Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Bob Dylan , Captain Beefheart

Tom WAITS - Bad As Me (2011)
Par HEADY le 18 Novembre 2011          Consultée 1969 fois

TOM WAITS... La seule évocation de son nom fera rêver certains et fuir d'autres, il faut dire qu'après plus de 35 ans de carrière, ce véritable OVNI du cercle très fermé des song-writers américains aura repoussé peu à peu les limites de sa musique en la rendant la moins académique possible et en explorant ses moindres recoins. Waits commençe Jazz dans les années 70 avec de grands albums comme Closing Time, Blue Valentine ou encore le live Nighthawks At The Dinner, puis, il quitte Asylum Records pour ensuite exploser avec des albums comme Swordfishtrombones ou son chef-d’œuvre indiscutable: Rain Dogs.
Témoignant d'une créativité débordante et d'une régularité rare, le bougre gâte ses admirateurs en délivrant plusieurs albums lors de ces 20 dernières années de qualité quelque peu inégale en passant de l'excellent(Mule Variations) au moins bon(The Black Rider).

Même si le triple CD Orphans : Brawlers, Bawlers And Bastards est sorti en 2006, ce coffret ne proposait rien de neuf puisqu'il n'était qu'une compilation de face B's et autres chutes de studio. Ses fans voulaient du neuf, il ne les a pas déçus.
Car, oui, "Bad As Me", son premier album studio depuis 7 ans, est bon, très bon, un des meilleurs du Waits du nouveau millénaire. Il suffit d'écouter le premier titre "Chicago" pour s’apercevoir que, du haut de ses 61 ans, Waits n'a rien perdu de sa superbe folie. Tout y est, les orchestrations fofolles et puis la voix de vieux crooner de l'artiste qui s'élève soudain pour vous cracher son texte au visage.
Cette voix... Je serais tenté de dire qu'elle n'a pas changé depuis Rain Dogs, ce genre de voix que l'on pourrait écouter des heures nous conter des histoires aussi sordides que passionnantes. Qu'il chante différemment ("Talking At The Same Time") ou comme un taré complètement halluciné ("Bad As Me"), elle est toujours aussi efficace.
L'album contient, comme tous les albums de Waits, son lot de pépites comme "Kiss Me", "Talking At the Same Time", "Back In The Crowd" et son quota de chansons complètement barrées tout droit sorties du crane du doux dingue qu'est leur géniteur comme "Hell Broke Luce" ou la chanson titre. Ce qui frappe tout de même, c'est que cette galette est plus accessible que d'autres déjà enregistrées par le maitre, ce qui n'est pas pour me déplaire, puisqu'il est plutôt ardu de profiter des qualités d'un album de TOM WAITS lors de la première écoute; ce nouvel album se distingue donc de ses prédécesseurs par son coté plus immédiat.
Impossible de déceler le moindre bémol au milieu de cette belle démonstration de talent tant les textes sont toujours aussi bien écrits et les instruments, qu'ils soient classiques ou électriques, toujours utilisés à leur juste valeur comme sur "Last Leaf", la plus belle ballade de l'album où on peut admirer la très belle collaboration entre Tom Waits et Keith Reichards. Cette association (qui avait déjà donné naissance à la sublime "Downtown Train" sur Rain Dogs) montre bien que Waits sait parfaitement s'entourer, il fait appel à deux des plus grands bassistes actuels sur cet album, à savoir: Les Claypool (PRIMUS) et Flea (RHCP).

Un bien bel album qui prouve donc que Tom Waits traverse tranquillement les âges avec une facilité remarquable et nous démontre une fois de plus qu'il mérite bien sa place au panthéon de la musique à laquelle il dédie toute son âme.

Ma note: 4,5/5 (En même temps, si il avait sorti un album de Polka/Hip-hop, j'aurais certainement trouvé ça excellent, mais la qualité de cette galette est plus que flagrante...)

A lire aussi en BLUES :


Lucinda WILLIAMS
Little Honey (2008)
Entre blues et americana. Loin de la country FM




Albert KING
Born Under A Bad Sign (1967)
Né sous le signe du blues


Marquez et partagez





 
   HEADY

 
  N/A



- Tom Waits (chant, banjo, piano, guitar, percussions...)
- Larry Taylor (guitare, basse, guitare acoustique)
- Marc Ribot (guitares)
- Keith Richards (guitare)
- Casey Waits (batterie)
- Clint Maedgen (saxophones)
- Ben Jaffe (trombone,clarinette)
- Augie Meyers (orgue, piano)
- Flea (basse)
- Charlie Musselwhite (harmonica)
- David Hidalgo (guitare)
- James Whiton (basse)
- Gino Robair (percussions)
- Patrick Warren (claviers)
- Chris Grady (trompette)
- Dawn Harms (violon)
- Will Bernard (guitare)
- Marcus Shelby (basse)
- Les Claypool (basse)


1. Chicago
2. Raised Right Men
3. Talking At The Same Time
4. Get Lost
5. Face To The Highway
6. Pay Me
7. Back In The Crowd
8. Bad As Me
9. Kiss Me
10. Satisfied
11. Last Leaf
12. New Broke Luce
13. New Year's Eve



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod