Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Marcel DONNE - Sidologie 12-26 (2018)
Par BAKER le 6 Octobre 2019          Consultée 108 fois

Jusqu'ici, la musique de jeux vidéos 80s reprise en studio se divisait en deux parties : les consoles, et ... et les... ah ben tiens ça existe ça ? Il faut être franc : autant les B.O. de Sega et Nintendo ont fini par devenir acceptées au sein d'un public electro, autant les Spectrum, BBC, CPC et C64 n'ont jamais été pris au sérieux. Pourtant, il est notoire que le C64 a été un vivier de talents mélodiques, mais dès qu'il s'agit de mettre en exergue le résultat final, tintin. Des remixes sortent tous les jours, des passionnés partagent leurs reprises, mais ça reste confidentiel. Enter Marcel DONNÉ. Ce néerlandais passionné de prog et de C64 a déjà fait parler de lui avec un album intitulé Sidologie, à la couverture très... très très JARREsque pour ne pas dire plus, et qui a connu un joli petit succès d'estime. D'estime. Joli. Petit, surtout. Il était temps d'enclencher la vitesse supérieure.

Project Sidologie, puisque tel est son nom, est donc un coffret de 5 albums qui ont nécessité plusieurs années de travail, dont plus d'un an rien que pour le mixage, pour des raisons... euh, diverses, mais surtout humaines (sans vouloir vendre la mèche, il y a des impondérables devant lesquels même les ROLLING STONES ou U2 ne peuvent que s'incliner). Le but ? L'entrée de la musique de Commodore 64 dans le monde réel et officiel de l'electro, avec une production professionnelle. Un upgrade très balèze de Sidologie et des Back in Time, quoi. Avec deux bonus : d'abord, tous les albums (sauf un) se réfèrent spécifiquement à un certain "Jean-Michel J.", inconnu de nos services mais l'inspecteur Borniche est sur le coup. Ensuite, petite cerise : mixage 5.1 de l'intégrale, histoire de, hein.

Nous allons tout de suite passer sur ce dernier point. Oui, ces albums semi-pro (ou semi-amateur, selon votre ressenti) sont mixés en 5.1, et c'est... c'est foutrement divin, bon dieu ! Ce n'est pas compliqué, à part quelques minutes par-ci par-là, le mixage surround de ces albums est juste MEILLEUR que certains JARRE, sans compter que le 5.1 chez V... ehhhh... hem hem. J'ai rien dit. En tous cas, je tiens à ce que ce soit bien clair : si vous recherchez un album d'electro en 5.1 explosif , immersif et distrayant, la version blu-ray de ce coffret, disponible à un prix dérisoire, est INDISPENSABLE à toute collection. Voilà, c'est dit. Et vous savez comme je suis tâtillon sur ce sujet. C'est splendide, outrageusement spectaculaire, c'est du grand art. Faites-moi confiance, achat satisfait ou content. Est-ce meilleur qu'Oxygène 2007 ou Aero ? Non, juste aussi bon. Mais on parle de JARRE, là. Eh, inspecteur! J'ai trouvé l'nom !

Ensuite, il y a les clins d'oeil à notre Jean-Michou national. Ils y sont. Avec parcimonie mais assez pour bien faire comprendre le but du coffret. Curieusement, le premier titre, "Shadow Skimmer", fait beaucoup plus John CARPENTER qu'autre chose, mais ensuite on a un petit florilège : la rythmique d'Equinoxe VII ("Rockbusters"), la basse de Revolution Revolutions ("Rimrunner"), Chronologie 4 magnifiquement pompée dans "Dominion", le son lead de Geometry of Love sur la très jolie "Never Die", le son world d'Emigrant sur "Gem X". C'est déjà pas mal ! Assez pour que les fans sourient, franchement même (E7 pour Duran Duran, C4 pour Daniel Daniel). Souriez pas trop. The best is yet to come.

Ensuite, tout va reposer sur les reprises de mélodies et la qualité intrinsèque, hors-technique, de ces morceaux. Pour être franc, c'est pas mal du tout, avec des bémols réguliers. Il y a quelques facilités, des morceaux qui ne fonctionnent pas du tout, car trop épars ou trop simples ("Mutants Subtune 2", ou "Enigma Force" qui avait par contre un gros potentiel... et qui ne manquera pas de vous rappeler, de façon troublante, AYREON). Il y a aussi du naïf, mais un peu trop, où le côté 8-bit ressort trop - attention, votre serviteur adore, mais quand on veut écouter du 8-bit, ce n'est pas un lecteur blu-ray qu'on allume, mais un Alice 32 ! Hum, bon, entre les deux...). Dans ces passages, on est proche de Back In Time, CD très sympa mais dont ce "Project" est censé devenir l'update définitif. "Trickbag", "Dutch Breeze", autant de morceaux corrects sans vraiment convaincre, peuvent décevoir.

Fort heureusement Sidologie 2 (mode retcon enclenché) montre aussi que Marcel DONNÉ maîtrise son sujet. "Robocop", musique iconique du C64, est revisitée façon MANHATTAN TRANSFERT, "Storm Warrior" mélange Wendy CARLOS et Rick WAKEMAN dans un déluge de baroque typiquement BACH, "Implosion" propose une excellente mélodie, "Rimrunner" est un joli moment de kitsch outrageux dont la virtuosité fait penser à un Jordan RUDESS en pleine forme, quant à "LED Storm" voilà typiquement une composition simple en apparence mais très délicatement construite qui finit le disque sur une note fort positive. Enfin les amateurs de synth-pop pure et dure, pas du tout attirés par les charmes du SID, retrouveront un peu de Stock Aitken Waterman dans ce fameux "Dominion".

Sidologie 12-26 n'est pas un album parfait. Mais il fait office de bonne intro à ce coffret monstrueux. Il y a de la mélodie, une certaine variété de sons, et surtout on sourit franchement lors de quelques évocations. Une assez bonne entrée en matière, qui n'a pas la force mélodique quasi-atomique de Chris ABBOTT mais révèle un synthésiste à suivre de près. Ca tombe bien, il y a 4 autres disques dans la file d'attente...

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par BAKER :


CARPENTER BRUT
Carpenterbrutlive (2017)
Un bilan sous forme de live furibard




Ed STARINK
Synthetiseur 8 (1992)
Un regain de tension salvateur.


Marquez et partagez





 
   BAKER

 
  N/A



- Marcel Donné (claviers, prog)


1. Shadow Skimmer
2. Robocop
3. Rockbuster
4. Rimrunner
5. Storm Warrior
6. Implosion
7. Dutch Breeze
8. Mutants Subtune 2
9. Dominion - Amyloid
10. Enigma Force
11. Trickbag
12. Never Die
13. Gem'x
14. Led Storm High Score



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod