Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


RISE AND FALL OF A DECADE - You Or Sydney (1994)
Par RICHARD le 14 Avril 2021          Consultée 2105 fois

Il faudra sans doute un jour réévaluer l'importance évidente de l'antique cassette audio dans le parcours musical des adolescents des années 90. On a tendance en effet à l'oublier un peu trop, la pauvre. Souvenez-vous donc pourtant de ces moments où grâce au walkman, elle vous servait de moyen facile pour rendre votre trajet de bus moins monotone. C'était une évasion à peu de frais. Tel un précieux trésor, elle était également échangée contre une autre dans les cours de collège et lycée. C'est grâce à elle et à ce troc de mots et de notes que j'ai découvert, si ma mémoire ne me fait pas défaut, à la rentrée scolaire 1994, en terminale donc, RISE AND FALL OF A DECADE. Merci donc à Julien le passeur, fan de COCTEAU TWINS, et aussi à ce support d'enregistrement magnétique. Comme quoi, une passion peut naître de vraiment, mais vraiment pas grand-chose.

Dans le monde de la musique, en plus des découvertes adolescentes, il y a aussi d'autres mantras qui reviennent plus ou moins à intervalle régulier. Ainsi celui de la fameuse île déserte et des disques que vous amèneriez avec vous pour trouver le temps un peu moins dur et long. Pour moi, You Or Sydney, le troisième disque du trio, ferait incontestablement partie du voyage. Il représente ce que le combo a sans doute fait de plus savoureux et intéressant. Ce qui saute à l'oreille lorsque ces quarante minutes se terminent, c'est l'évidente progression effectuée par le groupe en moins de quatre ans. Tout ce qui fait le charme, l'attrait de RISE AND FALL OF A DECADE se retrouve forcément à travers ces douze titres mais avec une fluidité, une cohérence encore plus prononcées. L'éventail sonore s'ouvre encore d'avantage, mais ces ambiances en définitive se recoupent toutes en un seul point : celui d'une douce introspection.

Les faits sur You Or Sydney sont têtus, quitte à se répéter. Le trio n'a pas en effet son pareil pour tisser de nouveau des toiles en apparence simples, toiles sur lesquelles viennent se perdre d'émouvants sentiments. Lorsque je parle de douceur, il y a bien cependant ici et là de rares exceptions qui convoquent une ambiance plus soutenue. Elles ne sont pas pour autant hors de propos et ne cassent en rien la cohérence générale. La plus notable est naturellement le titre éponyme où toute guitare acérée et rythmique frénétique en avant, Pierre-François Maurin-Malet d'une voix neutre nous parle d'aveuglement et de stupidité. Un constat amer qui se mue en un classique de la pop froide. L'introductif "One of These Days" avec cette électricité encore présente est de la même trempe. Puis parfois au détour d'un titre, comme en signe d'apaisement, l'auditeur reprenant son souffle décèle de véritables pépites. Écoutez plutôt le superbe "The Hope Seller" qui se teint à la fin de couleurs médiévales. SOPOR AETERNUS s'il sortait de sa tombe et sous ses meilleurs jours ne le renierait sans doute pas.

A l'instar des précédents albums, l'auditeur retrouve aussi avec bonheur cette alternance de voix masculine et féminine. Sandy Casado joue ainsi aisément sur plusieurs registres. Sa voix se montre tour à tour habitée à l'image du particulièrement tendu "Mistake" ou nettement plus soyeuse comme le souligne à dessein le magnifique "Escape" qui soutenu par ce piano mélodieux ne semble jamais devoir s'arrêter. Comme toujours avec RISE AND FALL OF A DECADE, les oreilles se délectent de la richesse discrète des ambiances. "Strange Way" avec son instrumentation classique sonne comme du COLLECTION D'ARNELL- ANDREA mais en nettement moins ampoulé. You Or Sidney fait indéniablement la part belle aux guitares. Il y a comme un petit côté dark folk. Elles vous enveloppent dès lors de leur légèreté lumineuse ("European Swindle") ou vous invitent à une ballade tranquillement mélancolique ( l'accueillant "Sweet Pills" et ses arpèges rêveurs).

You Or Sydney est donc une réussite totale. Sous des atours pop, cet album expose douze titres à haute teneur émotionnelle qui font rimer simplicité et qualité. Merci donc à la cassette audio et aux années lycée.

A lire aussi en POP par RICHARD :


ELEFANT
Sunlight Makes Me Paranoid (2003)
Pop classieusement efficace




The CURE
Wish (1992)
Un très bon cru des Anglais !


Marquez et partagez





 
   RICHARD

 
  N/A



Non disponible


1. One Of These Days
2. The Hope Seller
3. Mistake
4. Games For Dying
5. You Or Sidney
6. Strange Way
7. European Swindle
8. Hold Me
9. First
10. Dear Assurance
11. Sweet Pills
12. Escape



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod