Recherche avancée       Liste groupes



      
KEZMER SURF EXOTICA  |  OEUVRE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Naked City
- Style + Membre : John Zorn
 

 Masada World (27)

MASADA -  Bar Kokhba Sextet, The Circle Maker : Zevulun (1998)
Par LE BARON le 26 Mars 2020          Consultée 178 fois

Après Issachar, évoqué dans la dicographie du MASADA STRING TRIO, voici Zevulun, le deuxième CD de The Circle Maker. Zevulun est entièrement dévolu à un nouveau groupe : BAR KOKHBA SEXTET. Avant d’y revenir, je me dois de dire que cette formation particulière a toujours été parmi mes préférées, pour une raison précise : j’ai eu la très grande chance de l’entendre en concert, un soir de 1996, au Hot Brass, la boîte de jazz du Parc de La Villette devenue depuis le Trabendo. Je ne connaissais de John ZORN que son nom et sa réputation de jouer une musique bizarre, exigente, voire inaudible. Or, le concert a été magnifique et John ZORN charmant. Il dirigeait le groupe, mais ne jouait pas lui-même, sauf pour un très bref rappel durant lequel il fit quelques assauts de saxophone solo. Soyons clairs, je ne me suis pas encore remis de cette soirée. Le BAR KOKHBA SEXTET, c’est le berceau de mes obsessions zorniennes. Alors forcément, j’ai pour ce groupe un attachement particulier. Mais revenons au disque.

Zevulun est une nouvelle déclinaison du Masada Songbook, ce recueil de 205 partitions Klezmer écrites par John ZORN après Kristallnacht. John ZORN, qui a déjà enregistré une dizaine d’albums avec le groupe MASADA, multiplie désormais les projets avec d’autres orchestrations. Il y a notamment eu l'album Bar Kokhba dans lequel on entendait différentes formations de petite taille, mais pas le BAR KOKHBA SEXTET, oui, je sais, ce n’est pas simple. Zevulun signe donc la première apparition du groupe.

Sa composition est sans surprise, ZORN étant très fidèle à ses musiciens. Il est toutefois amusant de retrouver dans ce sextet l’intégralité du MASADA STRING TRIO, à savoir Mark FELDMAN, Erik FRIEDLANDER et Greg COHEN, auquel viennent s’ajouter un batteur* (Joey BARON, déjà présent chez MASADA, tout comme Greg COHEN), un percussionniste (Cyro BAPTISTA**) et un guitariste (Marc RIBOT*** lui-même, superbe de placidité et de tension contenue).

Le sextet délivre une musique très fluide, aux thèmes parfaitement discernables, et sans aspérités particulières. On pourrait même siffler ces airs ! Alors que le MASADA STRING TRIO se laissait volontiers aller à l’expérimentation, on pourrait presque reprocher à BAR KOKHBA d’être un peu trop sage. Sauf que. Sauf que la musique est réellement magnifique, les arrangements extrêmement soignés, la précision des musiciens imparable. Et qu’il est par ailleurs fascinant d’entendre des titres que l’on connaît déjà, mais avec une approche différente : ainsi «'Hazor'» ou « Ner-Tamid », déjà joués par MASADA, ou «'Idalah-Abal'», joué par MASADA, mais également par Chris SPEED et John MEDESKI sur Bar Kokhba, et qui sera même repris pour une musique de film («'Trembling Before G_d'»), puis par ELECTRIC MASADA. Un vrai tube, en somme !

D’autres morceaux, tels « Khebar » ou « Eitan » semblent totefois n’avoir été écrits que pour ce groupe particulier. Cyro BAPTISTA est pour beaucoup dans l'identité sonore du combo, lui qui colore merveilleusement les titres aux tempi les plus rapides, entre guiro et bongos, castagnettes et cloches. Joey BARON et Greg COHEN font également merveille, les trois rythmiciens tricotant une base solide sur laquelle les trois solistes peuvent alors alterner entre ornements et chorus, distillant là encore une forme d’apaisement plutôt que de la tension, même si « Laylah », par exemple laisse sourdre l’inquiétude.

Excellent de bout en bout, Zevulun est un évident moyen d’entrer dans la partie Klezmer de l’œuvre de ZORN, notamment si MASADA vous laisse froid. Les accents de Rock, de Surf et d’Exotica, très nombreux, sont évidemment plus digestes que du Free Jazz ! Quant au groupe lui-même, il est splendide, totalement dévoué à son compositeur, qui en joue avec une rare élégance. A découvrir absolument.


*On pourrait dire LE batteur de John ZORN, tant il est présent sur un nombre impressionnant d’albums.
** La discographie de Cyro BAPTISTA est longue comme le bras, trop longue pour être citée dans son intégralité. On peut toutefois mentionner David BYRNE, Paul SIMON ou Laurie ANDERSON parmi ses employeurs, très New-Yorkais, ainsi que John ZORN, évidemment ! Et il a ses propres groupes, BEAT THE DONKEY et BANQUET OF THE SPIRITS, dont on aura l’occasion de reparler.
***Encore un musicien très demandé. Il a notamment travaillé avec Tom WAITS, Elvis COSTELLO ou THE LOUNGE LIZARDS, est apparu plusieurs fois chez Alain BASHUNG, et chez plein d’autres encore. Il tourne régulièrement en solo ou avec son groupe, CERAMICDOG.

A lire aussi en WORLD MUSIC par LE BARON :


HANK JONES/CHEICK TIDIANE SECK
Sarala (1995)
Joyau mandingue et jazz




MASADA
Masada String Trio, The Circle Maker : Issachar (1998)
Klezmer jazz contemporain


Marquez et partagez





 
   LE BARON

 
  N/A



- Marc Ribot (guitare)
- Cyro Baptista (percussions)
- Joey Baron (batterie)
- Mark Feldman (violon)
- Erik Friedlander (violoncelle)
- Greg Cohen (contrebasse)


- The Circle Maker : Zevulun
1. Lilin
2. Hazor
3. Kisofim
4. Khebar
5. Laylah
6. Teli
7. Tevel
8. Eitan
9. Ner Tamid
10. Idalah-abal
11. Gevurah



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod