Recherche avancée       Liste groupes



      
ELECTROPOP / DREAM POP  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 



LADYTRON - Witching Hour (2005)
Par ARP2600 le 4 Novembre 2019          Consultée 184 fois

Trois ans peuvent suffire à faire beaucoup évoluer, c'est une évidence. Les deux premiers LADYTRON étaient sortis de façon rapprochée, peut-être parce qu'ils voulaient faire mieux que 604 ? Mais ensuite, ils ont manifestement décidé de prendre leur temps et d'essayer quelque chose de différent à chaque fois. Il faut dire qu'être un groupe de musique électronique qui tire son nom de ROXY MUSIC, ça indique d'emblée un certain éclectisme.

Et donc, Witching hour est plus rock, et en même temps plus doux et hypnotique que les précédents. La house n'est plus présente qu'à l'état de traces, même si on reste souvent dans le domaine plus étendu de la dance. Mais avant tout, ceci est leur premier véritable album d'électropop, entre dance pop et dream pop, mais très mélodique, cette fois. D'ailleurs, presque tout est chanté par Helen Marnie, de façon plus assurée que par le passé. Mira Aroyo pousse la chansonnette sur l'étrange mais efficace « amTV » et ne sort sa déclamation bulgare que sur « Fighting in built up areas ».

Ici on pourra pointer sans peine plusieurs moments très forts. L'intro puissante « High rise », dominée par les guitares, le single dance « Destroy everything you touch », sans doute leur chanson la plus connue et un superbe exemple de leur style, enfin les hypnotiques « Sugar » et « Weekend ». Pourtant, le plus beau est caché vers la fin : Surprise dans la surprise, les deux dernières plages sont de la pure dream pop. « Whitelightgenerator » est vraiment superbe et me cause toujours une forte émotion... sans doute une des plus belles chansons du groupe comme de ce style ; ceci dit, le final plus doux « All the way » est également très réussi.

Tout ceci fait à mon avis de Witching hour la meilleure contribution de LADYTRON. Peut-être pas un « chef-d’œuvre » car tout n'est pas parfait, mais un disque fort, bien construit, proposant une très belle ambiguïté entre musique électronique et rock. Un peu l'équivalent de Songs of faith and devotion chez DEPECHE MODE, même si les ambiances et le propos de ces deux disques sont fort différents.

Note : 4,5

A lire aussi en POP par ARP2600 :


XTC
Oranges & Lemons (1989)
Pop-rock rafraîchissante




SPARKS
Hippopotamus (2017)
Y a un hippo dans ma piscine !


Marquez et partagez





 
   SEIJITSU

 
   ARP2600

 
   (2 chroniques)



- Helen Marnie (chant, claviers)
- Mira Aroyo (chant, claviers)
- Daniel Hunt (claviers, arrangements électroniques)
- Reuben Wu (claviers, arrangements électroniques)


1. High Rise
2. Destroy Everything You Touch
3. International Dateline
4. Soft Power
5. Cmyk
6. Amtv
7. Sugar
8. Fighting In Built Up Areas
9. The Last One Standing
10. Weekend
11. Beauty*2
12. Whitelightgenerator
13. All The Way



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod