Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  LIVE

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Unkle
- Style + Membre : Birdpen
 

 Site Officiel (295)

ARCHIVE - Unplugged (2004)
Par BNJ le 15 Novembre 2004          Consultée 4489 fois

Au moment où je rédige ces lignes, la nouvelle vient de tomber. Craig Walker, le très charismatique chanteur de Archive, ne fera pas partie de la tournée du groupe. Pour ceux qui connaissent un tant soit peu le groupe et son histoire, il apparaît clairement que Darius Keeler et Danny Griffith ont toujours eu des rapports « difficiles » avec leurs chanteurs. Roya Arab avait tenu un album (Londonium), Suzanne Wooder également (Take my Head) et il est vrai que Craig Walker avait créé l’évènement en posant sa voix si particulière sur 3 albums successifs (« You all look the same to me », « Michel Vaillant » et « Noise »). Si pour l’heure, il est trop tôt pour en tirer des conclusions hâtives (démission, renvoi, problème de santé, allez faire un tour sur le forum du site officiel, vous verrez, c’est de la folie !), ces évènements récents me font aborder cet album unplugged avec un regard bien particulier.

Beaucoup reprochent à Craig Walker de bien trop souvent crier dans ses chansons. Il est vrai que le chanteur avait pour habitude de pousser loin sa voix, parfois à la limite du faux, dans certains des titres phares du groupe. Mais cela (et là c’est le fan qui parle) ne faisait qu’amplifier la dimension dramatique des fameux titres et rendait la partie musicale (grosses guitares, grosses rythmiques et synthé analogique omniprésent) particulièrement cohérente.

Choisir l’acoustique pour un groupe dont la musique est aussi centrée sur l’électronique et l’électrique était un pari risqué. Car sans cette matière « organique », qu’allait-il rester ? La réponse est simple et tient en 2 choses : La pureté mélodique des composition et l’immense voix de Craig Walker. Car si l’on excepte le « Fuck U » d’ouverture où Walker ne change pas véritablement sa façon de chanter (mais cela tient surtout au message du titre, qui souffrirait d’être chuchoté…) ou « Noise », le reste (« Sleep », « Absurd », « Goodbye ») est interprété avec une retenue qui force le respect. Craig Walker joue avec sa voix comme il ne l’avait jamais fait et sa maîtrise est tout simplement imparable. Tantôt puissante (« Conscience »), douce (« Run ») ou complètement désespérée (« Me and You »), elle ne s’éloigne jamais de la justesse et parvient à diffuser un niveau d’émotions inédit. Et ainsi déshabillée, la musique d’Archive prend une toute autre dimension, comme si enfin débarrassée de ses artifices, elle pouvait enfin laisser éclater sa pureté mélodique.

Chant du cygne de Craig Walker au sein du groupe ? J’aurai presque envie de prier pour que ce ne soit pas le cas tant ce chanteur a su donner à l’ensemble un équilibre qui semblait lui manquer jusqu’ici. Toujours est il que cet Unplugged est un parfait témoignage des immenses qualités du groupe, tant musicales que vocales. Et quel que soit l’avenir de la formation, nous ne pouvons que le féliciter pour nous avoir donné autant d’émotions…
Longue vie à Archive.

A lire aussi en POP par BNJ :


Tom MCRAE
All Maps Welcome (2005)
C'est beau d'être triste




CHAPTER 9
A Piece Of Cake (2007)
My cup of tea !


Marquez et partagez





 
   BNJ

 
   SUNTORY TIME

 
   (2 chroniques)



- Craig Walker (chant, guitare)
- Darius Keeler (guitare, clavier)
- Danny Griffith (guitare, clavier)


1. Fuck U
2. Noise
3. Sleep
4. Game Of Pool
5. Girlfriend In A Coma
6. Conscience
7. Absurd
8. Me And You
9. Goodbye
10. Run



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod