Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1986 Mechanical Resonance
1989 The Great Radio Contr...
1990 Five Man Acoustical Jam
1991 Psychotic Supper
  Five Man Video Band
1994 Bust A Nut
1995 Time's Makin' Changes - ...
  Time's Makin' Changes: T...
2001 Replugged Live
  20th Century: The Millen...
2004 Into The Now
2007 Real To Reel
  Real To Reel 2
2008 Forever More
  Gold
  Comin' Atcha Live! 2008
2010 Alive In Europe!
2011 Twisted Wires & The Acou...
2014 Simplicity
2019 Shock

TESLA - Bust A Nut (1994)
Par NESTOR le 7 Février 2024          Consultée 230 fois

Alors que Psychotic Supper avait montré quelques timides tentatives d’évolution, deux ans plus tard lorsque TESLA nous revient avec ce Bust a Nut, la surprise est assez forte. En effet, l’ambiance de celui-ci est très différente de celle de leurs trois premiers albums. Ce nouveau disque est plus sombre, moins frais et mois 'catchy' que ses trois prédécesseurs. Autre motif d’étonnement, la présence de chansons assez longues. En effet, pas moins de six titres dépassent, ici, les cinq minutes, ce qui est assez rare pour un groupe de ce type, même si Psychotic Supper montrait déjà un peu la tendance dans ce domaine.
Avec le recul, ce qui à l’époque passait pour de la maturité et une volonté des membres du groupe d’actualiser leur son après le passage de la déferlante grunge, ressemble plus aux tâtonnements d’un groupe cherchant un second souffle après un début de carrière mené sur les chapeaux de roues. Ne nous méprenons pas, Bust a Nut n’est pas un mauvais album à proprement parler. Certaines compositions qui tiennent très bien la route tirent aisément leur épingle du jeu. C’est ainsi le cas de toute la seconde partie de "Shine Away" qui s’avère très réussie, avec son gimmick de guitare imparable. Ou bien de "Action Talks", dont le style bulldozer déménage sérieusement et de manière très efficace. Ou encore de "Rubberland" qui propose un rythme sacrément entraînant et convaincant.
A ces occasions, on retrouve les qualités de TESLA : des guitares très Rock qui soutiennent un sens aiguë de la mélodie. Et la voix nasillarde de Jeff Keith qui, pour les auditeurs qu’elle ne crispe pas, est un fabuleux vecteur d’émotions.
Mais, à côté de ces moments très plaisants, trop de compositions sont vraiment très quelconques. C’est ainsi notamment le cas de "Solution", "Cry", "She Want She Want", "Games People Play" (une reprise d’un standard Cajun popularisée par Joe South en 1968). Ces titres ne sont pas foncièrement mauvais, mais ils manquent cruellement de magie, de relief et du petit plus propre à les rendre mémorisables. Même les ballades, "Alot to Lose" et "Try So Hard", style dans lequel TESLA nous avait habitué à exceller, sont tout juste moyennes.
Alors oui, TESLA est toujours un groupe de Hard rock typique, les guitares sont bien souvent excellentes, et l’ensemble tient la route, mais il manque l'étincelle qui fait toute la différence, le petit supplément d’âme à même de nous faire décoller. L’album est trop massif, trop homogène... trop professionnel ou prudent ? Toujours est-il que, même si Bust a Nut fut un (relatif) succès commercial, ce ne sera pas une grande surprise lorsque le groupe annoncera faire une longue pause deux années plus tard, notamment du fait de problème d’addiction de Tommy Skeock. On sent déjà, ici, que la flamme qui commence à vaciller est proche de l’extinction.
Par chance, ce ne sera pas la fin du groupe. Et celui-ci nous montrera par la suite qu’il avait encore de belles choses à nous offrir.
Il n’en reste pas moins que Bust a Nut clôture de manière un peu décevante le premier volet de la carrière de TESLA.

A noter que l’édition japonaise de cet album contient en Bonus une reprise de "The Ocean" de LED ZEPPELIN.

A lire aussi en HARD ROCK par NESTOR :


SORTILÈGE
Coram Populo (2023)
Un live à la formule magique




RATT
Out Of The Cellar (1984)
Pas très original, mais très prometteur


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Brian Wheat (basse)
- Frank Hannon (guitare, claviers)
- Jeff Keith (chant)
- Tommy Skeock (guitare)
- Troy Luccketta (batterie)


1. The Gate/invited
2. Solution
3. Shine Away
4. Try So Hard
5. She Want She Want
6. Need Your Lovin'
7. Action Talks
8. Mama's Fool
9. Cry
10. Earthmover
11. A Lot To Lose
12. Rubberband
13. Wonderful World
14. The Ocean (bonus)



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod