Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-WAVE  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Brian Eno & David Byrne, David Byrne & St.vincent , King Crimson

TALKING HEADS - More Songs About Buildings And Food (1978)
Par ONCLE VIANDE le 30 Décembre 2009          Consultée 3358 fois

Ce deuxième album des TALKING HEADS marque l’arrivée de Brian ENO au siège de producteur. L’anglais va collaborer trois ans avec les têtes parlantes et les aider à passer leurs différentes mues. Comme l’indique son titre, le disque fait suite à 77 et continue de croquer l’Amérique d’une plume affûtée.

Brian ENO n’est pas encore impliqué (certains diront encombrant) comme il le sera sur Remain in Light mais son rôle dépasse déjà celui de simple de producteur. Effets et sons divers enrichissent les chansons de petits détails et leur donnent de l’épaisseur. Les arrangements sont également diversifiés grâce aux claviers et à l’introduction discrète des percussions et des chœurs (tendez bien l’oreille). Enregistré au fameux studio Compass de Nassau (où DIRE STRAITS passera quelque mois plus tard), l’album possède un son varié et coloré qui manque encore toutefois de puissance et d’amplitude.

Mais le groupe reste pour l’heure le principal acteur de son évolution. Les compositions progressent tout en restant dans la veine du premier album. Les guitares rythmiques sont toujours aussi efficaces, les riffs sont fichtrement bien trouvés et le groupe maîtrise de mieux en mieux les contrastes. More Songs est peut-être l’album qui témoigne le mieux des qualités de ce groupe talentueux et complet : un son personnel, un groove imparable et une réelle originalité mélodique… Bref, une formation qui prend de plus en plus confiance en elle et qui s’offre une belle reprise d’Al GREEN.

De l’énergie communicative de « With you love » aux audaces de « I’m not in love », il n’y a pratiquement rien à jeter. Le final de « Found a job » est jouissif, le pont d’« Artists only » étonne par sa vélocité et le synthé de « Stay Hungry » laisse entrevoir des lendemains plus froids. La plume s’est également affinée. Avec sa carte des Etats-Unis au verso, More songs élargit son champ d’analyse et BYRNE livre ses observations sur les relations humaines (« Found a job »), les problèmes d’ego (« Artist Only »), les mœurs (« The big country ») et porte un regard sceptique sur l’amour (« I’m not in love »). Malgré ses textes, le disque est plutôt léger et enjoué. Les quatre de New-York n’ont pas leur pareil pour évoquer la réalité avec un ton décalé.

More songs possède le niveau d’inspiration de Fear of Music sans en avoir la dureté ni l'urgence. Album injustement sous-estimé en raison de sa trop grande ressemblance avec le premier, il lui est pourtant en tout point supérieur. Un très gros 3 en guise de réparation.

A lire aussi en NEW-WAVE par ONCLE VIANDE :


WIRE
154 (1979)
Post-punk / cold-wave




JOY DIVISION
Substance 1977 - 1980 (1988)
Jamais deux sans trois

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   ONCLE VIANDE

 
   STREETCLEANER

 
   (2 chroniques)



- David Byrne (chant, guitares, percussions é)
- Jerry Harrison (piano, orgues, synthétiseur, g)
- Tina Weymouth (basse)
- Chris Frantz (batterie, percussions)
- Brian Eno (synthétiseur, piano, guitare,)


1. Thank You For Sending Me An Angel
2. With Our Love
3. The Good Thing
4. Warning Sign
5. The Girls Want To Be With The Girls
6. Found A Job
7. Artists Only
8. I’m Not In Love
9. Stay Hungry
10. Take Me To The River
11. The Big Country



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod