Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Sleepytime Gorilla Museum
- Membre : Peeping Tom, John Zorn , Nevermen, Painkiller, M. Patton / J-c. Vannier, FantÔmas
- Style + Membre : Secret Chiefs 3, Tomahawk
 

 Bungle Fever (673)

MR. BUNGLE - The Raging Wrath Of The Easter Bunny Demo (2020)
Par LE BARON le 16 Décembre 2020          Consultée 681 fois

Franchement, sur la longue liste des reformations de groupe, on n’attendait pas Mr. BUNGLE. Ses trois membres historiques (Trevor DUNN, Mike PATTON, Trey SPRUANCE) ne manquent pas d’activités. Quant au besoin d’argent, il ne semble pas être une motivation valable : le groupe a certes pondu trois albums cultes, mais pas de quoi remplir des stades, ni ouvrir des comptes bancaires dans les paradis fiscaux.
La raison est donc ailleurs, et totalement liée à l’histoire du groupe. Rebouclant avec son passé, Mr. BUNGLE crée un paradoxe temporel inédit et sans l’aide d’aucune DeLorean : The Raging Wrath of The Easter Bunny demo est l’enregistrement millésimé 2020 de la cassette de démo de 1986, celle que Discogs vous trouve pour 800 $ - n'importe-quoi !

Cette "colère furibarde du lapin de Pâques", son "ire déchaîné" ou mieux, son "courroux rageur*" est donc le fruit de la réunion de trois copains de lycée rejouant les titres qu’ils ont écrits... 35 ans auparavant ! Pour compléter leur combo et parfaire son ambiance du coup très 80’s, le trio fait appel à deux de ses idoles de l‘époque : Dave LOMBARDO** et Scott IAN***. Le choix de ces deux-là n’est pas un hasard, et les métalleux devraient logiquement commencer à saliver.
Vous l’avez deviné, le "nouveau" disque de Mr. BUNGLE est un album de Thrash. Du vrai, du pur, du tatoué, du qui vous donne furieusement envie de secouer la tête de haut en bas. Alors je dois reconnaître que je me retrouve ici devant une petite difficulté : je ne connais rien au Thrash, et ne saurais donc écrire sur les mérites comparés de ce Mr. BUNGLE avec un bon vieux METALLICA. D’autres le feront peut-être. En attendant, il faudra vous contenter de l’avis du Baron.

The Raging Wrath est peut-être un disque de Thash, mais c’est surtout une espèce d’ode à l’adolescence vécue dans les années 1980. Le packaging est d’ailleurs particulièrement réussi : il est rempli de nombreuses photos des trois affreux à l’époque, ainsi que des lieux où ils trainaient ensemble : l’épicerie ouverte 7/7, le lycée, bref tout ce qui constitue la vie tranquille et parfaitement ennuyeuse d’une petite ville américaine, ici Eureka, en Californie.
Quant au contenu du disque, il observe une règle stricte : reprise de la démo de base, complétée par trois morceaux écrits à l’époque mais non enregistrés****, plus une reprise de STORMTROOPERS OF DEATH ("Speak English or Die", transformée en "Habla Español O Muere") et une de CORROSION OF CONFORMITY ("Loss for Words"), soit deux titres de 1985.
Pas de tricherie donc, nous sommes véritablement plongés dans la musique de l’époque. La seule entorse au principe, et elle est bienvenue, c’est que le son de l’enregistrement est bien celui d’aujourd’hui. Cela nous épargne les douleurs auditives de ces années-là.

Le disque pourrait être nostalgique, et surtout ridicule, mais il s’avère au contraire tout à fait convaincant, les cinq lascars jouant avec une énergie communicative, comme s’ils enregistraient effectivement leur premier album. Ajoutons qu’ils sont tous des musiciens accomplis, ce qu’ils n’étaient pas forcément à l’époque. On peut parier sans se tromper que chaque titre a ainsi gagné en qualité. Disons également qu’on retrouve un PATTON énorme, lui dont on avait un peu oublié de quoi il est capable entre deux crooneries.

Bien sûr, quelques bémols viennent refroidir l’enthousiasme. D’abord, la longueur des titres, typique des groupes amateurs contents d’avoir trouvé un bon riff et qui le font tourner en boucle pendant des heures. Mais là encore, en conservant ces durées, Mr. BUNGLE fait preuve d’une belle honnêteté.
Ce manque de synthèse, on le retrouve également dans la reprise de "La Cucaracha", amusante mais pesante. Le Mr. BUNGLE de Disco Volante en aurait repris deux mesures, et c’aurait été pleinement suffisant.
Reste le défaut majeur, évident : aussi réjouissant soit-il, The Raging Wrath n’est pas au niveau de ces prédécesseurs/successeurs, même si l’on a plaisir à entendre un de ses ferments, et notamment le riff ravageur de "Love Is A Fist" dans "Methematics".

Ne boudons pas notre plaisir. Le courroux rageur du lapin est tonique et vivifiant. Il vous rajeunira, raffermissant votre peau et bien d’autres choses encore. Il fera également (re)pousser vos cheveux. Vous pourrez alors les balancer furieusement de haut en bas et d’avant en arrière, dans un mouvement somme toute assez stupide, mais tellement bon.


*Mille merci à Jasper Lee Pop pour ces différentes traductions. Comme tu vois, Jasper, je n’ai pas réussi à choisir.
** Inoxydable batteur de SLAYER et de FANTÔMAS, entres autres ! D’ailleurs, quand on y pense, ce Mr. BUNGLE 2020 est tout de même constitué de ¾ de FANTÔMAS. Mieux : Buzz participe également au disque, mais en tant que photographe.
*** Guitariste d’ANTHRAX et STORMTROOPERS OF DEATH – ah, ces noms de groupes !
****"Methematics", "Eracist", "Glutton For Punishment".

A lire aussi en HARD ROCK :


GOTTHARD
Feel What I Feel (2014)
Bang !




OPETH
The Roundhouse Tapes (dvd) (2006)
Techniquement perfectible mais belle introduction


Marquez et partagez





 
   LE BARON

 
  N/A



- Mike Patton (chant)
- Trevor Dunn (basse)
- Trey Spruance (guitare)
- Scott Ian (guitare)
- Dave Lombardo (batterie)


- the Raging Wrath Of The Easter Bunny Demo
1. Grizzly Adams
2. Anarchy Up Your Anus
3. Raping Your Mind
4. Hypocrites / Habla Español O Muere
5. Bungle Grind
6. Methematics
7. Eracist
8. Spreading The Thighs Of Death
9. Loss For Words
10. Glutton For Punishment
11. Sudden Death



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod