Recherche avancée       Liste groupes



      
ALTERNATIF  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Catherine Ringer

Les RITA MITSOUKO - Systeme D (1993)
Par ERWIN le 5 Novembre 2017          Consultée 259 fois

5 ans ! C'est vachement long quand on est au sommet de la hiérarchie du rock français. TELEPHONE n'est plus, TRUST n'en finit pas d'agoniser, INDOCHINE n'est pas au mieux, NIAGARA a jeté l'éponge... On peut légitimement penser que les 3 albums de NOIR DESIR – dont le petit dernier Tostaky - l'ont projeté sous les projecteurs. Pourtant ni Catherine ni Frédéric ne semblent très concerné... Ils prennent leur temps les tourtereaux. Si stress il y a dans leur vie, il n'est pas là ! Du coup, c'est tout décontracté du gland que le duo prend les choses en main sur la production de leur livraison 93, même si Tony Visconti traîne vaguement dans le coin. Groupe à hit, les RITA MITSOUKO vont sortir pas moins de 3 singles en cette année ou l'alternatif triomphe de partout. On va d'ailleurs constater que le groupe mute et utilise ses derniers gimmicks new wave pour définitivement passer du coté noisy alternatif.

Nous débutons par « y'a de l'la haine » qui les voit surfer sur leur précédent succès. Beaucoup d'énergie, un zeste de folie avec des sequencers encore plus délirant que d'habitude, et la brunette Cathy qui assume que hélas, l'amour ne fait pas le poids face à la haine... Dur ! Un des grands classiques du groupe. Au tour de « Les amants », qui propose une ritournelle toute mélancolique ou le chant de Catherine s'envole avec talent, et puisque nous avons évoque les Rennais, le thème est proche des succès de NIAGARA. Cela reste d'obédience Synth pop avec un chant psychédélique. Enfin, sur « Femme d'affaires », on croirait presque la rouquine Muriel au chant... Comme quoi Catherine est une sacrée... chanteuse ! Mais oui ! Que croyiez-vous que j'allais dire bande de cochons ! Ce blues rock de belle facture n'a pas eu le succès mérité en tous cas ! Les singles sont donc réussis !

Mais le reste de l'album, blindé de 15 titres n'est pas en reste, vous allez voir  Plusieurs morceaux retiennent facilement l'attention du mélomane. Ce superbe rock swing qu'est « Chanson d'A » - on sait que le terme « Amour » est proscrit chez les RITA - est une petite merveille d'ambiance et de rythme, qui donne furieusement envie de danser. Dans un tout autre registre, la rythmique super punchy de l'instrumental « Elevator » n'est pas sans rappeler le punk des premières amours de Fred. Pour passer du coq à l'âne, le rocksteady alternatif de « My love is bad » est un duo avec l'iconique IGGY POP, ou Catherine n'y semble pas plus impressionnée que ça par l'iguane, avec un bien joli refrain.

Et Catherine d'y aller de son hommage pour GAINSBOURG ! Voila qui surprendra après leur furieux duel verbal télévisé ! Cette version de « L'hôtel particulier » vaut son pesant de caramels mous, on surprend la brunette « salope » - dixit le Serge – qui joue à fond le rôle voulue par Gainsbarre, voilà qui est admirable ! On peut aussi évoquer l'hommage à James BROWN sur l'épileptique « Godfather of soul » drivé par une basse pachydermique, comme il se doit. On retrouve d'ailleurs du funk sur la loufoque « Au fond du couloir » et sur « get up get older ». L'album s'achève – ouf ! - sur deux titres plus calmes, l'énigmatique « La belle vie », ou miss Ringer impose un nouveau style de chant avec maestria, elle est enfin à la gratte acoustique sur « Modern baleine », un trip hop à la frenchie totalement psychédélique qui atteint à nouveau des sommets.

Assurément le meilleur opus des RITA MITSOUKO jusqu'à présent. Pas de temps mort ni de filer dans cet album, qui fait la part belle à tous les styles et termine d'établir leur réputation de touche à tout inclassable au sommet du rock made in hexagoneland. A titre perso, beaucoup d'admiration pour Catherine RINGER, qui continue d'incarner le rock au féminin dans un pays ou la position n'est guère florissante. Bravo Cathy !

A lire aussi en NEW-WAVE par ERWIN :


Robert PALMER
Riptide (1985)
Fusion géniale




David BOWIE
Low (1977)
Very high

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Au Fond Du Couloir
2. Get Up Get Older
3. Y'a De La Haine
4. La Steppe
5. Les Amants
6. L'hôtel Particulier
7. Femme D'affaires
8. My Love Is Bad
9. Chanson D'a
10. Elevator
11. Godfather Of Soul
12. Chères Petites
13. La Belle Vie
14. Modern Baleine



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod