Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-WAVE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Catherine Ringer

Les RITA MITSOUKO - Marc Et Robert (1988)
Par ERWIN le 31 Octobre 2017          Consultée 325 fois

Tout va pour le mieux pour nos rockeurs parisiens en cette année 88 ! Voyez donc cette tof de couverture ! Le Fred tel qu'en lui-même, taciturne et discret. Il partage la photo mais laisse à sa compagne toute la lumière. Et la flamboyante Catherine, plus naturelle que jamais, arborant une pompadour sexy en diable, mais sans en faire plus que ça. Pas de faux semblants, le duo ne joue aucun rôle et se contente d'être l'image même du rock en France ! La classe ! Ce troisième album joue sur du velours, les hits se sont accumulés avec métronomie au sommet des charts français. Et comme vous le constaterez, plusieurs petites surprises parsèment cet opus qui se positionne avec équilibre dans la disco du groupe.

C'est avec « Singin in the shower » que les affaire reprennent. Une collaboration avec les SPARKS, et les deux frères Mael vont se retrouver sur 3 des titres de l'album. Le sujet bien délirant aura marqué son époque : prendre une douche en chantant n'était pourtant pas une découverte, cette association entre les frenchy et les Américains désormais branchés new wave synth pop porte ses fruits. Le morceau est un classique du rock français. On retrouve les ricains sur « Hip kit » qui ouvre l'album, ce qui lui donne aussitôt une consistance new wave : un joli riff de gratte, et un chant plus déjanté que jamais. Enfin, « Live in Las Vegas » est sympa... 3 titres réussis.

Le premier single etait toutefois « Mandolino city ». Ce titre exhale un esprit meditérannéen, mais la folie qui habite le chant de Catherine ne trouve cette fois qu'un écho moyen. Le résultat est psychédélique, on a même envie de dire psychiatrique, mais pas mémorable ! Et c'est bien avec le single suivant que les RITA vont à nouveau percer le plafond : car « Le petit train » ne laisse personne indifférent, sur un sujet grave – la déportation des juifs vers les camps d'extermination -, Catherine laisse à nouveau sa voix voguer sur la mélodie loufoque, se permettant d'atteindre des notes souvent remarquables, bref, un classique !

Comme à l'accoutumée, quelques titres sont donc chantés en anglais. On remarquera la batterie en carton de « Perfect eyes », cette rythmique hachée de guitare très sympa et toujours ce chant super efficace de Miss RINGER. « Tongue dance » est plus funky dance, mais enferre définitivement le groupe dans une identité synth pop, mais c'est moins bon. « Harpie et Harpo » est en revanche carrément insupportable ! Il nous reste le seul titre jamais chanté par Fred Chichin, il s'agit du bluesy » Smog » qui ne nous laissera pas un souvenir impérissable non plus et « Petite fille princesse » qui propose une ambiance plus posée, pas délirante pour deux ronds, et du coup guère mémorable, alors que « Ailleurs » est affreuse.

A bien y regarder , on retiendra de cet album les collaborations avec les SPARKS, qui passent bien le cap du temps, le classique « Le petit train » ainsi que le « Perfect eyes ». Tout le reste est franchement dispensable. Il est toutefois incontestable que cette livraison charrie son lot de standards et à ce titre reste dans la droite lignée du précédent. Pas le meilleur album des RITA, mais un bel instantanée du rock français d'obédience New Wave en 1988.

A lire aussi en NEW-WAVE par ERWIN :


INXS
Welcome To Wherever You Are (1992)
N'importe où mais pas n'importe quoi




The PRETENDERS
Learning To Crawl (1984)
Superbe réaction


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Hip Kit
2. Smog
3. Mandolino City
4. Le Petit Train
5. Perfect Eyes
6. Tongue Dance
7. Singing In The Shower
8. Petite Fille Princesse
9. Harpie Et Harpo
10. Ailleurs
11. Live In Las Vegas



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod