Recherche avancée       Liste groupes



      
ELECTROPOP VéNèRE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



LADYTRON - Velocifero (2008)
Par ARP2600 le 5 Novembre 2019          Consultée 176 fois

A première vue, Velocifero a tout pour être le grand album de LADYTRON : un chouette titre, entre vitesse et vocifération, une pochette un peu spéciale me rappelant à la fois des pochettes dance belges des années 90 et A kiss in the dreamhouse de SIOUXSIE AND THE BANSHES, ce qui situe bien l’ambiguïté du groupe, d'ailleurs. Ensuite, on a ce gros son, ça en jette pas mal à la première écoute, c'est sûr.

Mais ensuite, en ce qui me concerne en tout cas, le soufflé retombe nettement. On a là un disque que je voudrais pouvoir aimer plus et que j'ai considéré comme leur meilleur... avant de comprendre que tous les autres, à l'exception de 604, étaient plus profonds et bien plus intéressants. Le problème de Velocifero, c'est que c'est un genre de dance brutale, avec des sonorités et une production très puissantes, donc, assez abrasives mais très peu rock par rapport à Witching hour. On s'attendrait à entendre de la vraie pop avec un son pareil, mais on a bel et bien des structures simples typiques de la dance.

Voilà, Velocifero est assis entre deux chaises. C'est le problème. La plupart des mélodies sont sympas, mais chaque chanson tourne en rond après deux minutes, la palme revenant à « Runaway », qui serait très belle si Marnie ne répétait pas 152 fois « My little runaway » dans la seconde moitié. Ce n'est qu'un exemple, et je m'en voudrais de trop taper sur ce disque qui reste bon sans plus, je me dois juste de tempérer l'enthousiasme de mes collègues.

Enfin, je dois dire que je conteste la comparaison avec DEPECHE MODE. Certes, sur ce disque en particulier, certains passages y font penser, comme le bluesy « Ghosts » par exemple, mais on pense autant si pas plus à Jean-Michel JARRE à mon avis... Le propos des deux groupes est fort différent, décidément. Sur un disque comme celui-ci, LADYTRON est juste bourrin, il y a peu de détails inventifs dans la prod... Affirmer qu'ils ont enterré D.M, bah c'est un avis, moi quand j'entends le travail d'orfèvre de Sounds of the Universe, navré mais j'ai vite fait mon choix.

A lire aussi en POP par ARP2600 :


MADONNA
Erotica (1992)
Un grand album de pop mésestimé.

(+ 1 kro-express)



SPARKS
N°1 In Heaven (1979)
Mael mael moroder


Marquez et partagez





 
   SEIJITSU

 
   ARP2600

 
   (2 chroniques)



- Helen Marnie (chant, claviers)
- Mira Aroyo (chant, claviers)
- Daniel Hunt (claviers, arrangements électroniques, chant sur pi)
- Reuben Wu (claviers, arrangements électroniques)
- Semay Wu (invitée, violoncelle)
- Slic (invité, batterie)
- Et Plein D'autres...


1. Black Cat
2. Ghosts
3. I'm Not Scared
4. Runaway
5. Season Of Illusions
6. Burning Up
7. Kletva
8. They Gave You A Heart, They Gave You A Name
9. Predict The Day
10. The Lovers
11. Deep Blue
12. Tomorrow
13. Versus



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod