Recherche avancée       Liste groupes



      
FUNK PSYCHEDELIQUE  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Stevie Salas , Sly & The Family Stone, Rick James
- Style + Membre : Bootsy Collins , James Brown , Parliament

FUNKADELIC - Free Your Mind And Your Ass Will Follow (1970)
Par JUAN le 26 Juillet 2008          Consultée 3121 fois

George Clinton s'avança vers le reste de ses troupes, qui flottait alors dans un nuage de fumée au milieu d'une grande salle jonchée de mégots. Des guitares, des tambours et quelques amplis traînaient là où leurs propriétaires les avaient laissés la veille, eux-mêmes assis ou allongés au milieu de ce déballage d'instruments et d'ordures. A la manière d'un chaman s'adressant à sa tribu, il lança soudain à l'assemblée : "Une grande idée m'est venue aujourd'hui mes frères. Tout d'abord, on va commencer par gober tout ce qui nous reste d'acide, ensuite on va prendre tout nos instruments et on va enregistrer en plein trip. De ce grand mouvement de libération de l'esprit sortira notre prochain album. Allez, Free your mind !". "And your ass will follow !" répondit d'une même voix enjouée la tribu qui portait alors le nom de Funkadelic.
Et à l'écoute d'un tel disque, on pourrait croire que les choses se sont réellement déroulées ainsi!

Tout commence à Plainfield dans le New Jersey, en 1964, lorsque George Clinton fonde le groupe The Parliaments, rebaptisé plus tard Funkadelic. Après quelques essais fortement inspirés de Jimi Hendrix, la formation va se tourner vers un mélange de funk à la James Brown et de psychédélisme. Free Your Mind... est un disque représentatif de la vie du groupe, qui alterne alors sex, drugs & rock'n'roll. Qui se proclame amateur de psychédélisme et n'a jamais écouté la plage titre manque vraiment quelque chose. Bidouillages électroniques, voix multiples et incantatoires, déluge de fuzz acide, la musique semble tournoyer autour de nous, et en particulier la guitare d'Heddie Hazel, digne successeur d'Hendrix en matière de guitare hallucinogène. Un morceau à classer avec les The End, Sister Ray, Interstellar Overdrive et 1983 (Electric Ladyland) de la décennie qui venait alors de s'achever.

Viennent ensuite Friday Night... qui montre encore une fois un groupe de funk cherchant à retrouver l'âme du grand Jimi, la très rock'n'roll Funky Dollar Bill (la guitare rythmique reprend d'ailleurs exactement le refrain de Whole Lotta Love), le funk lourd I Wanna Know If It's Good To You, qui sonne comme une version encore plus lysergique de la Family Stone, et le peut-être trop classique, Some More. La conclusion de l'album renoue avec le délire total du premier titre, mais cette fois seulement en présence des voix et de l'orgue.
La basse et la batterie assurent toutes deux un groove animal et puissant(ce solo à 4:30 sur le deuxième titre!), la guitare sonne (je le répète) comme la digne fille de celle d'Hendrix, les claviers arrivent toujours à se faire une place de choix et les voix alternent séquences délirantes et passages soul réussis. Que demande le peuple !

En résumé, l'un des meilleurs albums de Funkadelic (et donc du funk en général), et sûrement le plus acidifié, ce qui en fait également un indispensable de la musique psychédélique.

A lire aussi en FUNK :


PRINCE
Art Official Age (2014)
R&b according to Prince




Rick JAMES
Street Songs (1981)
"i'm rick james, bitch!"


Marquez et partagez





 
   JUAN

 
  N/A



- George Clinton (voix)
- Ray Davis (voix)
- Fuzzy Haskins (voix)
- Calvin Simon (voix)
- Grady Thomas (voix)
- Eddie Hazel (guitare lead, voix)
- Tawl Ross (guitare rythmique, voix)
- Billy Bass Nelson (basse, voix)
- Bernie Worrell (claviers, piano, voix)
- Tiki Fulwood (batterie)


1. Free Your Mind And Your Ass Will Follow
2. Friday Night, August 14th
3. Funky Dollar Bill
4. I Wanna Know If It's Good To You
5. Some More
6. Eulogy And Light



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod