Recherche avancée       Liste groupes



      
GOTHIQUE-HEAVENLY-FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


FAITH AND THE MUSE - The Burning Season (2003)
Par RICHARD le 28 Janvier 2024          Consultée 243 fois

Même dans le domaine musical, il ne faut surtout pas dire fontaine, je ne boirai pas de ton eau. En effet, dans ma chronique évoquant Ankoku Butoh (2009), le dernier album de ce duo culte des univers sombres, je vous faisais part de ma déception quant à son prédécesseur The Burning Season. Par dépit ou par paresse (momentanée), voire les deux, je ne voyais même pas la nécessité de l'évoquer. Puis, ayant un peu mauvaise conscience, je me suis quand même dit que la discographie complète des Américains se devait d'être présente sur Forces Parallèles. Elle le mérite plus qu'amplement.

Plus de vingt ans après sa sortie, il m'est toujours facile de savoir pourquoi en fait le quatrième album de FAITH AND THE MUSE ne m'a pas particulièrement touché et ceci dès son achat durant cet été des plus caniculaires. C'est naturellement de l'ordre du subjectif, mais la volonté d'insérer des sonorités electro bien prononcées dans certains titres a créé ce sentiment rapide d'ennui et d'insatisfaction. Attention, loin de moi de blâmer l'idée d'opter pour un renouveau musical, mais il faut être honnête, ici, cela ne fonctionne pas. L'identité des jeunes tourtereaux d'emblée reconnaissable ne le sera sur The Burning Season que de façon malheureusement épisodique.

Alors, pourquoi tant de déception ? Si les Américains ont désiré sortir un peu des sentiers ténébreux, le résultat obtenu est bien en-deçà de leur réputation. Même en faisant preuve d'ouverture d'esprit et en saluant l'élargissement de la palette sonore, un titre comme "Failure To Thrive" est objectivement raté. Ce n'est pas pourtant la belle guitare death tapie dans l'ombre qui sauvera ces ennuyeuses pulsations d'un autre temps. "Visions" est quant à lui tout simplement incompréhensible. L'idée de marier un discret violon à ces beats n'est pas sur le papier à musique mauvaise, mais l'électrocardiogramme émotionnel demeure bien plat. C'est dommage car on sent FAITH AND THE MUSE désireux de casser un peu son image de projet à jabot, mais, à l'image de l'éponyme, les ambiances sont datées, à la limite d'une infecte euro dance sombre.

Pourtant, tout n'est pas à jeter car les Américains ont évidemment de la bouteille et le cru se dévoile parfois comme étant particulièrement savoureux. C'est lorsque le duo fait rugir de nouveau les guitares death rock que l'on retrouve tout son pouvoir d'attractivité. Dès l'introductif "Bait And Switch" FAITH AND THE MUSE convoque la puissance rageuse et grinçante qu'il développe un peu plus loin avec son habileté classique sur les réussis "Sredni Vashtar" et "Prodigal". L'âpreté des textures est contrebalancée par l'habituelle sensualité de Monica Richards. Cette dernière est toujours vecteur de son beau lot de noires émotions à l'image de l’angéliquement atmosphérique "In The Amber Room". La voix de Richards est de celles qui comptent depuis toujours dans la sphère gothique.

Lorsqu'on regarde la discographie quasi exemplaire de FAITH AND THE MUSE, on se rend compte que The Burning Season passerait presque pour un album anecdotique. Souvent ennuyeux, rarement excitant, il prouve sèchement que les grands groupes ont aussi droit à leur faux pas.

Note réelle : 2,5/5

A lire aussi en ROCK par RICHARD :


FAITH AND THE MUSE
Ankoku Butoh (2009)
Belle conclusion d'un groupe gothique majeur




MALEFIXIO
Culto A Lo Invisible (2018)
La beauté des ténèbres


Marquez et partagez





 
   RICHARD

 
  N/A



Non disponible


1. Bait & Switch
2. Sredni Vashtar
3. Boudiccea
4. The Burning Season
5. Whispered In Your Ear
6. Gone To Ground
7. Relic Song
8. In The Amber Room
9. Failure To Thrive
10. Visions
11. Prodigal
12. Willow's Song



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod