Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK / ELECTRO  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Unkle
- Style + Membre : Birdpen
 

 Site Officiel (501)

ARCHIVE - Restriction (2015)
Par SUNTORY TIME le 13 Février 2016          Consultée 1767 fois

C'est quand même hallucinant de voir une vieille formation (20 ans au compteur, ça commence à faire beaucoup) continuer de sortir des disques avec de si brèves pauses. Après With Us Until You're Dead en 2012, le conceptuel Axiom à peine plus d'un an après, ARCHIVE revient avec Restriction, qui est le troisième opus de la formation dans sa conception actuelle. Les cerveaux Darius Keeler et Danny Griffith sont toujours là, entourés des désormais vieux de la vieille Pollard Berrier, Dave Pen et Maria Q, ainsi que de la jeune et envoutante Holly Martin.

Restriction est dans la lignée indéniable de With Us Until You're Dead, mais le style est plus percutant. J'irai même jusqu'à dire qu'il est le plus rock de la longue discographie d'ARCHIVE. Les chansons oscillent entre 3 et 6 minutes, loin des envolées progressives des années 2000, mais l'électronique et l'esprit trip-hop sont toujours là, même si plus discrets. Contrairement à With Us (...) qui prenait son temps pour démarrer (l'immense "Wiped Out"), Restriction commence avec un triptyque qui ne laisse que peu de place à la respiration. "Feel it", presque rock n' roll, déchaîne un groove survolté, auquel succède l'étrange morceau titre, entêtant par sa rythmique minimaliste et les paroles qui ne sont qu'une succession de mots répétés à plusieurs reprises par Pollard Berrier. Il y a un côté abrutissant dans ce morceau, mais sa progression rock en augmente l'intensité avant de se prendre "Kid Corner", beaucoup plus éléctro, sans transition. Ces premiers morceaux prouvent la volonté du groupe de renoncer au son planant qui leur est propre pour une tension rock, très énergique. La musique reste sombre, mais plus féroce, presque rageuse.
Et pourtant, l'album alterne de manière très équilibrée la fureur rock et des chansons plus mélancoliques et calmes. L’enchaînement "End of Our Days" / "Third Quarter Storm" / "Half Built Houses" est tout simplement poignant d'émotion. La première, chantée par Holly Martin est empreinte de déprime contemplative quand la troisième, chantée par Maria Q, est plus différente, très proche de la noirceur abyssable d'Axiom. Au milieu, "Third Quarter Storm" parait paisible, s'il n'y avait ce pont noisy qui déroute l'auditeur.

Mais le plus fort est à venir, avec le troisième triptyque. "Ride in Squares" défile dans une lourdeur poisseuse, au synthé grésillant et à la voix rageuse de Berrier. "Ruination" prend le contre pied dans le style de "Feel It" mode groove et presque lumineux et terriblement accrocheur, mais "Crushed" débarque dans la foulée, aussi rapide mais angoissant. La voix de Berrier y est pour beaucoup, mais il faut saluer l'immense talent du batteur Steeve Barnard alias "Smiley" qui fait ici une performance exceptionnelle, secondé par Tom Gaskill. Chaque cassure de rythme n'est qu'un prétexte pour le relancer de plus belle aussitôt, sans compter ce déluge de cymbales qui font de "Crushed" le sommet de l'album.

Après le triste mais sublime "Black and Blue" (très différent de la version live déjà connue lors de la précédente tournée.), "Greater Goodbye" déroute par sa mise en place de climat inquiétant, mais n'éclate jamais vraiment et laisse sur sa fin. Assez frustrant d'ailleurs, comme l'est à une autre échelle "Ladders" ("ladder" veut dire "échelle", c'est drôle non ?...), le grand final. L'intro atmosphérique de ce grand final est tout bonnement sublime, grandiloquente, avec les voix de Pen et Berrier. Et quand ça explose dans un rock sauvage, nous ne sommes pas déçus. Mais le morceau s’arrête presque subitement, clôturant l'album de manière abrupte. Après une telle intro, c'est osé, mais dommage. Mais ne tergiversons pas; "Ladders" est un des sommets de Restriction.

Le constat s'impose, ARCHIVE a encore produit un album qui va du très bon à l'excellent, comme la plupart de ses prédécesseurs. Loin du trip-hop originel, même s'il en reste des traces, ARCHIVE est clairement devenu un groupe de rock. Il n'y a pas de doute qu'en live, les chansons de Restrictions seront redoutables. A noter que, pour la première fois de leur histoire, les membres du collectifs apparaissent sur la pochette d'un album studio. Même si on ne voit que des silhouettes, c'est une petite révolution en soit !

P.S.: La version collector de l'album, du moins en France, propose deux titres inédits. La mélancolique "Virtue", chantée par Pen, est très élégante et aurait pû se trouver sur le dernier album du deuxième groupe de ce dernier, BIRDPEN (album excellent lui aussi d'ailleurs). "Routine" est plus urbaine, dans l'esprit de "Ride in Squares", et Holly Martin y est tout simplement formidable.

Meilleurs titres: "Half Built Houses", "Ride in Squares", "Crushed", "Ladders"

Note réelle: entre 4 et 4,5/5

A lire aussi en TRIP-HOP par SUNTORY TIME :


ARCHIVE
Axiom (2014)
Musique de film ? non, film pour musique !




ARCHIVE
Controlling Crowds - Part I, Ii & Iii (2009)
Tout Archive en un album !


Marquez et partagez





 
   SUNTORY TIME

 
  N/A



- Darius Keeler (claviers)
- Danny Griffith (claviers)
- Dave Pen (chant, guitares)
- Pollard Berrier (chant, guitare)
- Maria Q (chant)
- Holly Martin (chant)
- Steve 'smiley' Barnard (batterie, percussions)
- Steve 'keys' Watts (claviers, orgues)
- Tom Gaskill (batterie, percussions)
- Mickey Hurcombe (guitares)
- Eat Gas (guitare)
- Jon Noyce (basse)


1. Feel It
2. Restriction
3. Kid Corner
4. End Of Our Days
5. Third Quarter Storm
6. Half Built Houses
7. Ride In Squares
8. Ruination
9. Crushed
10. Black And Blue
11. Greater Goodbye
12. Ladders
- bonus Edition Collector Francaise
13. Virtue
14. Routine



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod