Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Beak>
- Membre : The Antlers
 

 Site Officiel (285)

SILVER APPLES - Beacon (1997)
Par JOVIAL le 4 Janvier 2018          Consultée 237 fois

En 2017 sortait encore un très bel ouvrage aux éditions FP, signé de la main du professeur J. Auviale - dont l'on ne mentionne que trop peu l'apport à la musicologie contemporaine - sobrement intitulé « Comment relancer sa carrière après vingt ans d'absence ? - Éléments de réponses ». Le « brillant docteur », comme Le Monde et Nagui aiment à l'appeler, résumait clairement en quelques quatre cent pages la conduite idéale à adopter lors de l'équation suivante :

« Split - Relance = absence 5 × 5 × 365 jours »

À partir de là, le professeur Auviale en dégageait donc quatre grandes solutions, routes possibles vers la reconquête de la gloire :

- enregistrer un nouvel album, en droite ligne avec l'ultime dernier.
- organiser une tournée, nationale si possible.
- enregistrer un nouvel album, totalement différent.
- produire une compilation d'inédits.

Quel incroyable lucidité, vous direz-vous, et pourtant le « bon vieux Jojo », comme le surnomme affectueusement Philippe Manoeuvre, n'a rien inventé. Bien sûr que non. Nombreux sont les groupes à avoir pris l'une de ses fameuses routes lors de leurs renaissances.

Bien peu néanmoins ont été capables d'emprunter les quatre à la fois.

Les SILVER APPLES l'ont fait. Vingt-six ans après la séparation, Simeon a ainsi rouvert la boutique. Deux nouveaux commis, Xian et Michel, sont à la plonge, et deux nouveaux albums sont ainsi sur le feu. Quelques concerts sont organisés et les retrouvailles avec Danny Taylor induisent la sortie d'un troisième disque, dépoussiérant d'anciennes bandes laissées au placard.

Bon ! Beacon, c'était donc le skeud qui devait plaisir aux fans, puisque reprenant mot-à-mot la recette de Silver Apples (1968) et de Contact (1969). Du bidouillage électronique, du motorik raté et du chant, voilà pour le menu, on ne change pas de régime. Simeon et Xian Hawkins aux claviers, Michel Lerner à la batterie, et c'est reparti comme sous Nixon. Rien à voir avec les expérimentations louches de Decatur. Les SILVER APPLES font du SILVER APPLES. Évidemment, les mécaniques sont un peu plus modernes qu'auparavant, The Simeon étant trop moisi pour assurer seul le spectacle.

Soyons bref. Beacon est à l'insupportable ce que Decatur est à l'ennui : un must. Cet album est simplement inécoutable. Le grand responsable, c'est Simeon lui-même. Le chant gâche absolument tout. C'est faux, monocorde, inexpressif. Tais-toi Simeon, s'il te plaît tais-toi. Même les reprises de « You and I », « I Have Know Love » et « Misty Moutain » sont un massacre. Les deux autres complices, sans être forcément mauvais, ne rattrapent rien. Michel Lerner nous plombe de nombreux morceaux et l'absence de Danny Taylor s'en ressent cruellement. Du côté des arrangements électroniques, Xian Hawkins n'a aucune expérience et bricole plus qu'autre chose. Quant au grand patron, il ne parvient pas à choisir entre sonorités plus contemporaines, dues au matériel, et compositions encarcanées dans le SILVER APPLES des sixties.

Parfois horripilant, Beacon est surtout rarement intéressant. Sauvons des eaux le brumeux « Ancien Path », seul intérêt d'un disque absolument anecdotique. On reste au-dessus de Decatur, mais à des années lumières déjà de The Garden, et plus encore des deux premiers albums. Espérons seulement que l'histoire ne se termine pas là …

Note réelle : 1,5/5

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par JOVIAL :


NEU!
Neu!'75 (1975)
Un dernier testament...




FEVER RAY
Fever Ray (2009)
Album de l'Année 2009


Marquez et partagez





 
   JOVIAL

 
  N/A



- Simeon (claviers)
- Xian Hawkins (claviers)
- Michel Lerner (batterie)


1. I Have Known Love
2. Together
3. Lovelights
4. You And I
5. Hocus Pocus
6. Cosmic String
7. Ancient Path
8. The Dance
9. The Gift
10. Daisy
11. Misty Mountain



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod