Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Lily ALLEN - It's Not Me, It's You (2009)
Par MARCO STIVELL le 20 Juin 2015          Consultée 804 fois

Le triomphe des débuts de Lily ALLEN s’est transmis d’un premier album étonnant à la diversification rapide et toute aussi surprenante de son activité. Elle se rapproche des politiques et notamment ceux du Parti travailliste Anglais, se fait aussi présente pendant un moment comme speakerine à la télé lors de son show Lily Allen and Friends, anticipant la montée en flèche des réseaux sociaux. Cet univers de la célébrité, elle en parle dans une nouvelle chanson, "The Fear"...

Car, heureusement, ces activités ne l’éloignent pas de la musique trop longtemps. Retrouvant Greg Kurstin avec qui elle avait déjà travaillé pour le premier album, elle réalise un deuxième effort totalement différent.

Basé sur des démos de la chanteuse, Alright, Still n’avait eu besoin que du concours des producteurs pour être finalisé et publié. Ici, ALLEN et Kurstin composent ensemble, elle au chant et lui au piano, une certaine quantité de chansons qui sont enregistrées non pas à Londres, mais à Los Angeles. Toutefois, la sortie de l’album est sans cesse repoussée pour diverses raisons, de début 2008 à début 2009.

La chanson "The Fear", premier single, est fortement parlante : Lily ALLEN voulait un son plus "gros", plus "éthéré". Malgré un titre (excellent) et quelques paroles toutes aussi gamines, elle espère que conformément à ses attentes, ce deuxième disque sonne plus mature que le premier aux oreilles de l'auditeur : un objectif largement atteint !

Alright, Still était un album encore adolescent et en roue libre, avec des chansons peu classiques. Les nouvelles, de "vraies chansons" selon la miss, sont plus écrites et jouent donc la carte de la modernité, même si ce n’est pas toujours le cas. En témoigne "Fuck You", troisième single choisi qui, sur fond de musique soul rétro garnie de cuivres, envoie des salves aux fascistes Anglais, voire certainement à George W. Bush. Un ton bien premier degré, trop sans doute (mais on valide !), et les effets vocaux sont particulièrement marrants.

"Fuck You" ("F*ck You" sous sa forme censurée, avec des coupures sonores douteuses dans certains pays comme la France…) reste à part dans un disque certes plus sérieux et parfois engagé, mais à la couleur musicale plus forte, plus "dreamy". On l’entend dès le départ avec "The Fear", ainsi que la géniale "Everyone’s At It", aux vagues de synthétiseur Moog en tous sens (marque de fabrique de Kurstin) et à l’alternance couplets/refrains extrêmement bien ficelée.

La prestation de la chanteuse y est bien plus remarquable que sur nombre de titres du premier opus. Parlons également de la tendre "Chinese", ainsi que d’"I Could Say", au groove electro-pop sensuel et magnifique. Plus incisive, "Back to the Start" permet à la rappeuse ALLEN de dérouler son flow, tandis que sur "Not Fair" au rythme country, la fille raconte avec humour et force mimiques une relation amoureuse idéale jusqu’à ce qu’elle et son chéri passent sous les draps…

Parmi les autres réussites de l’album : "Never Gonna Happen" et "22", sur les filles qui ne vivent que par leur beauté jusqu’à ce qu’il soit trop tard pour penser faire autre chose… En France, elle est proposée dans les bonus en duo avec OURS, le fils Souchon, ce qui renforce son impact. De toute évidence, It’s Not Me, It’s You, dont le succès élargit encore celui obtenu depuis 2006, est un régal au moins pour les deux premiers tiers de sa durée ; la fin, plus modeste en termes de vibrations, reste suffisamment jolie pour que l'ensemble demeure solide.

A lire aussi en POP par MARCO STIVELL :


Kate BUSH
The Kick Inside (1978)
L'éveil de la fée...




GENESIS
And Then There Were Three... (1978)
Le huitième album de "l'âge d'or"

(+ 3 kros-express)

Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Lily Allen (chant, glockenspiel)
- Greg Kurstin (guitares, basse, claviers, programmations)


1. Everyone's At It
2. The Fear
3. Not Fair
4. 22
5. I Could Say
6. Back To The Start
7. Never Gonna Happen
8. Fuck You
9. Who'd Have Known
10. Chinese
11. Him
12. He Wasn't There
13. 22 (vingt Deux) (bonus Version Française, Avec Our



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod