Recherche avancée       Liste groupes



      
ELECTRO-POP-PROGRESSIF  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style + Membre : Alan Parsons

The Alan PARSONS PROJECT - Gaudi (1987)
Par BUDDY le 28 Février 2006          Consultée 3294 fois

Le mois d’août 1986, voit le Alan Parsons Project’s enregistrer sa nouvelle réalisation, Gaudi, aux studios « Mayfair » et « The Grange ». Cet album marque le retour au concept album, qui a été mis de côté suite à « The Turn Of A Friendly Card ». Ici, c’est une autre figure emblématique du monde d’Edgar Allan Poe qui est mise à l’honneur. Antonio Gaudi, le célèbre architecte catalan qui conçu et réalisa la cathédrale de la sainte Famille à Barcelone, une œuvre d’art originale qu’il ne termina pas. La musique quant à elle, est en harmonie totale avec le concept, abandonnant les panoramas de l’époque pour une ambiance faite de sérénité et de pudeur. Nous assistons entre autres, à un remaniement du groupe assez important. David Paton, le bassiste (et assez souvent chanteur), fidèle serviteur sur tous les albums du groupe depuis les débuts, n’est plus là. C’est Laurence Cottle qui empoigne la basse, pour en assurer toutes les parties sur cet opus, mais il possède moins d’expérience musicale que David Paton. Geoff Barradale fera un passage éclair au chant simplement sur ce disque. Il possède une voix fort chaleureuse.

Sept titres sont couchés sur cette galette. « La Sagrada Familia » ouvre le bal. Pas loin de neuf minutes plus tard, nous sommes nez à nez avec la dimension la plus progressive qui soit d’Alan Parsons Project. John Miles et son chant sans faute, les parties contrastées de Chris Rainbow, dont certains interludes avec des nappes de chœurs, le saxo et les castagnettes de rigueur. Les arrangements orchestraux sont superbes, et le solo de guitare est tout en nuance. Mais malheureusement, une fois encore, le son de la batterie beaucoup trop accentué. Nous avons d’autre part, deux prestations d’Eric Woolfson sur « Closer To Heaven » et « Inside Looking Out », deux titres fluides et aériens, qui évoquent même les parties musicales les plus planantes d’« I Robot », mais dont l’approfondissement approximatif laisse en partie l’écouteur insatisfait. Les autres titres se trouvent être plus académiques. Lenny Zakatek repart pour un ultime titre. « Too Late » est un morceau élégant et voluptueux, mais encore classé dans la catégorie variété. « Money Talks », interprété par John Miles, est plus déconcertant, basé simplement sur un riff de guitare assez sauvage, mais ce titre manque cruellement d’ampleur. L’entraînant « Standing On Higher Ground », enfin, se rapproche d’une certaine façon à « Stereotomy », visant le succès radio d’un « Simple Minds », avec le single et le clip.
Le succès majeur de l’album s’accroît et l’apothéose du disque, est l’éphémère « Paseo De Gracia », un instrumental sensationnel qui récupère la thématique de la « Sagrada Familia » avec une partie de guitare acoustique captivante.

Si l’album accentue un recul certain des ventes, le titre « Standing On Higher Ground » connaîtra néanmoins le succès en single. Cette année voit également poindre à l’horizon, la réédition des anciens albums du groupe. Une remastérisation avec la cerise sur le gâteau : la réalisation d’une version enrichie du premier opus, le fabuleux « Tales Of Mystery And Imagination ». La publication de deux compilations fera office de testament du groupe. Toutefois, c’est un album mi-figue mi-raisin, qui ne caractérise qu’en partie un retour à l’inspiration d’antan. Celle qui avait fait la gloire du groupe.

A lire aussi en POP par BUDDY :


The CURE
Disintegration (1989)
Cet album baigne dans une féerie totale...

(+ 1 kro-express)



The CURE
Kiss Me, Kiss Me, Kiss Me (1987)
The cure va nous offrir un double album intitulé..


Marquez et partagez





 
   BUDDY

 
  N/A



- Laurence Cottle. (basse)
- Stuart Elliott. (batterie,percussion)
- Ian Bairnson. (guitares)
- Richard « Trix » Cottle. (claviers et saxos)
- Eric Woolfson. (claviers,pianos,chant)
- Lenny Zakatek. (chant)
- Chris Rainbow. (chant)
- John Miles. (chant)
- Geoff Barradale. (chant)
- Bob Howes. (timpanis.direction de la chorale anglaise)
- David Cripp. (horn)
- John Heley. (cello)
- Andrew Powell. (direction d’orchestre)
- La Chorale Anglaise. (chœurs)


1. La Sagrada Familia
2. Too Late
3. Closer To Heaven
4. Standing On Higher Ground
5. Money Talks
6. Inside Looking Out
7. Paseo De Gracia



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod