Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ÉLECTRONIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Bernard FÊVRE - Transmission De Pensees (milpatte) (1986)
Par NANAR le 20 Novembre 2023          Consultée 270 fois

Transmission de Pensées est sans aucun doute l’album le plus méconnu de la carrière de Bernard FÊVRE. Comme il a d’abord été publié sous le pseudonyme MILPATTE (déjà employé pour quelques-uns de ses 45-tours), il a davantage échappé à la vigilance des archivistes. Ensuite, sa situation chronologique est défavorable, les productions de Library Music des années 80 ne bénéficiant pas de l’aura d’œuvres cultes qui auréole souvent (et pas forcément à raison) les productions des années 70. Enfin, il s’agit tout simplement de son moins bon opus, quasiment dépourvu de l’onirisme et de la fraîcheur de ses premières œuvres.

Il est désolant de constater à quel point Bernard FÊVRE a lissé son style : des mélodies tout en retenue, des rythmiques subtiles, nous sommes passés à des sonorités génériques, du gros son bien numériquement kitsch comme il faut et, surtout, à des mélodies tristement banales, dans la plus pure tradition de la musique de variété. Bernard FÊVRE a cédé à la mode, indéniablement. Le bougre est tout de même allé jusqu’à se jeter à corps perdu dans les images d’épinal de musiques folkloriques ou exotiques et à s’acoquiner de chœurs de studio.

J’éviterai tout de même d’être trop mauvaise langue, dans la mesure où la majorité de l’album s’écoute plutôt agréablement. La plupart des mélodies sont ludiques, enjouées, tels les efficaces "Swing Chérie", "Allez Roulez" et "Smurf Transistor", "Aventure Anglaise" dont les chœurs se révèlent judicieux, les pastiches "Celte Attitude" et "Façon Antilles" pas trop mauvais et, enfin, "Harlem À Mourir" où on retrouve fugacement le Bernard FÊVRE d’antan. Sept morceaux corrects sur douze, OK, mais tout cela n’arrive à la cheville d’aucun des premiers albums de Bernard FÊVRE.

Le reste marque ce disque du sceau de l’échec : "Mandoline Reggae" au faux saxophone tout à fait risible et aux chœurs déplacés, "Ballade En Banlieue" qui sonne creux, "Sud Amérique" qui n’a rien de palpitant non plus, et surtout le terrible "Renouveau Mélodie" qui ressemble au générique de Santa Barbara.

Cet échec artistique était plus ou moins prévisible, au vu de ses médiocres singles de variété (notamment l’affreux "Glace À La Vanille" / "Marre D’Aimer" en 1982) où déjà sa patte musicale se diluait dans les clichés eighties. Après Transmission De Pensées, Bernard FÊVRE cesse de publier pendant près de vingt ans. La redécouverte de ses œuvres embryonnaires et de son légendaire Black Devil Disco Club (1978) l’amène dans les années 2000 à réaliser un véritable retour discographique.

A lire aussi en MUSIQUE ÉLECTRONIQUE par NANAR :


SPACE
Paris France Transit (paris France Transit) (1982)
Nouveau départ




Bernard FÊVRE
The Strange World Of Bernard Fêvre (1977)
Cadavres exquis


Marquez et partagez





 
   NANAR

 
  N/A



Non disponible


1. Swing Chérie
2. Ballade En Banlieue - Suburb Ballad
3. Façon Antilles - Caribbean Way
4. Smurf Transistor - Smurf In The Box
5. Sud Amérique - Down From America
6. Allez Roulez - At The Fun Fair
7. Celte Attitude - Celtic Attitude
8. Renouveau Mélodie - Revival Melody
9. Tournerie - Round, Round, Round
10. Harlem À Mourir - Dangerous District
11. Mandoline Reggae
12. Aventure Anglaise - English Affair



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod