Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD BLUES  |  STUDIO

Commentaires (11)
Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1970 Zz Top's First Album
1972 Rio Grande Mud
1975 Fandango
1983 Eliminator
1985 Afterburner
1990 Recycler
1996 Rhythmeen
1999 Xxx
2004 Rancho Texicano: The Ver...
 

- Style : Stocks, Jared James Nichols
 

 Site Officiel (424)
 Portrait Billy Gibbons (318)

ZZ TOP - Tres Hombres (1973)
Par JANETHEFUCKINJURIST le 1er Décembre 2002          Consultée 9614 fois

Pour ceux qui ne connaîtraient ZZ Top que par leur période "tubesque" des années 80 (cf "Gimme all your lovin'"...), il faut préciser que la musique du groupe était nettement différente dans les 70.
A l'instar d'un Lynyrd Skynyrd, ZZ Top est à l'origine au début des années 70 d'une sorte de "revival" des musiques traditionnelles du sud des USA, un nouveau courant mélangeant allégrement blues, country et rock,et que les critiques nommeront bientôt le "rock sudiste".

Les barbes étaient alors bien moins longues, la batterie synthétique n'existait pas, et ZZ Top sortait des album que l'on qualifierait aujourd'hui de "roots", tant par l'utilisation de la formule ancestrale guitare-basse-batterie, que par l'ambiance qui découlait de ces albums fleurant bon le sud profond, à savoir le whisky, les bars enfumés, les femmes faciles et les bagarres entre néo-cow boys.

Le trio légendaire Gibbons - Hill - Beard délivrait alors un blues brûlant, aux guitares slide, à la voix encore jeune, mais à l'assurance déjà bien marquée. On était alors plus proche de Canned Heat ou plus tard d'un certain Stevie Ray Vaughan (sur "Jesus Left Chicago", "Have You Heard", "Waitin' Fot The Bus") que d'un AC/DC, mais les guitares savaient déjà se faire lourdes, pesantes, plus dans l'esprit hard-boogie qui caractérise ZZ Top encore aujourd'hui, comme sur le mémorable "Beer Drinkers & Hell Raisers".

Mais sans un véritable tube, ce troisième album des texans aurait eu du mal à se vendre au-delà du Mississippi comme ce fut le cas pour ses deux prédecesseurs ("ZZ Top's First Album" et "Rio Grande Mud"). C'est donc en 1973 qu'apparaît le premier véritable tube de ZZ Top, celui qui leur permît d'être reconnu au plan international : "La Grange". Du nom d'une maison de tolérance célébrissime au Texas, cette chanson illustre bien l'esprit "redneck" prévalant dans le sud profond, à proximité immédiate de la frontière mexicaine : désert, frustrations, bordels. Aussi simple que cela. Simple comme les 3 accords magiques composant ce blues furieux, difficile à décrire par des mots, mais à l'énergie terriblement contagieuse, celle qui nous fait danser ou jouer de la gratte invisible devant le miroir. Franchement génial !

Après un tel titre, il ne reste qu'une chose à faire : lever ses fesses de ce saloon miteux, chevaucher son chopper, et rouler pleins gaz le long de cette satanée route 66. Bloody hell !

A lire aussi en ROCK :


VAST
Nude (2004)
Tout le monde aime vast !




LES FRICTION
Les Friction (2012)
Très fort


Marquez et partagez





 
   JANETHEFUCKINJURIST

 
  N/A



- Billy Gibbons (chant, guitare)
- Dusty Hill (basse, chant)
- Frank Beard (batterie)


1. Waitin' For The Bus
2. Jesus Just Left Chicago
3. Beer Drinkers And Hell Raisers
4. Master Of Sparks
5. Hot, Blue And Righteous
6. Move Me On Down The Line
7. Precious And Grace
8. La Grange
9. Shiek
10. Have You Heard



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod