Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK FUSION  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1984 Red Hot Chili Peppers
1985 Freaky Styley
1987 The Uplift Mofo Party...
1989 Mother's Milk
1991 Blood Sugar Sex Magik
1995 One Hot Minute
1999 Californication
2001 Off The Map
2002 By The Way
2006 Stadium Arcadium
2011 I'm With You
2016 The Getaway
 

- Membre : Chickenfoot, Satellite Party, Dave Navarro , Deconstruction, Jane's Addiction, Glenn Hughes , John Frusciante , Atoms For Peace, Rem, Pearl Jam

RED HOT CHILI PEPPERS - Mother's Milk (1989)
Par NESTOR le 31 Janvier 2021          Consultée 325 fois

Récemment endeuillé par la mort d’une surdose d’Héroïne le 25 juin 1988, d’Hillel SLOVAK, leur guitariste, et handicapé par le départ de leur batteur Jack IRONS (qui ne souhaitait pas rester dans un groupe où l’on voit mourir ses amis…), l’avenir des RED HOT CHILI PEPPERS semblait fortement compromis à la fin des années 80. Pourtant le groupe va affronter le sort et va sortir un de ses meilleurs albums à ce jour. Rejoint par Chad SMITH aux baguettes et John FRUSCIANTE aux guitares, les RHCP s’astreignent à boucler l’album qu’ils avait entrepris avec leur line-up original, et dont le titre de travail est alors « The Rockin' Freakapotamus (ce qui donnera son nom au fan club du groupe).

Dans la continuité de ses trois premiers album, ce Mother’s Milk est d’orientation résolument funky. Ce qui pourrait surprendre les personnes qui ont découvert le groupe avec les albums Blood Sugar Sex Magic (1991), By The Way (2002) ou bien Californication (1999). En effet, on ne parle pas ici d’un Rock enrichit de quelques rythmiques Funk, mais bien d’un Funk très musclé auquel les guitares donnent une coloration Rock. De fait, le groove et la basse sont énormes et omniprésents. Sous les doigts de FLEA, cette dernière claque de manière agressive et s’impose comme un instrument essentiel à la musique proposée par le groupe.

Dès l’écoute du premier titre, "Good Time Boys" qui est pourtant un des morceaux les plus Rock de ce Mother’s Milk, il ne fait aucun doute que l’inspiration ne provient pas d’un univers musical uniquement Rock. Ce titre, résume assez bien la musique des RHCP à cette époque. Il est puissant, très rythmé, et est brusquement interrompu en son milieu par d’étranges extraits musicaux qui annoncent une énorme ligne de basse, avant de reprendre sa course « normalement », c'est-à-dire sur un rythme bien puissant. C’est de ce morceau qu’est tiré le nom du fan club du groupe : il n’y a qu’à écouter les "RockinFreakApotamus" scandés ad libitum sur la fin du morceau pour s’en persuader. La suite est à l’avenant avec notamment une reprise de Steevie WONDER, "Higher Ground", introduit par une ligne de basse imparable et qui sera un grand succès pour le groupe, au même titre que le mid tempo, "Knock Me Down". Et le groupe ne faiblit pas puis qu’il enchaîne avec "Taste The Pain", doté d’un vicieux riff de guitare, ou encore avec "Stone Cold Bush", un excellent morceau Rock rapide et nerveux, déchiré par un passage de guitare "Wah wah".

La plupart des morceaux sont courts et directs à l’image de l’instrumental "Pretty Little Ditty", dont la mélodie sera repris ultérieurement par CRAZY TOWN sur leur hit "Butterfly" (The Gift Of Game – 2000). Ou bien du hargneux et rapide "Punk Rock Classic", et de "Magic Johnson" un hymne funky en hommage au basketteur américain. Mais, quel que soit le véhicule utilisé, l’efficacité est toujours au rendez-vous. Il n’y a guère que sur "Fire", une reprise sur vitaminée de HENDRIX que le résultat est moyen, la faute reposant grandement sur une qualité de son flaibarde. Ce titre est issu des sessions réalisées avec Hillel SLOVAK et Jack IRON, et avait déjà fait l’objet d’une diffusion sur The Abbey Road E.P (et sa célèbre pochette montrant le groupe, uniquement "chaussé" d’une chaussette / cache sexe traverser Abbey road à la manière des BEATLES). Le titre ne semble tout simplement pas être à sa place sur ce disque. On peut également reconnaître que "Nobody Weird Like Me" (pourtant une belle profession de foi pour le groupe) n’est pas le plus indispensable des morceaux présent sur ce disque malgré des parties de basse assez impressionnantes.

A ce petit bémol près l’ensemble est une réussite totale, un parfait exemple de fusion heureuse entre la puissance du Rock et le groove du Funk. Le tout, transcendé par l’esprit déjanté et festif de quatre musiciens habités par la grâce. L’énergie et la bonne humeur qui se dégagent de ce disque sont d’autant plus surprenantes que l’enregistrement de ce disque ne s’est pas fait sans douleurs. John FRUSCIANTE, pourtant fraîchement arrivée dans le groupe, a en effet régulièrement tenté de limiter l’orientation trop Funk à ses yeux que souhaitait promouvoir le Producteur Michael BEINHORN. De fait, depuis plusieurs années, le groupe n’interprète que très rarement de morceaux tirés de cet excellent album. Ainsi, aucun titre issu de Mother's Milk n’est présent sur les albums live, Live at Slane Castle (2003), Live in Hyde Park (2004) et Cardiff, Wales: 6/23/04 (2015).

Bien que très différent de son successeur, le multi platine Blood Sugar Sex Magic, ce Mother’s Milk est la porte d’entrée vers le succès commercial et artistiques des RED HOT. Il marque le début de la période "sérieuse" et dorée du groupe et annonce déjà les rouleaux compresseurs de l’ère Rick RUBIN (Blood Sugar Sex Magic, One Hot Minute, Californication, By The Way…). Difficile de passer à côté.

L'album sera remastérisé en 2003. L’occasion de lui adjoindre six morceaux supplémentaires.
"Song That Made Us What We Are Today" (Démo)
"Knock Me Down" (Original Long Version)
"Sexy Mexican Maid" (Original Long Version)
"Salute to Kareem" (Démo)
"Castles Made of Sand" (Live, Jimi Hendrix cover)
"Crosstown Traffic" (Live, Jimi Hendrix cover)

A lire aussi en HARD ROCK par NESTOR :


TRUST
Dans Le Même Sang (2018)
L’album de la rédemption ?




SUICIDAL TENDENCIES
How Will I Laugh Tomorrow When I Can't Even Smile Today (1988)
Skate or thrash.


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Anthony Kiedis (chant)
- Chad Smith (batterie)
- Flea (basse)
- John Frusciante (guitares)


1. Good Time Boys - 05:02
2. Higher Ground - 03:23
3. Subway To Venus - 04:25
4. Magic Johnson - 02:57
5. Nobody Weird Like Me - 03:50
6. Knock Me Down - 03:45
7. Taste The Pain - 04:32
8. Stone Cold Bush - 03:06
9. Fire - 02:03
10. Pretty Little Ditty - 01:37
11. Punk Rock Classic - 01:47
12. Sexy Mexican Maid - 03:23
13. Johnny, Kick A Hole In The Sky - 05:12
14. Bonus 2003 :
15. Song That Made Us What We Are Today (démo)
16. Knock Me Down (original Long Version)
17. Sexy Mexican Maid (original Long Version)
18. Salute To Kareem (démo)
19. Castles Made Of Sand (live, Jimi Hendrix Cover)
20. Crosstown Traffic (live, Jimi Hendrix Cover)



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod