Recherche avancée       Liste groupes



      
BRITPOP  |  STUDIO

Commentaires (6)
Questions / Réponses (1 / 0)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Blur, The Lemon Twigs , Jet
- Membre : Beady Eye, Ride, Noel Gallagher

OASIS - (what's The Story) Morning Glory? (1995)
Par KERAZ le 14 Septembre 2007          Consultée 7723 fois

Chroniquer Morning Glory d'Oasis... Voilà tout un défi, car au-delà de son succès phénoménal partout dans le monde, cet album représente aussi un héritage pour le monde de la musique pop britannique: Il est en quelque sorte l'acte fondateur, la bible de la brit-pop moderne. Pour analyser le culte de cet album, il faut reculer au tout début des années 90. Alors que la vague grunge déferle sur l'amérique, la musique britannique doit se trouver un nouveau son, de nouvelles idoles. C'est par cette opportunité qu'apparaissent deux nouveaux groupes au son tout à fait nouveau: Blur et Oasis. Très rapidement, ces deux groupes deviennent les coqueluches des britanniques et récoltent un grand succès critique et commercial.

En 1994, alors que Blur est au sommet de son art et qu'Oasis sort son premier album, la presse britannique saute sur l'opportunité et crée une rivalité entre les deux groupes. Attirant toute attention médiatique, les deux groupes, toujours aussi opportunistes embarquent dans le jeu, au grand plaisir des fans. C'est bien entendu Oasis qui sortira vainqueur de cette rivalité avec son deuxième album intitulé (What's The Story) Morning Glory? sorti en 1995. Véritable consécration pour le groupe qui connaîtra dès lors un succès démesuré à travers toute la planète. Par sa diversité, cet album se démarque remarquablemet du premier opus et propulse le groupe au sommet des palmarès partout dans le monde. Une description piste par piste est de mise pour décrire ce chef-d'oeuvre, car il déconcerte par sa diversité et sa recherche musicale.

Mais quelle est la recette de ce succès? Très simple: s'inspirer du groupe britannique ayant obtenu le plus grand succès international: les Beatles. Fallait y penser plus tôt! Oui, à travers la musique d'Oasis l'influence des fab four se fait sentir. Mais n'allez pas croire qu'il ne s'agit que d'un vulgaire calque de leur musique. Noel Gallagher a cette capacité innée qu'avaient Paul Mccartney et John Lennon à composer des chansons aux mélodies accrocheuses et originales. On retrouve aussi une certaine sophistication dans la composition des morceaux, propre à la pop britannique depuis toujours. L'album s'ouvre avec "Hello", un morceau purement rock, très rythmé et mettant en avant plan la voix de Liam Gallagher. Même formule où à peu près sur la deuxième plage: "Roll With It", et c'est avec ce morceau qu'on commence à déceler l'influence des Beatles, principalement avec la performance vocale de Liam, qui décidément offre sur cet album une très bonne performance. Troisième morceau: tout le monde le connaît, c'est "Wonderwall", une ballade acoustique (ou presque) d'une simplicité et d'une efficacité déconcertantes. Ce morceau deviendra le single le plus populaire d'Oasis et encore aujourd'hui, il est très populaire, preuve de l'influence qu'a eu cet album sur le monde de la musique.

Ensuite, un enchaîne avec "Don't Look Back In Anger", deuxième simple extrait de l'album. Une perle avec son piano remémorant un peu "Let it be" ou "Imagine". Noel Gallagher étale sur ce morceau son talent guitaristique, notamment à travers le solo. Et que dire de ce refrain, si accrocheur? On frôle avec ce morceau la perfection. Par la suite, ça s'estompe un peu. Les morceaux "Hey Now!" et "Some Might Say", bien qu'ils soient excellents, ne semblent pas à la hauteur des morceaux précédents. On peut dire qu'ils sont similaires à "Hello" et "Roll With It", mais en moins bon...

C'est avec "Cast No Shadow" que l'on retrouve la classe des premiers morceaux de la galette. La plage ouvre en quelque sorte la deuxième partie de l'album. Il tranche avec l'ambiance de "Some Might Say" par son côté plus intimiste et acoustique. Pas exceptionnel, mais très efficace pour introduire la deuxième partie de l'opus. Par la suite, on a "She's Electric", qui constitue l'allusion la plus évidente aux fab-four à cause de son côté rythmé et joyeux. La voix de Liam Gallagher, qu'il fait dérailler de façon séduisante est presqu'une caricature de celle de John Lennon tellement elle lui ressemble. Ce morceau aurait facilement pu sortir comme simple, tellement il est accrocheur.

On arrive ensuite au morceau éponyme, "Morning Glory". Il s'agit là d'un morceau très orienté guitare avec un riff plutôt accrocheur et une guitare solo bruyante. On y arrive enfin: la fin de l'album. Le troisième simple: "Champagne Supernova". Avec cette chanson, le côté sophistiqué du groupe atteint carrément son paroxysme. On ne parle plus simplement de musique pop, mais de grand art. Oasis expose dans ce morceau toute sa personnalité. Il se démarque de tous les autres par son aspect si épique, raffiné et recherché. Les instruments se marient à perfection et le groupe fait appel à tous ses atouts. La voix de Liam est parfaite, les solis de guitare sont mémorables... bref, ils ne pouvaient pas mieux finir cet album.

Si je devais choisir un mot pour décrire la sensation que laisse cet album, je dirais "mémorable". Mémorable parce qu’a lui seul, il représente le mouvement brit-pop en entier selon moi. Oasis aura, avec un seul album influencé toute une génération de nouveaux groupes dans le genre, principalement Coldplay. Toutefois, l' « oasismania » n'aura pas dura aussi longtemps que la « beatlemania ». Rapidement, la relation entre les frères Gallagher se détériorera et malgré une réconciliation, Oasis perdra sans cesse des plumes à cause de l’attitude déplorable de ses membres... Il faut dire qu'après un album de cette qualité, il est difficile de répondre aux attentes des fans, et surtout à celles de la critique. Après tout, c'est la presse qui a fait connaître Oasis…

A lire aussi en POP :


HELENA
Née Dans La Nature (2004)
Helena noguerra toute nue !




MIKE & THE MECHANICS
Hits (1996)
Dix ans de tubes


Marquez et partagez





 
   KERAZ

 
   LOONEY
   SEIJITSU

 
   (3 chroniques)



- Liam Gallagher (chant)
- Noel Gallagher (guitare, chant, piano, mellotron)
- Paul 'bonehead' Arthurs (guitare rythmique, piano, mellotron)
- Paul Mcguigan (guitare basse)
- Alan White (batterie, percussions)


1. Hello
2. Roll With It
3. Wonderwall
4. Don't Look Back In Anger
5. Hey Now!
6. Untitled (aka The Swamp Song Excerpt 1)
7. Some Might Say
8. Cast No Shadow
9. She's Electric
10. Morning Glory
11. Untitled (aka The Swamp Song Excerpt 2)
12. Champagne Supernova



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod