Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Andrea Corr , Sharon Corr

The CORRS - Unplugged (1999)
Par MARCO STIVELL le 23 Janvier 2012          Consultée 1218 fois

C'est le troisième live en moins de deux ans, mais le premier en CD. Et si les deux autres témoignent de l'énergie du groupe sur scène rock, ce concert acoustique l'est tout autant qu'eux en termes de force. Oui, même s'ils sont tout le temps assis sur des tabourets et accompagnés par un orchestre symphonique (cordes et quelques cuivres), la cohésion et l'unité dont fait preuve la famille Corr reste la même. Et en même temps, on se dit que c'est le genre d'exercice qui serait le plus susceptible de rassembler les gens qui ont commencé à décrocher avec Talk on Corners (et qui décrocheront totalement avec In Blue), voire ceux qui ont toujours décroché. Voilà pourquoi je dédie cette chronique à mes très estimés collègues Saskatchewan et Mr Ameforgée.

Avec Keith Duffy et Anthony Drennan (absent de la précédente tournée car parti jouer avec... Genesis), plus Fiachra Trench et l'Irish Film Orchestra, qu'est-ce que l'on pouvait attendre de mieux au niveau de l'instrumentation ? C'est propre, pas une seule note à côté (...sauf par Caroline au piano à la toute fin de "Runaway", mais ça a été gommé sur le CD), et bien sûr certaines chansons prennent une ampleur considérable. Pas un seul artifice pas un seul synthé, même les chansons les plus enjouées prennent une ampleur dramatique avec ce revêtement folk-classique.

Le première partie est vraiment tout ce qu'il y a de plus réussi avec que des classiques, et l'orchestre qui joue bien son rôle, notamment sur "Runaway" et "Only When I Sleep". Sans parler de la première grande surprise qui est ce "Radio" d'in Blue en avant-première, totalement éblouissant. Même pour moi qui suis assez amateur des productions studio des CORRS, je dois dire que ces chansons n'ont jamais aussi bien sonné. "Toss the Feathers" perd certes de sa puissance rock, mais la présente version colle bien avec ce que l'on attend en général d'un groupe irlandais. Et les CORRS ont beau chanter des chansons d'amour, ils prouvent dans leur état le plus naturel qu'ils (enfin, elles surtout) savent aussi jouer.

Je suis un peu moins friand du milieu du concert, notamment au moment des reprises, même si elles sont très jolies ("Everybody Hurts" d'R.E.M. qui était à cet endroit-là, "Little Wing" avec le superbe solo d'Anthony au dobro, "No Frontiers" chanté par Sharon et Caroline). Disons que l'ambiance est toujours prenante, mais les CORRS n'ont alors pas saisi leur occasion de mettre en avant autre chose que leurs tubes, en ce qui concerne leur propre répertoire. Ah, s'il y avait eu des "No Good for Me", des "When He's Not Around" voire d'autres surprises de l'album à venir et le tout dans un habillage aussi séyant... Parmi les reprises, seule "Old Town" de Phil Lynott (same as Thin Lizzy) qui sonne justement "old" ne passe pas pour leur plus grande réussite, parce que c'est un peu comme "At Your Side", j'accroche moins à cette suite d'accords.

Et si le début avait su émouvoir, c'est encore la faim qui demeure le meilleur de ce live : "Queen of Hollywood", "Lough Erin Shore", "So Young", autant voire plus de réussite qu'en studio. La première est aussi étirée que sa version originale, mais en ayant l'arrangement orchestral, elle surclasse tout. De même pour "Lough Erin Shore" qui n'a pas eu l'occasion d'être souvent jouée live et que l'on savoure d'autant plus de ce fait.

Vous l'aurez compris, nous avons là un must pour les fans, les non-fans... Entendre les CORRS dans une musique aussi "vraie", entre deux albums aussi importants à plusieurs niveaux, c'est tout simplement... magique.

A lire aussi en POP par MARCO STIVELL :


FIRST AID KIT
Stay Gold (2014)
Pop folk




Emilie SIMON
Mue (2014)
Une grande dame, assurément...


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Jim Corr (guitares, piano, choeurs)
- Sharon Corr (violon, choeurs)
- Caroline Corr (batterie, piano, bodhran, choeurs)
- Andrea Corr (chant, flûte irlandaise)
- Anthony Drennan (guitares, dobro)
- Keith Duffy (basse, percussions)
- Fiachra Trench (arrangement et direction de l'orchestre)
- The Irish Film Orchestra
- Pete Thomas (percussions)
- Ronan Dooney (trompette piccolo)
- Rod Mcvay (accordéon)


1. Only When I Sleep
2. What Can I Do
3. Radio
4. Toss The Feathers
5. Runaway
6. Forgiven Not Forgotten
7. At Your Side
8. Little Wing
9. No Frontiers
10. Queen Of Hollywood
11. Lough Erin Shore
12. So Young
13. Everybody Hurts



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod