitivement plus à la rigolade. "The Shift" fait fortement penser à KILLING JOKE, avec un son tribal et très organique. Même atmosphère apocalyptique et ténébreuse sur "The Howl", dont les guitares ne semblent pas loin du heavy metal.

Alors concluant, ce premier SAMHAIN ? Eh bien, c'est assez difficile de trancher... Sur ce premier opus post-MISFITS, Glenn Danzig ne donne pas toujours l'impression de savoir où il va. Si les aspects post-punk et rock gothique sont déjà bien en place, le son MISFITS ne semble pas avoir dit son dernier mot. D'une certaine façon, Initium pourrait être considéré comme un album des MISFITS dont les tempos ont été relativement ralentis, et dont les ambiances macabres ont été approfondies. Mais tout n'est pas parfait. On voit bien, par exemple, que le réenregistrement de "Horror Business" ne sert pas à grand chose : les nouveaux arrangements sont moins réussis, et la chanson y a pas mal perdu. Ce qui révèle malheureusement l'aspect quelque peu maladroit de ce premier album.

C'est néanmoins avec ce premier LP de SAMHAIN que commence le processus qui métamorphosera l'ancien hurleur des MISFITS en crooner gothique musculeux. Avec Initium, Glenn Danzig s'affranchit déjà du carcan immature des MISFITS pour s'orienter progressivement vers quelque chose de bien plus sérieux. Malgré ses maladresses, on aurait donc tort de ne pas accorder à cet album toute l'attention qu'il mérite.

A lire aussi en PUNK-ROCK par RED ONE :


LUDWIG VON 88
Houlala 2 : La Mission (1987)
Le steak de la mort !!!




SAMHAIN
Samhain Iii : November-coming-fire (1986)
Toi aussi, deviens une femme-poney...


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Glenn Danzig (chant, guitare, claviers, batterie)
- Eerie Von (basse)
- Steve Zing (batterie)
- +
- Lyle Preslar (guitare)
- Mike Gutilla (claviers)
- Al Pike (basse additionnelle)


1. Initium / Samhain
2. Black Dream
3. All Murder All Guts All Fun
4. Macabre
5. He-who-can-not-be-named
6. Horror Biz
7. The Shift
8. The Howl
9. Archangel



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod