Recherche avancée       Liste groupes



      
FUNK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Michael Jackson , Jackie Jackson , La Toya Jackson
- Style + Membre : Jackson 5

Jermaine JACKSON - Frontiers (1978)
Par ERWIN le 25 Novembre 2020          Consultée 227 fois

Jermaine dédicace cet album à sa petite fille Autumn. Bon, les considérations familiales ont forcément un impact conséquent avec tous les Jacksons, d'autant pour Jermaine qui est resté fidèle à la Motown de son beau-père Berry Gordy. De l'autre côté de l'échiquier, les frères de Jermaine ne s'en sortent que médiocrement, puisque leur Goin' Places sera leur album le moins vendu. Cela ne peut qu'encourager Jermaine à continuer de voler de ses propres ailes. Il sort donc ici son cinquième album solo, le deuxième après la séparation, une tentative de prendre le leadership familial puisque Michael a cessé de sortir des albums en dehors des JACKSONS.

Le bassiste se pointe cette fois avec trois titres personnels : "Let It Ride" est un petit funk entêtant. Au moins l'obédience musicale ne fait pas le moindre doute, c'est déjà un progrès notable. C'est pas mal foutu, avec quelques résonances mélodiques de chez Stevie WONDER, et vous allez voir que la carrière de Jermaine va pas mal s'articuler autour de l'influence de Stevie, pas un mauvais parrain en musique. Car il y a une reprise de Stevie WONDER dans la place, il s'agit de la mignonette "Isn't She Lovely", que nous avons tous fredonnée au moins une fois dans notre vie. Copie carbone du classique quoiqu'il manque l'organe du maître bien évidemment. Jermaine ne démérite pas particulièrement, cette chanson est un vrai bonheur. "The Force" pousse un brin vers le disco, et manque de fond malgré des cuivres bien présents. Il amène aussi la frenchy "Je vous aime beaucoup", un slow dans la mouvance de la fin des seventies, avec trop de sucrerie à mon sens.

"Castles Of Sand" est l'unique single secondaire de cet opus. Il effleure le hot 100 sans le faire frémir, n'intégrant que le hot black. Il faut dire que voila un titre R'n'B très mou, ni taillé pour les dancefloor, ni pour les slows. C'est plus sérieux avec "Take A Trip To My Tomorrow", qui nous rapproche de SLY and The FAMILY STONE ou de PARLIAMENT, sans doute le meilleur moment de cette livraison. "I Love Every Little Thing About You" est certes drivé par une puissante basse, mais manque de fond, notamment sur le refrain très poussif. Enfin, on retombe dans la pop quasi bubble-gum de "You Gave Me Something To Believe In" avec ses orchestrations très datées.

S'il voulait prendre le pouvoir, Jermaine va en être pour ses frais avec cette livraison plutôt faible qui ne contient ni moment mémorable, ni classique. Décidément, rien ne va plus pour la fratrie JACKSON en cette année 1978. Bien sûr, les succès passés permettent d'entretenir un certain lustre, mais pour tout autre groupe ou artiste solo, la situation ne serait pas si simple à gérer. La concurrence est rude et il faut trouver une solution. Or, vous allez voir que pour la famille régnante de la pop musc, l'année qui s'annonce sera celle du grand retour au succès. Cet opus ne peut en revanche mériter plus de deux étoiles.

A lire aussi en FUNK par ERWIN :


IMAGINATION
In The Heat Of The Night (1982)
Musique et lumière




PRINCE
Purple Rain (1984)
Prince, digne dauphin du roi

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Let It Ride
2. The Force
3. Take A Trip To My Tomorrow
4. Je Vous Aime Beaucoup
5. You Gave Me Something To Believe In
6. I Love Every Little Thing About You
7. Isn't She Lovely
8. Castle Of Sands



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod