Recherche avancée       Liste groupes



      
FUNK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Michael Jackson , Jackie Jackson
- Style + Membre : Jackson 5

Jermaine JACKSON - Feel The Fire (1977)
Par ERWIN le 20 Novembre 2020          Consultée 130 fois

Pour son quatrième album solo, le deuxième après le split des JACKSON 5 et le refus de Jermaine de les suivre dans leurs aventures hors Motown, le bassiste-chanteur signe ses premiers titres de manière individuelle et officie derrière la console. On remarque aussi la présence de la section cuivre des TOWER OF POWER, sympathique élément de fonky music. Le jeune homme n'a que 22 ans, mais il est déjà papa d'un petit Tai auquel il dédicace l'opus, on imagine aisément que papy Gordy va mettre les petits plats dans les grands pour célébrer l'arrivée d'un petit fils !

Quatre titres sortent donc de son escarcelle : C'est "You Need To Be Loved" qui porte ses espoirs dans le grand bain du billboard américain et hélas, seul le top R'n'B vibre -75eme place... à peine - pour les efforts du troisième des Jacksons, malgré d'évidentes qualités et un refrain entêtant qui aurait pu plaire au plus grand nombre. La voix bien smooth de Jermaine n'y est jamais prise en défaut et est aujourd'hui parfaitement située. L'éponyme "Feel The Fire" est de la même trempe. On ne peut lui reprocher que ses effets pseudos live totalement incongrus. "Git Up And Dance" nous plonge dans un grand bain de funk, avec basse slappée et ambiance proche des standards de James BROWN. En revanche, "Got To Get You Girl" replonge dans le trip pop bubble-gum. Pas de honte à avoir !

On remarque aussi "Strong Love", cosignée par l'épouse de Stevie WONDER, SYREETA, et le titre a indubitablement une vibe à la Stevie ! Très sympa, tressautant et plein de bonne humeur, un funk poppy de belle allure. "Take Time" est très classique dans sa structure mais reste un bon funk, alors que le côté hypnotique du mid tempo "Happiness Is" demande plus d'écoutes, avec ses ambiances plus lourdes et bien moins mainstream. Enfin, les slows sont beaucoup moins remarquables : "I Love You More" est clairement sans intérêt, alors que l'attaque au piano de "Some Kind Of Woman" se veut plus dramatique, mais n'est pas Lionel RICHIE qui veut. Ecrire de belles chansons d'amour n'est pas à la portée de premier venu eh non !

On apprécie beaucoup le jeu de basse de Jermaine tout le long de l'album, qui porte le sceau de la fonky music, ce premier élément est déjà bien positif. Plusieurs titres sont en deçà, mais l'ensemble se laisse bien écouter, et nous sommes proches d'un 3,5 au final. Les chiffres de vente ne sont certes pas à la hauteur de l'investissement fourni par la Motown, mais Berry Gordy n'a désormais d'autre choix que d'appuyer à fond la carrière du père de son petit-fils. La musique de Jermaine ne manque pas de qualités mais nécessite probablement un coup d'éclat pour exploser à la face du monde. Il va s'ingénier à provoquer ce raz-de-marée. De l'autre coté de l'échiquier, ses frères sont à peine mieux, et ont aussi du mal à imposer leur musique qui ne se vend plus aussi bien.

A lire aussi en FUNK par ERWIN :


Michael JACKSON
Dangerous (1991)
Aprés méchant... dangereux !




Michael JACKSON
Bad (1987)
Pas mauvais du tout.


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Feel The Fire
2. You Need To Be Loved
3. Strong Love
4. Git Up And Dance
5. I Love You More
6. Hapiness Is
7. Some Kind Of Woman
8. Got To Get You Girl
9. Take Time



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod