Recherche avancée       Liste groupes



      
POST-PUNK / HORROR PUNK  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Membre : The Misfits , Danzig, Iggy Pop
 

 Danzig Verotik (314)

SAMHAIN - Unholy Passion (1985)
Par RED ONE le 2 Juin 2015          Consultée 951 fois

En 1984, alors que SAMHAIN n'a que quelques mois d'existence et vient à peine de commencer à tourner, son line-up continue d'évoluer. Pete Marshall, plus connu sous le pseudonyme de "Damien", rejoint ainsi le groupe à la guitare peu de temps avant la sortie du LP Initium. C'est donc sous la forme d'un quatuor que le groupe s'attelle à l'enregistrement de son successeur. C'est bien connu, Glenn Danzig déteste la facilité. Ce deuxième opus de SAMHAIN est donc un EP, et non un album longue durée. En choisissant un format plus court, le crooner punk du New Jersey prend de toute évidence quelques risques. Moins propice au remplissage, le format EP seyait parfaitement à la musique des MISFITS, plus directe et radicale. Avec SAMHAIN, la chose est déjà moins aisée, puisque avec ce nouveau groupe, Glenn Danzig cherchait à développer des ambiances plus glauques et plus sinistres, globalement plus matures que le punk débiloïde pratiqué par son ancienne formation.

Le pari de proposer un disque plus compact est toutefois aisément relevé, et sur les 6 titres ici présents, aucun n'est à jeter. Le tout forme un ensemble très cohérent, quoique guère facile à appréhender. Dès le titre d'introduction éponyme, un son très gras et puissamment crasseux nous attrape par le cou pour ne plus nous lâcher. On est un peu déstabilisé par cette "Unholy Passion" malsaine et sinistre, aux sonorités inquiétantes et poisseuses. De fait, SAMHAIN lorgne ici sur les marges du rock gothique et du death rock, dans la continuité logique des titres les plus post-punk d'Initium. Pourtant, le fantôme cramoisi des MISFITS semble ressurgir sur les deux titres suivants, "All Hell" et "Moribund". Néanmoins ces deux chansons présentent un son très dérangeant, sorte de hardcore profondément noir et gothique. SAMHAIN gagne ici en maturité, et l'héritage MISFITS s'éloigne de plus en plus.

"The Hungry End" dénote encore toutefois de quelques accents horror punk, mais SAMHAIN n'a clairement pas envie de rigoler sur ce titre martial, où la voix de Glenn se fait dictatoriale et oppressante. D'oppression, il en est plus que question sur la terrifiante "Misery Tomb", véritable moment d'angoisse sonore avec ses cris d'outre-tombe et ses échos venus du plus profond des ténèbres. Une vraie litanie de l'Enfer, sans paroles, qui vous filera assurément des frissons si vous l'écoutez seul en pleine nuit toutes lumières éteintes. Ce titre très conceptuel est suivi du tout aussi terrifiant "I Am Misery", superbe pièce horrifique où Glenn Danzig vocifère sa haine à n'en plus finir.

En définitive, Unholy Passion se révèle bien plus convaincant qu'Initium : en creusant davantage dans un terreau obscur et ténébreux, Glenn Danzig donne une vraie épaisseur à ce deuxième effort de SAMHAIN, qui continue de s'affranchir des racines punk rock des MISFITS pour mieux tracer son propre sillon gothique. Certes, tout n'est pas parfait ici, le son très cru et volontairement crasseux de cet EP pourra rebuter plus d'un auditeur. Mais Unholy Passion est indéniablement plus abouti que ne l'était son maladroit prédécesseur. Et la perfection, en cette année 1985, on ne va pas tarder à l'approcher du côté de chez Danzig !

Note : une version remixée d'Unholy Passion sera incorporée à l'ultime LP studio de SAMHAIN, Final Descent (1990). Glenn Danzig, dans le but de ne plus avoir à payer de royalties à Damien (viré du groupe en 1986), en effacera purement et simplement toutes ses prises de guitares. Encore aujourd'hui, seule la version remixée de cet EP demeure officielle.

A lire aussi en PUNK-ROCK par RED ONE :


LUDWIG VON 88
Houlala 2 : La Mission (1987)
Le steak de la mort !!!




The MISFITS
Horror Business (1979)
Coucou, voilà le Crimson Ghost !


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Glenn Danzig (chant, guitare, claviers)
- Damien (guitare)
- Eerie Von (basse)
- Steve Zing (batterie)


1. Unholy Passion
2. All Hell
3. Moribund
4. The Hungry End
5. Misery Tomb
6. I Am Misery



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod