Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Huey Lewis And The News , Rick Springfield

Bryan ADAMS - Room Service (2004)
Par ERWIN le 19 Octobre 2010          Consultée 1259 fois

Six ans après l’album à l’éléphant, notre bon Bryan reçoit l’illumination. D’ailleurs matez plutôt la pochette, l’esprit sain -?- se nomme carrément "Bryan Adams" . Ah que c’est bô ! N’en dites pas plus: une nouvelle religion est sur le point de naitre ! Bryan en est le premier pape, on devrait le rebaptiser Adam pour l’occase… Quoique Adam Adams, ça sonne confus finalement. Bah laissons plutôt l’esprit sain là où il est, à la gauche d’Adam, heu de Bryan. Ah puis c’est ballot, il n’a pas de marmot déclaré, ou alors on considère la guitare comme faisant le complément de la saine trinité ? Et nous voila en place ! La pose hiératique ne laissant pas planer le moindre doute, notre pape des 80’s, tel un Prométhée des temps modernes a dompté la foudre, il domptera bien la foule !

Un petit stop sur le titre du skeud peu en accord avec une telle ambition: Room Service, pour un "Adam 1er", cela ne sonne pas franchement ni olympien, ni même papal, plutôt garçon d'hôtel. Du coup, on en oublie la musique, vous me direz on a toujours son content d’émotions garanties avec les tofs de couv de notre bon Bryan. Bref, notre looser canadien va-t-il revenir d’entre les morts ? Le dernier opus en maître des éléphants n’était pas bien brillant, six années auparavant… c’est que le temps passe vite. Star multi platine et cosmiquement interplanétaire attardons-nous tout d'abord un instant sur les quelques morceaux sortis en single.

Le début de "Open road" rappellera la bien nommée "Run to you" aux aficionados du natif de Vancouver. Un refrain entraînant et quelques arpèges cristallines en font un titre sympa. Mine de rien cela reste pêchu et même un ch’tit harmonica pointe le bout du nez. "Flying" est le deuxième single, bah je ne vous le cache pas, un slow super sirupeux digne de figurer parmi les pires étrons de la carrière de notre ex Bryan des bois ! Dans le trip slow "I was only dreamin" n’a qu’un titre de gloire : celui d’avoir eu une version francaise avec la sulfureuse Emmanuelle SEIGNIER "ce n’était qu’un rêve", qui s’en souvient ? Personne, ce fut pourtant la dernière contribution du grand Michael KAMEN à l’histoire de la musique…

Dieu merci, le titre éponyme "Room service" sonne très 80’s entre un vieux MELLENCAMP et un Huey LEWIS de fameuse mémoire. Excellent titre au ton pop, à l’ambition plus légère qu’une plume, mais dont l’efficacité ne saurait être remise en question, ce petit rythme en béton armé est vraiment sympa. Les américains ont la chance -?- de voir un quatrième single : "This side of paradise" une ritournelle "à la Adams", avec une distorsion discrète et un chant entendu des millions de fois. "East side story", issu des sessions du groupe Chicane pour lequel Bryan devait chanter ce titre, est un bon morceau d’introduction. Avec "She’s a little too good for me", le canadien réinvestit des espaces plus métalisés, sans doute un des meilleurs titres du skeud. Enfin, le petit rythme rampant de "Not Romeo not Juliet" ne fera pas oublier un ton mainstream de première bourre.

On peut reprocher à ce skeud le manque d’un grand morceau, un truc d’anthologie qui fait vibrer votre nana et vous permet d’abuser un peu de la situation - tout en restant un gentleman messieurs! -, ou un truc super pêchu, comme un refrain qui vous donne envie de le réécouter immédiatement. Mais rien de tout ceci sur l’album, pas de faiblesse ni de temps mort, mais une impression générale de faim de décibels, d’un manque de cœur et de couilles. L’esprit sain est decidemment devenu carrément anesthésiant. "Adam 1er" peut bien poser tel le pape de ce monde en se prenant très au sérieux, on n’est jamais assis que sur son derrière, même avec une gratte marquée Room service dessus et un halogène qui brille devant la caméra en lieu et place de l’esprit sain !

Sacré Bryan, il a bien failli nous avoir !

A lire aussi en ROCK par ERWIN :


TOTO
Dune (1984)
Prophétique




Dave STEWART
The Blackbird Diaries (2011)
An englishman in the us


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. East Side Story
2. This Side Of Paradise
3. Not Romeo Not Juliet
4. Flying
5. She’s A Little Too Good For Me
6. Open Road
7. Room Service
8. I Was Only Dreaming
9. Right Back Where I Started From
10. Nowhere Fast
11. Why Do You Have To Be So Hard To Love



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod