Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Bat For Lashes, Kate Bush
 

 Tori's Maze (294)

Tori AMOS - From The Choirgirl Hotel (1998)
Par ERWIN le 29 Octobre 2010          Consultée 1551 fois

Vous tenez entre vos mains tremblantes le 4ème opus de la sublime rouquine américaine. D’emblée, vous constaterez avec moi la fulgurante évolution de la musique jusqu’alors solitaire et peu orchestrale de la belle. En effet, un véritable groupe de rock entoure à présent Tori, en studio comme en concert, et cela se ressent fortement dans sa musique : plus rock, moins intimiste. C’est dans sa ferme en Cornouailles que Tori aménage son studio personnel « The Martian Engineering », la laissant libre de toute mainmise créatrice.

« Spark » lance la ronde des singles du skeud. Chanson que je qualifierai volontiers de « bordélique sans être désagréable », la page atmosphérique de la rouquine semble derrière elle. Il faut dire que l’humeur est à la survie. Après avoir déjà traversé des épreuves de taille, la jeune femme est confrontée à la perte de plusieurs bébés. A son habitude, l’auteure compositeur laisse libre cours à sa plume pour faire passer ses émotions dans ses chansons. Révélateur de son état d’esprit d’alors, la chanson évoque une de ses fausses couches. Les paroles sont terribles : « Elle était convaincu de pouvoir atteindre le sommet d'un glacier, mais elle ne pouvait même pas garder un bébé en vie », mais l’air est frustre et peu convaincant.
L’album est donc à cette image : sombre, tourmenté et révolté. Certains titres sont carrément minimalistes en termes mélodiques, seul subsiste la survie comme sur la bien nommée « Cruel ». Tori dit elle-même que cette œuvre porte sur la « force vitale ».« Raspberry girl » sort en single malgré un manque mélodique évident. Certes le rythme « dance » colle bien aux dancefloors mais le titre ne décollera jamais réellement. « Jackie’s strenght » est en hommage à la môme Bouvier-Kernnedy-Onassis, elle est déjà plus ambitieuse, car Tori y place un chant diaphane, aux repères assez flous, l’ensemble sonnant franchement mystérieux. La version remixée atteindra d’ailleurs la première place du billboard américain.

C’est une Miss AMOS beaucoup plus adulte que nous avons là. Elle joue moins de son charme. Son tempérament, bien que toujours exacerbé, est aujourd’hui enseveli sous des tonnes de sentiments contradictoires et douloureux. « She’s your cocaine » me rappelle certains thèmes chers à Kate BUSH, sa maman artistique, cela se ressent dans les effets très féminisés, les bridges et même l’emploi de percussions quasi dissonantes. J’y suis personnellement beaucoup moins sensible qu’aux gimmicks plus adolescents et ludiques de ses débuts.
Le jazzy « Playboy Mummy » est plus dans la lignée de ses premiers albums, le piano s’y fait plus présent. Le ton n’est pas plus léger et Tori n’y joue pas avec son auditoire, mais on retrouve cependant quelques unes de ses lignes mélodiques magiques. Le Bosendorfer retentit enfin sur « Pandora’s aquarium », pendant un instant on ne sait pas même si Kate BUSH est venue chanter le morceau à la place de Tori, le titre aurait eu une place de choix sur The Dreaming. Mais non c’est bien un album de Tori, celui à l’étrange photocopie couleur en guise de couverture. Pandora est toutefois un sujet de choix pour la jolie sudiste. Entres femmes troublantes et tentatrices, gageons qu’elles se comprennent intellectuellement !

Je ne suis pas fana de cet album, il est d’une tristesse à faire peur. Il manque de cette joie juvénile qui émanait des œuvres précédentes. Je ne le conseillerai donc pas pour débuter l’écoute des œuvres de Miss Myra Ellen AMOS.

A lire aussi en POP par ERWIN :


ABBA
Abba (1975)
Mamma mia !




George MICHAEL
Faith (1987)
Georges à la foi


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Spark
2. Cruel
3. Black-dove (january)
4. Raspberry Swirl
5. Jackie's Strength
6. I I E E E
7. Liquid Diamonds
8. She's Your Cocaine
9. Northern Lad
10. Hotel
11. Playboy Mommy
12. Pandora's Aquarium



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod