Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK-ROCK CELTIQUE  |  B.O FILM

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Gilles Servat , Pibrock, Bernard Benoit
- Membre : Alan Stivell , Pierre De Grenoble, Mor, Glenmor
- Style + Membre : Nuit Celtique
 

 Musique Progressive Bretonne (196)

Dan AR BRAZ - Rêve De Siam (1992)
Par MARCO STIVELL le 2 Avril 2011          Consultée 1595 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

Rêve de Siam est le nom d'un film dont rêvait, justement, depuis longtemps le cinéaste Olivier Bourbeillon. Histoire de ne pas dire d'âneries à son propos (étant donné que je ne l'ai pas vu), je préfère autant vous réécrire certaines des notes du livret du présent disque.

"(...) Rêve de Siam raconte à la fois l'histoire d'une communauté et celle d'une ville (ndlr : Brest) hantée par son passé : un petit groupe d'irréductibles décidé à se battre pour son terrain dans une ville marquée par les destructions de la dernière guerre et le souvenir d'un bagne mythique et de son cimetière.
(...) un film qui parle de nos envies de voyage, de départs, mais aussi de nos racines, de nos combats, et qui n'oublie pas pour autant l'humour."

Voilà une description qui sied bien à la musique de Dan Ar Braz. Pour un film sur la Bretagne et les bretons, qui de mieux qu'un excellent artiste breton pour écrire une musique ? Je ne sais pas si Dan a beaucoup d'humour, mais ce qui est certain c'est qu'il se bat à sa manière pour la cause de la culture de son pays, son image, et que sa musique porte en elle le rêve, l'envie de voyage surtout quand elle est comme ici, principalement basée sur un son acoustique et hyper-mélodique.

Pour cette bande originale, Dan est accompagné de son fidèle claviériste-bassiste Martin Allcock, que l'on connait bien depuis Songs et Frontières de Sel / Borders of Salt. En tant qu'invités occasionnels, il a fait appel à Gerry Conway, ancien batteur de Fairport Convention et de Jethro Tull, à John Kirkpatrick qui a été l'accordéoniste du groupe de folk-rock anglais Steeleye Span, ainsi qu'à Ronan Le Bars qui est l'un des plus grands sonneurs français. Un petit "groupe" qui ne joue jamais totalement ensemble, l'essentiel de la musique restant basé sur le duo Ar Braz/Allcock.

Et la musique ne se démarque point de celle des opus précédents. La musique est toujours aussi folk, belle, personnelle, avec cependant des moments un peu plus enlevés dûs à la présence de la batterie. Seulement là on est dans un contexte particulier car c'est une bande originale de film, et Rêve de Siam rappelle fortement la bande originale très celtisante que Mark Knopfler, ancien leader de Dire Straits (et idole de Dan) avait écrite pour le film Cal en 1984. Concernant Dan lui-même, certains titres se rapprochent de la musique qu'il avait composée pour ses deux albums instrumentaux des années 80, Musique Pour les Silences à Venir (1985) aussi bien que Septembre Bleu (1988). La batterie de Gerry Conway n'est cependant pas dégoulinante de réverb', les fans qui haïssent cette période (si ça existe) peuvent donc se rassurer. Certains morceaux ("Les Etoiles d'Anna", "Le Rêve") font vraiment penser au superbe "De la Presqu'île aux Îles" de Septembre Bleu. D'autres titres tout aussi planants et plaisants viennent nous régaler, comme les très beaux "Lecture de Conrad" (avec l'accordéon doux de Kirkpatrick), ou parfois marqués par la batterie comme sur "Le Seuil du Voyage", "La Course Amère" (très beau avec sa cornemuse), "Rêve de Siam"... On pourrait regretter que certains soient trop courts, mais rappelons que nous sommes en présence d'une BO, donc ce n'est guère surprenant et cela n'enlève rien à la beauté de la musique.

Dan a tenu à "innover" un peu avec par exemple le piano de "Rumeur", celui en mode "dream" de "Rosko et Anna", la rythmique de guitare acoustique façon "Stand Up Becassine" (Frontières de Sel / Borders of Salt, 1991) sur "Rosko Débarque", le très beau "Le Thème de Monsieur" avec sa fausse harpe et sa flûte, ou même un titre plus rock, "Retour des Bagnards" gentillet, mais qui dénote cependant un peu et ne restera pas dans les annales. Autant dire sans être un chauvin du folk (je rappelle que j'adore Douar Nevez et The Earth's Lament) que ce qui fait la force de cet album, c'est le son acoustique. On arrive enfin à la seule chanson de l'ensemble, qui a bien dû servir de générique au film, à savoir "La Blanche", hommage à Brest. Sympathique morceau, que Dan chante comme à son habitude pour ce style avec conviction (tout en étant un peu approximatif en termes techniques).

Ce qui nous donne une bande originale très agréable, pas seulement à retenir car elle est la seule de Dan, mais aussi parce qu'elle présente de très beaux thèmes, forts reposants et parfois un peu "originaux" par rapport à ce que le guitariste a l'habitude de proposer.

Note réelle : 3,5/5

A lire aussi en MUSIQUES FOLKLORIQUES par MARCO STIVELL :


Dan AR BRAZ
Douar Nevez (1977)
Un bijou instrumental




Alan STIVELL
Brian Boru (1995)
Idéal pour aborder la carrière du barde


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Dan Ar Braz (guitares, chant)
- Martin Allcock (claviers, basse, mandoline)
- Gerry Conway (batterie)
- John Kirkpatrick (accordéon)
- Ronan Le Bars (cornemuse irlandaise et flûtes)


1. Rêve De Siam
2. Rosko Débarque
3. Les Etoiles D'anna
4. Lecture De Conrad I
5. Le Rêve
6. Lecture De Conrad Ii
7. Rosko Et Anna
8. La Course Amère
9. Le Vol De Paulot
10. Retour Des Bagnards
11. Rumeur
12. Le Thème De Monsieur
13. Lecture De Conrad Iii
14. La Valse
15. Le Seuil Du Voyage
16. La Blanche



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod