Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-WAVE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


The ICICLE WORKS - The Small Price Of A Bicycle (1985)
Par ERWIN le 18 Avril 2019          Consultée 462 fois

Malgré un premier album charté au pays de l'oncle Sam, la situation de ICICLE WORKS n'est guère florissante et ce deuxième album mis en boîte dans la foulée n'a même pas été distribué outre-Atlantique. Hélas ! Le destin se joue sur des détails et en voilà un bien gras ! Alors ce petit prix de la bicyclette va devoir faire son chemin comme un grand en perfide Albion. Mais notre trio ne se départit pas de son énergie pour autant, diantre ! L'aventure commence à peine et ceux sont pas moins de trois singles qu'on va retrouver dans les charts.

Dès le premier, "Hollow Horse", on reconnaît sans peine la patte de Ian avec son chant velouté et sinueux. Incontestablement moins rebelle que son prédécesseur, moins expérimental surtout, les considérations semblent plus mainstream, mais cette composition est taillée dans le marbre des eighties, très sympa. "All The Daughters" nous replonge dans les effluves des sixties – c'est qu'on est de Liverpool ! - , une consonance très pop, avec des cuivres ensoleillés, un refrain facile à retenir et une ambiance décontractée du gland, à l'inverse des éléments d'un premier album fort sombre. Ian a d'ailleurs changé de look avec les cheveux longs sur la vidéo ! Le troisième et dernier single "Seven Horses" est lui aussi porteur de joie et de bonne humeur. La voix de McNabb le porte avec consistance, mais la mélodie est moins remarquable qu'à l'accoutumée. Toutes ces histoires de chevaux, c'est surprenant !

On est très proche des SMITHS sur la petite cavalcade de "Windfall", la dynamique y est superbe de bout en bout. Toujours dans une insouciance étonnante, quel grand écart avec l'opus précédent ! Et cette gratte western, ce qu'elle déchire ! Il s'agit pour moi du morceau le plus recommandable de cette livraison. Avec "Book Of Reason", on se rapproche à nouveau du CULT d'Astbury et Duffy, la batterie est métronomique et les riffs de guitare nimbés de flanger et de reverb. Puis on renoue avec la new wave de tradition sur les jolis arpéges de "Perambulator" qui vire quasiment punk lors du refrain.

Enfin, plusieurs titres sont beaucoup moins rocks : l'ambient "Saint' Sojourn" est le prétexte pour McNabb de moduler un chant de grande qualité, la chanson se laisse bien écouter. "Rapids" est un mid-slow pop au refrain réussi, alors que "Conscience Of Kings" se veut très contemplative, voire grandiloquente par instants, mais reste toujours un peu ampoulé, me laissant un peu sur ma faim. On en termine avec le slow "Assumed Sundown", qui ne m'emballe guère, assez sirupeux et peu émotionnel, même si Ian pond pour l'occase un de ses rares solos de guitare noisy.

La ressemblance avec TEARS FOR FEARS a vécu et ne se ressent plus que par le timbre de voix de Ian, proche de celui de Roland Orzabal. Mais les points proches du CULT ont eux aussi diminué. Le plus surprenant étant que finalement, ICICLE WORKS semble rentrer un peu dans le rang et prêche moins le morbide et la tristesse, au contraire. Les singles ne sont pas moches, mais au final seuls "Hollow Horse" et la chevauchée de "Windfall" sont à retenir. Le reste, bien que fort agréable, demeure dispensable. C'est donc une deuxième offrande en-deçà de la première en terme de qualité.

A lire aussi en NEW-WAVE par ERWIN :


DURAN DURAN
Arena (1984)
Dans un super vrai faux live !




EURYTHMICS
Sweet Dreams (1982)
Les fabuleux rêves doux


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Ian Mcnabb (chant-guitare-claviers)
- Chris Layhe (basse-claviers)
- Chris Sharrock (batterie)


1. Hollow Horse
2. Perambulator
3. Seven Horses
4. Rapids
5. Windfall
6. Assumed Sundown
7. Saint's Sojourn
8. All The Daughters
9. Book Of Reason
10. Conscience Of Kings



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod