Recherche avancée       Liste groupes



      
CHANSON FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Marie CHERRIER - Alors Quoi ? (2007)
Par MARCO STIVELL le 10 Mars 2017          Consultée 160 fois

Presque sept ans pour faire la chronique d'un album. La vie de gratte-papier (ou feuille Web) est parfois bien étonnante ! Apparemment, le fait de parler de ce deuxième disque de Marie CHERRIER était plus compliqué que prévu.

Pourtant, on l'aime bien, la petite Onzainoise, établie comme une vraie Parisienne dans le milieu artistique. Parisienne rive gauche bien sûr, et amoureuse de RENAUD. Enfin, ancienne amoureuse, qui s'accroche à son héros vieilli qui l'a déçue plus d'une fois au moment de son retour et, surtout, de son mariage avec Romane Serda.

Elle emploie donc, sur "Ben Alors Quoi ?", des tournures de femme qui connaît bien son sujet et cite ses chansons favorites de RENAUD, pas du Renard. La "gueule d'aminche", le "marchand de tendresse", "le sirop de la rue", tout est bon pour exprimer son désarroi et son espoir de le voir se reprendre en main. La chanson est portée par une mélodie folk magnifique que viennent hanter des soli d'accordéon "à la Jean-Louis" en fin de refrains. Vu de nos jours, c'était il y a dix ans, et on peut penser que maintenant, Marie CHERRIER aurait largement plus encore à dire à ce sujet.

En dehors de ce morceau particulier, son deuxième disque contient beaucoup de textes sombres, d'amour déçu justement ou d'anticipation. "Tourterelle" autant que "Les Pattes du Loup", évoquent le danger d'une trop grande proximité qui fait qu'on risque de se brûler ses ailes, de s'enfermer, de s'écarter de ses proches. "Faites l'amour et Cupidon vous prend par derrière..." Cela veut tout dire !

L'ambiance rive gauche, encore bien employée durant ces débuts de l'artiste, est palpable sur "Le Café Noir" et "Le Temps des Noyaux", magnifiques, avec une verve tour à tour haletante et plus encline à la respiration, aux mentions de Jacques Prévert ou de Paris le soir, lors des rêveries de la promeneuse solitaire.

"La Belle Vie" et "Pas d'ma Faute" voient mademoiselle CHERRIER s'essayer à des tempos jazzy qui lui vont bien, complétés par la présence de cuivres. Un parfum de légèreté sereine flotte sur "Apprends-Moi à en Rire" grâce à la musique, même si les mots ont toujours quelque chose de cinglant, de cynique même.

Cette morne tendresse ou ce doux amer sont bien adaptés à la voix acidulée de Marie CHERRIER. En guise de nouveauté, elle sort un peu de sa touche folk pour aller vers un son plus pop-rock sur "Les Pattes du Loup", qui préfigure l'excellent album à venir. Un disque agréable, à écouter d'abord pour les textes et le côté "fait maison".

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par MARCO STIVELL :


Les MUSICIENS DU LYCéE MILLET
2007-08 (2008)
R.e.m., santana, king crimson et satie




Les MUSICIENS DU LYCéE MILLET
Concert Du Lycée Millet 2009 (2009)
Jeunes talents en live


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Marie Cherrier (chant, choeurs, guitares nylon et folk)
- Franck Dunas (guitares électrique et folk)
- Laurent Delors (guitares électrique, folk et nylon)
- Urbain Lambert (guitares électriquee et folk, lap-steel)
- Christophe Barthares (basse)
- Benoît Auprêtre De Lagenest (batterie)
- Jean-françois Delfour (piano, claviers, samples, percussions)
- Damien Jameau (percussions)
- Didier Lassus (accordéon)
- Cédric Moulié (violons)
- Patrick Vivien (banjo)
- Jean-louis Laclavère (clarinette, saxophone ténor)
- José Haro (trompette)
- Gilles Tiard (tuba, sousaphone)
- Alexandre Désilets, Loïc Célestin (choeurs)


1. Le Temps Des Noyaux
2. Les Pattes Du Loup
3. Tourterelle
4. La Belle Vie
5. Ben Alors Quoi ?
6. J't'ai Inventé
7. Pas D'ma Faute
8. La Funambule
9. Le Café Noir
10. Apprends-moi à En Rire



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod