Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Bat For Lashes, Kate Bush
 

 Tori's Maze (304)

Tori AMOS - Under The Pink (1994)
Par ERWIN le 15 Octobre 2010          Consultée 1745 fois

Le deuxième album de la fabuleuse Tori ! Voila une sortie qui n’était pas à rater. Emballé par le premier opus de la rouquine, votre serviteur se jette tel un mort de faim sur le deuxième tome des aventures de la sudiste, d’autant que cette jolie photo de couv nous présente une Ellen Amos plus romantique, presque angélique. L’album est entièrement composé au Nouveau Mexique, dans une ambiance de moiteur éthérée. Il est bien entendu essentiel pour la suite de sa carrière, un faux pas serait synonyme d’échec. Une femme aussi sensible et impudique, aussi pure et honnête mérite tout le soutien du monde, Go Tori!

Le rythme catchy de « Pretty good year » débute la rondelle dans un élan quasi irrésistible d’autant que le titre prend une ampleur inhabituelle avec l’incorporation d’une guitare franchement métal en sa partie centrale. Un single de grande qualité.
Quatre singles seront extraits de l’opus, et c’est « Cornflake girl » qui donne à l’album son principal titre de gloire: le rythme entrainant et catchy soutenu sans cesse par la fabuleuse voix s’insinue doucement mais surement dans vos neurones dont il fera définitivement partie après une simple écoute. « Past The Mission » nous relance sur des sentiers beaucoup plus poppy et mainstream, domaine dans lequel la belle excelle de la même manière. Elle reste aujourd’hui un des must have du deuxième album avec un refrain de toute beauté. Son petit bridge organique ne la rend qu’encore plus attachante. Et l’apport sur ce titre du prophétique Trent reznor, pape de l’industriel, démontre toute la versalité de la musicienne s’il était encore besoin de le prouver.
On retrouve en outre l’influence du Reznor sur « The Waitress » chargée d’une agressivité toute métallique, que Tori assume pleinement. Rappelons d’ailleurs que la jeune femme ne se privera pas dans quelques années de reprendre un morceau de Slayer, les rois du Trash métal eux même.
« God » est l‘unique single à ne m‘avoir pas convaincu.

Les gimmicks habituels de la pianiste remontent très rapidement en première ligne, la lancinance de « Bells For Her », la quasi surdité de son piano atone lui procure une émotion très spéciale.
« Cloud On My Tongue » reprend les thèmes développés par Tori dans le premier album entre « Silent All These Years » et « Happy Phantom ». Douceur et calme sont au programme, avec une ligne de piano superbe.
Dans un ton beaucoup plus déjanté le « Space Dog » porte bien son nom. Tori y investit des espaces de création très personnels, mais qui pourront rappeler à l’auditeur le parallèle avec la britannique Kate Bush.

Pour moi le moment inoubliable de la rondelle est celui ou Ellen Amos se remémore des souvenirs d’une profondeur insondable sur « Icicle ». Le petit lick de piano, semblable au tintement d’une boite à musique vous transportera dans une autre dimension, une souffrance énigmatique s’installe vite, ne disparait pas, le résultat est bouleversant.

Bien évidemment le premier effet de surprise est désormais passé, le public s’est habitué au chant original de Tori, mais l’incroyable aura de sensualité émanant de la jeune femme ne transparait encore que par le biais du son. Il faudra attendre encore quelques années pour que son tempérament et sa personnalité extravertie -quel euphémisme ! - explose sur les scènes mondiales et soit reconnu comme tel.
L’album atteindra les deux millions d’unités vendues, un beau succès pour une artiste solo pianiste dont la destinée n’était pas prise au sérieux par les boss d’Atlantic. Quelle bande de beaux blaireaux machistes tous ces gus des conseils d’administration !
Tori Amos, toute de charme et de sensualité, est en route pour la gloire, et franchement, à moins d’être un moine bouddhiste zen, elle ne saurait laisser personne indifférent. Profitons en!

A lire aussi en POP par ERWIN :


Robbie WILLIAMS
Escapology (2002)
Sans échappatoire.




Robbie WILLIAMS
I've Been Expecting You (1998)
Bubblegum de qualité.


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Pretty Good Year
2. God
3. Bells For Her
4. Past The Mission
5. Baker Baker
6. The Wrong Band
7. The Waitress
8. Cornflake Girl
9. Icicle
10. Cloud On My Tongue
11. Space Dog
12. Yes, Anastasia



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod