Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Bat For Lashes, Kate Bush
 

 Tori's Maze (331)

Tori AMOS - Unrepentant Geraldine (2014)
Par ERWIN le 19 Mai 2014          Consultée 1921 fois

Après deux albums passés à courir les fondamentaux de la musique classique, avec pas mal d'à propos, Tori a choisi de réinvestir les territoires de la pop music, celle qui a fait sa réputation. C'est une remise en question, mais la belle rouquine n'en est pas à sa première, et nul doute que la fontaine de son imagination n'est pas tarie, loin s'en faut. D'ailleurs le premier détail qui frappe l'auditeur est d'ordre visuel. Il y a une tentative de retour, suite à un peu trop de coups de bistouris chirurgicaux. Les cheveux à nouveau en bataille, cette fois, Tori a rajouté à sa panoplie des paires de lunettes au charme indéniable, qui certes lui donnent un petit look nymphomane pas désagréable du tout, mais on est habitué avec la native de Caroline. C'est plus esthétique que réellement revendicatif. En un coup de cuillère à pot, voila qu'elle me plait à nouveau, quelle nana !

Un single précède l'album de quelques semaines, il s'agit de "Trouble"s lament", une sublime composition qui permet à Tori de tirer parti en live de toute la séduction dont elle est capable face à son grand Bosendorfer noir. Ce n'est pas peu dire car la sudiste rouquine est une des créatures les plus excitantes ayant foulé la terre des mortels que nous sommes. Cette compo est une vraie tuerie, je vous la conseille vivement. C'est aussi un peu d'esprit du sud des Etats Unis... Un petit retour sur ses terres natales comme l'atteste le joli morceau introductif sobrement intitulé "America". Tout au long de l'album, Tori joue avec ses fantasmes, son éducation, ses paradoxes et la petite folie qui l'habite.

Elle se souvient notamment de son influence première, et la fée Kathy BUSH est présente sur toutes les lignes mélodiques de "Maids of Eifen-mere". Quelle merveille de subtilité, un des sommets de l'opus et je me prends à nouveau à fantasmer sur une tournée commune des deux fabuleuses artistes, ainsi que Elton JOHN et Billy JOEL le font de temps à autres. D'ailleurs le piano sur "Weatherman" est fantomatique, nous errons sur la lande avec Tori et ses rêveries oniriques, dans une ambiance "Hauts de Hurlevent" qu'Emilie BRONTE n'aurait pas renié. Que dire d'autre si ce n'est que voila une nouvelle compo magnifique ?

"Rose Dover" est une comptine qui semble tirée du répertoire celtique jusqu'à l'arrivée de la guitare électrique qui en fait une pièce ambitieuse qu'il faudra écouter plusieurs fois pour en saisir toutes les subtilités. On trouve des ambiances et des influences de toutes parts ici, du trip hop, du Rock "à la BEATLES", du féerique, presque de la Folk et enfin lorsque le calme se fait, de la chanson traditionnelle de grande qualité. Le talent... C'est toujours étrange d'y être confronté lorsque l'évidence se fait jour... C'est le cas tout au long de cet opus, après plus de 25 années d'exploration discographique...

"16 shades of blue" tape plus dans le mainstream, mais le résultat est à nouveau à la hauteur. La belle complainte irlandaise "Wedding day" est super positive. Enfin un mot sur la plus progressive "Unrepentant Geraldine", éponyme compo qui présente le concept de l'album, des réflexions de Miss Amos sur ses idées et buts qu'elle choisit désormais d'affirmer, de revendiquer en disant qu'elle ne les regrettera pas. Comme d'hab, la sudiste émigrée en terre traditionnelle de Cornouailles a choisi des peintures pour illustrer ses compositions, dont Cézanne et Maclise pour le titre phare. Et c'est un succès. Bon ça s'adresse encore à Papa "I'm gonna free myself from your religion, your opinion"... Ça a le mérite d'être clair, et le piano est cristallin.

En conclusion, et comme à l'accoutumée, cet album est franchement recommandable, pour tous ceux qui aiment les ambiances éthérées et les grandes mélodies tristes au piano. Tori reste la grande prêtresse de son art, que seule Kate BUSH pratique avec elle à ce niveau d'excellence. Beaucoup d'admiration car l'Américaine continue d'aligner les albums de grande qualité et parvient systématiquement à se renouveler. La classe !

A lire aussi en POP par ERWIN :


George MICHAEL
Songs From The Last Century (1999)
Bien loin de wham




Kate BUSH
Never For Ever (1980)
Mystérieux, céleste, envoutant


Marquez et partagez







 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. America
2. Trouble's Lament
3. Wild Way
4. Wedding Day
5. Weatherman
6. 16 Shades Of Blue
7. Maids Of Eifen-mere
8. Promise
9. Giant's Rolling Pin
10. Selkie
11. Unrepentant Geraldine
12. Oysters
13. Rose Dover
14. Invisible Boy



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod