Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES-ROCK  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1966 Fresh Cream
1967 Disraeli Gears
 

- Style : The Jimi Hendrix Experience , Jimi Hendrix , Taste, Rory Gallagher , Dust, Les Variations, Led Zeppelin, The Yardbirds
- Membre : The Baker Gurvitz Army , Hawkwind, Blind Faith, Eric Clapton

CREAM - Live Cream Volume Ii (1972)
Par TOMTOM le 31 Octobre 2016          Consultée 2889 fois

Et de trois ! Troisième album posthume pour CREAM en cette glorieuse année 1972. On n’est pas au niveau d’HENDRIX, mais tout de même : le groupe de Jack BRUCE aura sorti autant de disques de son vivant qu’après sa disparition, à la fin de l’année 1968.

Un choix qu’il est pas con du tout, quand on y repense. Jouer (très) fort, en 1972, c’est devenu la norme. Et qui a lancé le mouvement ? Bibi. Et puis ce n’est pas comme si la maison de disque avait dû se boucher le nez pour ressortir ces bandes. Le matos présenté ici a été enregistré par des pros, des ingés sons du tonnerre. En Mars 68 et lors de la tournée d’adieu, à la fin de la même année. Encore une fois, pourquoi s’en priver ? Surtout, 1972, c’est l’année où CLAPTON fait n’importe quoi avec l’héroïne. Et il ne faudrait surtout pas que les gens oublient ce gros vendeur de disques.

Live Cream Volume II, donc. La suite du Volume I, sorti deux ans plus tôt. Et une différence qui marque tout de suite : la track-list. « White Room », « Sunshine Of Your Love », des tubes messieurs-dames. Exception faite de « Steppin’ Out » (on va y revenir), fini les jams étalés sur dix minutes, ce Volume II est consacré aux chansons composées par le groupe pour Disraeli Gears et Wheels Of Fire. De foutues bonnes chansons ! Et c’est peut-être ça le problème.

C’est pas moi qui le dit, CREAM était un groupe de scène. Mais un groupe dont les membres faisaient à peu près ce qu’ils voulaient. Sur un titre comme « N.S.U. », ça passe, Jack BRUCE peut partir dans tous les sens, c’est un peu ce qu’on attend de lui. Mais quand il s’agit de restituer live un titre comme « Tales Of Brave Ulysses », merveille de psyché-blues ciselée en studio, là ça se gâte.

« White Room », dans sa version studio, est relativement sobre. Tout le monde suit sa partition avec maestria et les solos de CLAPTON sont rajoutés en overdub. Ici, c’est un peu le bordel. Les sorties de la rythmique ne sont jamais complètement pertinentes, et le rendu est parfois bancal. Même chose pour « Sunshine Of Your Love » et « Tales Of Brave Ulysses ». La magie des sonorités studio (surtout pour les titres de Disraeli Gears) ont disparu, sans qu’on retrouve quelque chose de transcendant en échange. Quant à « Politician », j’ai toujours pensé que son riff patibulaire était en décalage avec la rythmique ample de Ginger BAKER.

Le problème ici, c’est que les CREAM ne font exploser aucun des titres. Ils improvisent, mais à l’intérieur d’un cadre plus ou moins bien suivi. Le contraire du premier Cream Live où là, c’était open-bar. Ceci étant dit, ça reste très bon (bah oui). Difficile de cracher sur un solo d’Eric CLAPTON. « Deserted Cities Of The Heart » est même, pour le coup, très bien exécutée.

L’exception, donc, c’est « Steppin’ Out », où God/Old Sock s’offre un solo de treize minutes (!). BAKER et BRUCE soutiennent le blitz pendant quatre minutes puis s’arrêtent net. Ginger revient ensuite faire juju (c'est le mot) avec ses toms. Et l’autre NE S’ARRETE TOUJOURS PAS DE JOUER. Du temps des BLUESBRAKERS, c’était torché en 2’30. On en revient à cette question : CREAM était-il un groupe chiant ? Probablement un peu. Mais il en fallait un. Alors autant qu’il joue mieux que tous les autres.

A lire aussi en BLUES-ROCK par TOMTOM :


Hanni EL KHATIB
Will The Guns Come Out (2011)
Porte-flingue




CREAM
Live Cream (1970)
Mammouth écrase les amplis.


Marquez et partagez





 
   TOMTOM

 
  N/A



- Jack Bruce (basse, chant)
- Eric Clapton (guitare, chant)
- Ginger Baker (batterie)


1. Deserted Cities Of The Heart
2. White Room
3. Politician
4. Tales Of Brave Ulysses
5. Sunshine Of Your Love
6. Steppin' Out



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod