Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

Commentaires (3)
Parallhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Muse
- Membre : Atoms For Peace
- Style + Membre : Thom Yorke

RADIOHEAD - Pablo Honey (1993)
Par CHIPSTOUILLE le 28 Mai 2005          Consultée 6283 fois

Fondé en 1987, le groupe « On a Friday » se rebaptisera « Radiohead » s’inspirant du titre du même nom de Talking Heads. 2 démos et un EP (« Drill », aujourd’hui introuvable) plus tard, le groupe signe avec Emi et sort son premier album en 1993 : Pablo Honey.

Formation originaire d’Oxford, Radiohead se cantonnera dans un premier temps à un héritage des années 80 sans leur coté New Wave. On retrouve ainsi de nombreuses influences de U2 et de REM sur ce premier album où Radiohead n’a pas encore tout à fait définit son propre style, le groupe allant de balades rock acoustique relativement faciles sur « Thinking about you » à du punk-rock relevé sur « How do you ? »

L’album est donc composé de titres hétérogènes mais rappelant pour la plupart trop facilement les influences du groupe. Ainsi « You » et « Lugee » vous feront directement penser à du REM alors que des titres comme « Stop Whispering » rappellent un peu trop U2 (Thom Yorke ayant une voix qui rappelle énormément celle du mythique Bono) Je ne peux également m’empêcher d’évoquer « Blow out » qui malgré ses airs grunge rappelle énormément Dire Straits.

Malgré cet aspect un peu trop copié/collé, Radiohead s’en tire tout de même avec les honneurs, puisque quelques titres parviennent à réunir de nombreux éléments de toutes ses influences et à en ressortir grandi grâce à une petite touche personnelle. Le single « Creep » qui fut un succès mondial à l’époque (et grâce auquel ils se sont fait connaître) constitue d’ailleurs un point de départ au style de Radiohead et ce que l’on pourra appeler plus tard l’Emo rock. Ainsi, tout comme le fit la musique romantique au XIXe siècle, le rock est là pour vous faire ressentir des émotions, et la voix torturée de Thom Yorke sur les accrocs saturés du guitariste Johnny Greenwood pose les premiers jalons de ce nouveau courant de la plus belle des manières.

D’autres titres comme « Anyone can play guitar », « Ripcord » ainsi que le très lancinant « Prove yourself » parviennent également à réitérer la magie dans une moindre mesure, l’envolée lyrique cruciale de « Creep » étant malheureusement absente ici.

Loin d’être un chef d’œuvre, ce Pablo Honey constitue un point de départ plutôt réussit pour un groupe qui ne mettra pas longtemps à trouver ses marques. L’album manque de personnalité certes, mais pas de pèche, et celui-ci se laisse facilement écouter, contrairement à beaucoup d’albums des influences précitées (« War » et « Brothers in arms » ne peuvent pas se vanter d’être aussi homogènes en qualité) Si vous aimez ce qu'ils ont proposé par la suite, il n’y aucune raison pour que vous dénigriez ce premier album certes classique, mais ô combien efficace.

A lire aussi en ROCK par CHIPSTOUILLE :


RADIOHEAD
Ok Computer (1997)
Virage électro pour album culte

(+ 2 kros-express)



RADIOHEAD
In Rainbows (2007)
Septième ciel

(+ 3 kros-express)

Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
   CAMEO172
   MR. AMEFORGEE

 
   (3 chroniques)



- Thom Yorke (chant, guitare)
- Jonny Greenwood (guitare, piano, orgue)
- Ed O'brian (guitare, chant)
- Colin Greenwood (guitare basse)
- Phil Selway (batterie)


1. You
2. Creep
3. How Do You?
4. Stop Whispering
5. Thinking About You
6. Anyone Can Play Guitar
7. Ripcord
8. Vegetable
9. Prove Yourself
10. I Can't
11. Lurgee
12. Blow Out



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod