Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  LIVE

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : K's Choice
 

 Site Officiel (611)

The CRANBERRIES - Bualadh Bos (2010)
Par SACRIPAN le 3 Octobre 2010          Consultée 2481 fois

PLUS INTIMISTE QUE BENEATH THE SKIN

Bualadh Bos, un titre bien compliqué à retenir pour ceux qui n’ont pas fait irlandais première langue, et qui veut dire (si la chance a pu vous mettre au courant) "applaudissements", "clap your hands" en anglais si vous préférez. En proposant un frontispice pareil à ce live, les CRANBERRIES veulent envoyer le message fort qu’ils renouent avec leurs racines, ou du moins avec leur image de groupe de Rock fortement inspiré par la musique celtique, musique qui est leur si caractéristique et pour laquelle ils se sont fait si largement connaître.

Bualadh Bos sort dans une période riche en évènements pour le groupe : leur réunion en 2009 après les deux efforts solos de Dolores O’Riordan, leur volonté de tourner en Europe en 2010 et leur ambition de préparer le terrain pour la sortie d’un nouvel album en 2011. Ouh... ça fait beaucoup tout ça pour un seul album ! D’où l'intérêt qu’il peut susciter.
Tous les albums de la formation y sont représentés excepté Wake up and smell the Coffee, paru en 2001, pour montrer ce qu’étaient les CRANBERRIES dans les années 90, décennie qu’ils ont traversé avec forces tubes éclairés comme autant de coups de génie dans l'esprit étoilé du Rock. Cet album, en somme, permet au groupe de dire : « Voilà ce que nous étions à cette époque ! ».

Dolores est toujours aussi investie, engagée dans son chant, incarnant avec sincérité les personnages qu’elle met en scène. Nous reconnaissons ses inflexions de voix si particulières qui ont justement donné aux CRANBERRIES leur caractère : la pureté de son grain, la manière avec laquelle elle bondit, danse dans les aigus, comme une enfant que tout pousse à jouer. Sur "Linger" nous retenons notre souffle à la note suspendue qu’elle atteint, quel talent !
Le jeu du batteur, à la fois solide et fort dans les grandes envolées, est subtil et aérien dans le calme retrouvé. On entend idéalement la basse et la guitare. Le mix, globalement, sur l’ensemble des instruments, est de très bonne qualité. Musicalement un groupe délicieux à écouter, avec l’entraînant et fusionnel duo basse/batterie suivant dans ses délires l’insoumise et explosive Dolores.

Un live plus chaleureux, plus intimiste que Beneath the Skin (bien que les cris collectifs se feront entendre à mesure que l’album avancera). En effet, c’est la première grande caractéristique de Bualadh Bos : si Beneath the Skin représentait le groupe toujours conquérant, même au sommet de sa popularité, Bualadh Bos est, quant à lui, l’expression d’une formation plus cool, jouant avec punch mais aussi avec plus d’intimité pour son publique.
Le fait que ce soit une compilation de lives ne doit pas vous inquiéter, tous les titres ne nous font pas nauséeusement bondir d’un bout à l’autre de la planète, à n’importe quel moment de l’histoire. Tous les morceaux ont été captés dans les années 90 et sont regroupés selon leur localisation (Toronto, Los Angeles, Oslo...). Il n’y a pas de blancs, le mix est tel qu’on a l’impression d’assister à un seul et même show : on passe un excellent moment dans les années 90 !
Un album magique, mélodieux, plein de charme et de frissons. Si Beneath the Skin était le live populaire et conquérant du groupe, alors Bualadh Bos en est le pendant indissociable intime et charmant.
Les tubes "Linger", "Free to Decide", "Ode to my Family", "Ridiculous Thoughts", "Zombie", "Promises", "Dreams", dans la majorité placés en fin d’album, suivent des morceaux moins connus du grand public comme "Wanted", "Liar", "I still do", "Waltzing Back", "Not Sorry", "Pretty", "Forever Yellow Skies", qui sont tout aussi excellents, tout aussi magnifiquement interprétés les uns que les autres. Un plaisir donc pour ceux qui veulent découvrir le groupe et pour ceux qui veulent réentendre leurs classiques dans une ambiance moins hystérique, plus "pub irlandais" que sur Beneath the Skin.
Une première partie de concert planante, où l’accent des influences celtiques du groupe, surtout dans le chant aérien et vibrant de Dolores, se brise contre nos cerveaux comme la marée moussant au bord de la falaise.
Une tempête se lève à nouveau sur "Forever Yellow Skies" faisant place à un enjoué "Sunday" pour que les CRANBERRIES reprennent calmement leur rythme de croisière...
Même le morceau le plus véhément, "Zombie", qui a ici un son bien bouillonnant, bien salé, bien vivant, reste dans cette ambiance libre, rêveuse et vagabonde. Une interprétation d’autant plus intéressante qu’elle rajoute à l’originale une angoisse et dans le 2ème refrain une fatalité angélique. Le solo est un choc aussi : semblant sacrément molasson aux premières éclaboussures, il s’avère au fond vouloir porter une tristesse profonde et moins colérique que sur la version studio.
L’album se termine en apothéose par un "Promises" déchaîné et un "Dreams" heureux où le publique et Dolores s’éclatent à chanter ensemble. On se dit que ça fait du bien de retrouver ce groupe après toutes ces années !

En conclusion : la preuve d’un groupe d’exception. Un live à la fibre irlandaise, à la musique celtique plus intimiste que sur Beneath the Skin. On revoit les années 90 défiler devant nous et, en même temps, Bualadh Bos est le signe en 2010 que les CRANBERRIES nous envoient pour nous dire : « On est de retour en 2011 ! ». Rien à reprocher à cet album : le plaisir est là, la qualité est là. On aurait seulement pu souhaiter une pochette d’album plus représentative de son contenu... En tout cas un live à conseiller aux fans de la première heure tout comme aux nostalgiques, et à ceux qui veulent découvrir le pourquoi du comment.

A lire aussi en ROCK :


TéLéPHONE
Au Coeur De La Nuit (1980)
Toujours aussi bon




SKIP THE USE
Little Armageddon Tour (2015)
Ch'ti pois sauteur


Marquez et partagez





 
   SACRIPAN

 
  N/A



- Dolores O'riordan (chant/guitare)
- Noel Hogan (guitare)
- Michael Hogan (basse)
- Fergal Lawler (batterie)


1. Wanted
2. Liar
3. Linger
4. I Still Do
5. Waltzing Back
6. Not Sorry
7. Pretty
8. Forever Yellow Skies
9. Free To Decide
10. Sunday
11. Ode To My Family
12. Ridiculous Thoughts
13. Zombie
14. Promises
15. Dreams



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod