Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK-ROCK SYMPHONIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Site Officiel (568)

Amy MACDONALD - A Curious Thing (special Orchestral Edition) (2010)
Par GEGERS le 2 Avril 2011          Consultée 1875 fois

Pour tenter de contrecarrer la chute vertigineuse des ventes d'albums "physiques", les maisons de disques ont eu une idée de génie : Puisque ceux qui achètent encore des albums sont des amoureux du support CD, pour la plupart des passionnés ou des collectionneurs, pourquoi ne pas tirer profit de cette loyauté envers les artistes qu'ils apprécient ? Ainsi, peu de temps après la sortie d'un album, fleurissent généralement dans les bacs des versions alternatives du même opus : version limitée avec bonus track "rough mix", enregistrée dans le studio pendant que le batteur posait sa pêche, Tour Edition présentant deux titres captés live dans une salle embuée, permettant tout juste de deviner les musiciens là, au fond, derrière les 3 bikers qui lèvent leur bière en beuglant "à poiiiiiil", édition 3ème Age, qui voit les guitares dissonantes remplacées par des orgues de barbarie... l'imagination des businessmen de la musique n'a décidément pas de limites.

La belle Écossaise Amy MACDONALD n'échappe pas au phénomène de cette tentative désespérée de capitaliser au maximum sur les artistes qui vendent encore des albums. A Curious Thing, son deuxième et fort recommandable opus sorti en mars 2010, fut bientôt suivi d'une édition Deluxe, présentant en CD bonus un concert enregistré à Glasgow en décembre 2007, une sortie que votre serviteur bouda. Sans raison spéciale, mais pour le principe, non mais. Et voilà que déboule une troisième édition, pompeusement nommée "Special orchestral edition", et qui se veut nettement plus intéressante, puisque proposant en bonus un concert symphonique donné à Luxembourg en octobre 2010, en compagnie de l'orchestre radiophonique d'Allemagne qui, s'il n'est pas le Philharmonique de Berlin, reste un ensemble très prestigieux !

L'exercice, bien entendu, n'est pas nouveau et n'a rien de révolutionnaire, nombre d'artistes s'étant essayés depuis le milieu des années 90 à l'arrangement de leurs morceaux à la sauce symphonique. Mais écouter le répertoire folk-rock de la chanteuse s'adapter au contexte symphonique a tout de même de quoi attiser la curiosité, son univers musical dense et à l'énergie très organique semblant de prime abord bien éloigné de la dynamique imposante et solennelle induite par la présence d'un orchestre. Et pourtant ! Tout au long des 12 morceaux qui composent ce live, l'auditeur ne peut que succomber au charme de ces relectures à la fois audacieuses et respectueuses. Respectueuses, car tous les titres (5 sont issus du premier album d'Amy MACDONALD et 7 du deuxième) conservent la structure et les ambiances originelles des morceaux. Point d'introductions instrumentales à rallonge ou de restructuration des titres. Audacieuses, car il semble de prime abord difficile de surpasser l'émotion et la sensibilité à fleur de peau qui transpirent des versions originales. Par chance, l'orchestre ne se fait aucunement pompeux, et contribue au contraire de manière discrète à renforcer l'urgence et l'énergie contrôlée qui rendent les morceaux de l’Écossaise si intéressants. "An ordinary life", "Don't tell me that it's over" ou "No roots" voient en effet leur facette rock mordante altérée par la présence de l'orchestre, mais n'en demeurent pas moins des pièces donnant naissance à un ouragan d'émotions contradictoires. Et si l'orchestre n'apporte qu'une plus-value limitée à certains morceaux ("Footballer's wife", "This pretty face", déjà grandiloquents dans leur construction originelle), il permet en revanche aux pièces plus complexes et multi-facettes de gagner encore en richesse : "Youth of today", "Let's start a band" (qui clôture le concert) se font ainsi encore plus délectables que dans leur version studio, au contraire du tube planétaire "This is the life", qui perd son charme folk à force de superposition de couches d'instruments. La chanteuse, visiblement peu à l'aise et faisant preuve d'une humilité presque gênante face à l'orchestre, use de son timbre vocal avec le talent et la conviction qu'on lui connaît, portant sur ses épaules l'ensemble, et se jetant corps et âmes dans ces morceaux d'une beauté souvent époustouflante.

Au final, il faut bien reconnaître que la publication de ce live symphonique est une aubaine pour tout amateur d'Amy MACDONALD, qui prendra plaisir à redécouvrir le répertoire de la chanteuse transfiguré de la plus belle des manières. Et si A Curious Thing ne fait pas encore partie de votre discothèque, alors c'est sans hésiter vers cette version qu'il faudra vous tourner.

A lire aussi en FOLK par GEGERS :


The PORTERS
Rum, Bum And Violina (2012)
Et pour quelques dollars de plus...




Amy MACDONALD
This Is The Life (2007)
Le folk a un nouveau visage

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



Non disponible


1. Don't Tell Me That It's Over
2. Sparks
3. No Roots
4. Love Love
5. An Ordinary Life
6. Give It All Up
7. My Only One
8. This Pretty Face
9. Troubled Soul
10. Next Big Thing
11. Your Time Will Come
12. What Happiness Means To Me

- special Orchestral Edition
1. An Ordinary Life
2. Spark
3. Footballer's Wife
4. Mr. Rock & Roll
5. Your Time Will Come
6. Youth Of Today
7. This Pretty Face
8. Don't Tell Me That It's Over
9. No Roots
10. This Is The Life
11. What Happiness Means To Me
12. Let's Start A Band



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod