Recherche avancée       Liste groupes



      
GLAM-ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Pat Benatar
- Membre : Dust
- Style + Membre : The Runaways

Joan JETT - Pure And Simple (1994)
Par ERWIN le 17 Février 2012          Consultée 1044 fois

Le 8ème album de la « Reigning Queen of Rock’n’roll » nous la présente plus sensuelle que jamais, avec un élément androgyne encore supplémentaire, chose qui va lui rallier les voix de la communauté lesbienne, d’où une implication prégnante de notre rockeuse dans les mouvements féministes.

« Go Home » sonne très hard rock, et est agrémenté d’un harmonica, c’est rare chez la môme Jett, mais le résultat est du meilleur effet. Cela déborde d’agressivité et de punch. La marque de fabrique de la brunette, rarement décevante, toujours à fond dans ce qu’elle fait. « Spinster » dépote carrément, un morceau d’obédience très métallisé, un titre très hostile malgré des chœurs pop. Joan n’est pas près de rentrer la Gibson et les Marshall. Et que constate-t-on avec surprise ? La présence du sieur Jim Vallance, pote de son excellence Bryan ADAMS, pape du pop-rock hardisant. Sûr que l’association va faire des dégâts… M’étonnerait pas que ce cochon de Bryan ait un petit faible pour notre petite brunette et ses yeux de biche. Et Jim n’est pas tout seul nope, il s’est pointé en compagnie de Desmond Child, autre pourvoyeur de riffs en tout genre pour groupe de metal US en panne d'inspiration.

L’efficacité reste de mise même pour les titres les plus simples : En l’occurrence, je pense à ce « Rubber and Glue », à « Insecure » où vous aurez bien du mal à empêcher votre tête de Headbanguer et votre pied de se lever tel un piston. Tout cela est bel et bien jouissif. On nage dans une ambiance que ne renieraient pas les RAMONES, c’est simple, carré et direct. On ne change pas une formule qui marche. Et notez ces sublimes rythmiques de gratte sur « Wonderin » ainsi que sur « Consumed ». « You got a Problem » présente même certaines similarités avec un petit groupe prénommé MOTORHEAD, c’est brut, raw et sans compromissions. Etrangement, l’âge avançant, Joan est de plus proche d’un punk rock classique.

Bin alors vla un slow : « As I Am ». Je le répète comme à chaque fois que je me trouve en présence d’une tentative de la miss Jett dans cette branche musicale qu’est la chanson calme… Bé ça pue ! Vous ne feriez pas tourner une scène romantique à une star du X pas vrai ? Avec Joan, c’est pareil, il lui faut son content de décibels en furie, sans quoi elle y perd son latin, et pour nous tout son intérêt… pas bandant ce « As I Am » ! On est pourtant tous prêts à la prendre comme elle est ! A quatre… ! Turlututu, vla que je m’égare encore ! Vous noterez que cela m’arrive fréquemment avec la native de Philly. Un deuxième slow clôt ce skeud « Brighter Day », pourvu d’intermèdes musclés, il est infiniment supérieur au précédent.

Dieu merci, l’album repart comme en 40 avec ce morceau bulldozer qu’est « Activity grrrr » -en référence au magazine féministe Riot Grrr, précisons que Joan écrit beaucoup avec Kathleen Hannah, une des principales égéries des mouvements féministes-, en voilà un morceau qui fracasse ! Cette petite rythmique rampante et lancinante à souhait, qui soutient la voix rauque de la belle, voilà qui n’est pas pour me déplaire, gageons que nous serons nombreux dans mon cas.

Ah ! Ca fait du bien dans les esgourdes, comme à chaque fois ! Merci Joan !
Je ne descendrai pas sous les quatre étoiles !

A lire aussi en GLAM-ROCK par ERWIN :


Joan JETT
Greatest Hits (2010)
La belle quinca




Joan JETT
Up Your Alley (1988)
Sois ma chienne!


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Go Home
2. Eye To Eye
3. Spinster
4. Torture
5. Rubber And Glue
6. As I Am
7. Activity Grrrl
8. Insecure
9. Wonderin
10. Consumed
11. You Got A Problem
12. Brighter Day



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod