Recherche avancée       Liste groupes



      
ELECTRO / POP  |  LIVE

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Muse
- Membre : Atoms For Peace
- Style + Membre : Thom Yorke

RADIOHEAD - I Might Be Wrong Live Recordings (2001)
Par CHIPSTOUILLE le 26 Octobre 2006          Consultée 5043 fois

C'est comme un petit miracle, une sorte de contradiction. J'ai eu tort, c'est difficile à admettre, mais c'est pourtant vrai. Kid A ne m'avait jamais plu, non, jamais. Tout au plus quelques titres ont titillé mon attention, quelques instants, à l'occasion d'une écoute dans un contexte différent par exemple ("Everything in its right place" accompagnant l'éveil introductif du film Vanilla Sky ou "Morning Bell" reprise différemment sur Amnesiac), mais jamais cet album glacial ne s'était réellement révélé à mes oreilles.

Et puis vint ce live, découvert encore récemment (vu la set-list, vous m'excuserez l'hésitation...), I might be wrong, l'un de ces multiples disques que RADIOHEAD a sorti qui ne tombe pas sous la coupe de l'appellation "album studio". Pas vraiment un EP, encore moins un single? Pas sûr...Qu'est-ce au juste? Un de ces multiples attrape-nigauds pour fan en mal de nouveautés? Un live, ah bon? Pourquoi pas... Essayons voir, non écoutons plutôt.

Ensuite vint la révélation, l'évidence, la chose qui s'était jusqu'à ce jour cachée. "The national anthem" est puissante. Comment ça? Ah oui, je me souviens, la ligne de basse répétitive, mais quel éclat, quelle bravoure, j'y crois, je suis hypnotisé! Il n'y a pas de chant, Thom Yorke respire, vit sa musique, il se lamente, il agonise, il pleure et moi? Moi aussi. "Morning bell" version Kid A: de la basse, du rythme, pas de piano, dommage, qu'importe, c'est beau. Le piano, c'est pour "Like spinning plate", finie l'expérimentation électro, on simplifie le tout, de la mélodie directe, naturelle, qui parle, le public est ravi, moi aussi.

Le choix des titres est parfait, on ne pouvait passer à côté d' "Idiotheque", seule montée en puissance de Kid A. Certainement pas la seule de ce live. Le groupe édulcore, arrange, ce sont d'autres chansons, on les connaît déjà, étonnamment elles nous touchent, directement. Le tour de force, c'est que pour certaines, on les a détestées.

Et puis le final, tellement intime qu'il en devient grandiose. Le titre inédit, la surprise. "True love waits" n'est en rien comparable aux expériences de RADIOHEAD, c'est une ballade, des plus simples, des plus touchantes. Un peu comme la version acoustique de "Creep", c'est votre ami qui a pris sa guitare en fin de soirée sur le coup de 3/4 heures du matin lorsque la fatigue se fait sentir. Les gens fatigués ne parlent plus, ils écoutent comme on écoute cette chanson de petite envergure, humaine, qui rassure et réchauffe, conclue par un "Thank you everybody, good night" de circonstance.

Ce disque est un repentir, c'est un coup de génie. Un peu comme si RADIOHEAD nous disait: "voyez, on vous l'avait dit".
Il faut que je réécrive cette chronique de Kid A, elle est aujourd'hui tout à fait déplacée.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par CHIPSTOUILLE :


FEDER
Blind (feat. Emmi) (2015)
Pas vu venir.




AFX
Chosen Lords (2006)
Espèce de gros n'afx toi-même eh!

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
   CAMEO172
   MONSIEUR N

 
   (3 chroniques)



- Thom Yorke (chant, guitare rythmique, claviers)
- Jonny Greenwood (guitare, claviers, et piano)
- Ed O'brien (guitare, chant)
- Colin Greenwood (guitare basse)
- Phil Selway (batterie, percussions)


1. The National Anthem
2. I Might Be Wrong
3. Morning Bell
4. Like Spinning Plates
5. Idiotheque
6. Everything In Its Right Place
7. Dollars And Cents
8. True Love Waits



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod