Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1980 Blizzard Of Ozz
1981 Diary Of A Madman
1982 Speak Of The Devil
  Speak Of The Devil
1983 Bark At The Moon
1986 The Ultimate Sin
1987 Tribute (to Randy Rhoads...
1988 No Rest For The Wicke...
1991 No More Tears
1993 Live & Loud
1995 Ozzmosis
2001 Down To Earth
2002 Live At Budokan
  Live At Budokan
2003 The Essential
2005 Under Cover
2007 Black Rain
  Ozzfest, 10ème Anniversa...
2010 Scream
2020 Ordinary Man
 

- Membre : Ted Nugent, Whitesnake, Rainbow, Blue Öyster Cult, The Dead Daisies , Bill Ward , Msg, Deep Purple, Ian Gillan , Uriah Heep, Alice In Chains, Danzig
- Style + Membre : Tony Iommi , Dio, Black Sabbath
 

 Site Officiel (411)

Ozzy OSBOURNE - Ordinary Man (2020)
Par ERWIN le 24 Mai 2020          Consultée 812 fois

L'un d'entre vous se souvient-il de Scream il y a dix ans ? A voir vos têtes médusées, pas la moindre chance hein ? Même l'archange rouge numéro un l'a refilé l'air de rien à l'une de ses très nombreuses conquêtes féminines qu'il souhaitait éconduire. Bien sûr, il y a peu après le glorieux épisode de 13 avec BLACK SABBATH, ainsi que toutes les turpitudes dont le madman est régulièrement l'auteur. Qu'attendre d'Ozzy aujourd'hui à l'âge canonique de 72 printemps ? Si on ajoute toutes les saloperies ingurgitées, on tourne autour des 150 ans d'existence ! Bref, un douzième opus ! On y croit ?

Donc, la Sharon pousse son mari à bosser un peu avec ses potes, alors Chad Smith des RED HOT CHILI PEPPERS et Duff McKagan des GUNS'N'ROSES débarquent quotidiennement chez notre Ozzy, tout content d'être si bien entouré. Mais alors qui tient la gratte, c'est une putain de question ça non ? Zakk est pas là, check... Le vieux Jean-Michel ne va pas s'en sortir sans le viking du New Jersey pour sûr, allons donc ! Globalement, c'est donc le jeune producteur Andrew Watt qui s'y colle, mais on a une avalanche de guests. Pas de gratteux attitré donc, incroyable !

Tout débute avec "Take What You Want", qu'on retrouve sur l'album du rappeur POST MALONE. Rien à voir avec du OZZY classique, pas metal non plus, mais une certaine addiction s'échappe de ce titre, malgré l'autotune, ouais, comme quoi il faut toujours essayer. Et le OZ s'intègre remarquablement dans cet ensemble avec le petiot Charlie PUTH aux claviers. Nous y trouvons aussi un superbe solo de Tom Morello, ex RAGE AGAINST THE MACHINE ex AUDIOSLAVE. On retrouve POST MALONE sur le dernier single "Air Raid" cette fois en plein Metal lourd, pas vraiment mémorable. Puis nous avons "Straight To Hell" et sa video de révoltes urbaines et barricades bien dans l'air du temps. OZZY paraît s'amuser et le rythme est plutôt sympa, le doux bridge très cool, et SLASH fait le solo.

OZZY se penche sur sa vie ? "Under The Graveyard" s'ensuit, accompagné d'une jolie vidéo racontant la rencontre et l'amour de Sharon et d'Ozzy. La production est maousse balèze, l'ambiance pas désagréable, avec un chouia de mainstream puisqu'elle termine au premier rang des charts idoines. Alors cet éponyme "Ordinary Man" où l'on retrouve le compatriote Reginald Dwight aux claviers et au chant ? Il revient à nouveau sur sa vie dans ce titre calme et ultra-bright, pas la révolution du siècle assurément, mais ça reste touchant.

"Scary Little Green Men" me semble être le meilleur moment de cette livraison, sur un texte humoristique et finalement classique du Madman. Que voici une belle rythmique bien pêchue! On reste très cool sur la mainstream et autobiographique "All My Life" qui rappelle à tous l'ambiance de "No More Tears". La plaintive "Goodbye" et la pachydermique "Eat Me" - sur laquelle Oz ressort l'harmonica - nous ramènent dans le giron des créateurs du Heavy Metal avec des riffs lourds et doom à souhait, c'est sympathique. On notera les nombreux aspects pop de "Today Is The End" ainsi que sa petite atmosphère de cimetière. Enfin, le Mid slow "Holy For Tonight" ne me touche pas, un filler.

Sacré OZZY ! A son âge et malgré une conséquente vie d'excès, le voici capable de sortir un album plutôt convaincant alors que d'autres sont à la retraite. Bien sûr, vous me direz qu'il a reçu pas mal d'aide de part et d'autres, je vous l'accorde. Mais ce qui compte, c'est le résultat final non ? Pour cette fois, le Prince of darkness ne s'est pas planté ! ça faisait un bail ! Et je vois ici une ou deux friandises susceptibles de passer le cap de la postérité. Un joli trois ! Bravo Oz, tu as su te passer d'un soit disant irremplaçable guitar hero !

A lire aussi en HARD ROCK par ERWIN :


UFO
Obsession (1978)
Toujours obsédés !

(+ 1 kro-express)



ACCEPT
Restless And Wild (1982)
La princesse de l'aurore.


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Ozzy Osbourne (chant)
- Andrew Watt (guitare)
- Duff Mckagan (basse)
- Chad Smith (batterie)


1. Straight To Hell
2. All My Life
3. Goodbye
4. Ordinary Man
5. Under The Graveyard
6. Eat Me
7. Today Is The End
8. Scary Little Green Men
9. Holy For Tonight
10. It's A Raid
11. Take What You Want



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod