Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK/BLUES-ROCK  |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Alice Cooper, Guns N' Roses, Ace Frehley , The Dead Daisies , MÖtley CrÜe
- Membre : Steven Tyler , Whitford/st. Holmes
 

 Site Officiel (231)

AEROSMITH - Draw The Line (1977)
Par MASTCARD le 23 Mai 2012          Consultée 1549 fois

Après le succès de Rocks, les gars d’AEROSMITH se la jouent déconneurs avec une pochette qui peut être marrante ou pas, moche ou non… Ça dépend de votre humeur, de ce que vous avez mangé, du temps qu’il fait, de l’angle de vue ; si vous ne connaissez pas le groupe, cette pochette ne vous évoquera rien et ne retiendra pas votre intérêt. Comme ça c’est réglé. Et cette intro aussi.

AEROSMITH continue son petit bonhomme de chemin après l’excellent Rocks en nous servant à nouveau du hard-rock saupoudré de blues et de country. Le groupe n’en est pas loin mais il ne fait pas encore du hard-rock FM (si on peut dire), comme il le fera plus tard. Tout est plus subtil par rapport aux futurs albums. Certes, il n’y a fatalement pas énormément de différence entre « Le Blues Des Vaches A Lait » et « Bouffer Les Riches », mais c’est parce que le contraste se fait sur la composition. Les mélodies ne sont pas données à la béquée. L’auditeur aura la surprise de découvrir des qualités à la totalité des morceaux au fil des écoutes.

Cet album s’ouvre sur une petite déception : « Draw The Line ». Le riff se retient bien mais n’est pas vraiment accrocheur. En plus de ça, le son étouffe la batterie, et la linéarité de la chanson finit par la rendre soporifique. Bref, il y avait beaucoup mieux pour démarrer un album qui succède à Rocks.

Rien que le morceau suivant « I Wanna Know Why », est beaucoup plus puissant et entrainant. Ou n’importe quel autre d’ailleurs… « Critical Mass » est un shuffle très bien mené. « Get It Up » groove terrible et le riff est cette fois de qualité. « Bright Light Fright » est encore plus linéaire que « Draw The Line », mais bien plus couillu et heavy, avec un Joe PERRY prometteur au chant. « Kings And Queens » est sans doute le meilleur morceau de l’album : TYLER est royal (mon jeu de mot aussi), la mélodie superbe. « The Hand That Feeds » nous gratifie d’un solo de guitare réussi soutenu par une rythmique qui fait inévitablement taper du pied. « Sight For Sore Eyes » est à la limite le deuxième titre (avec « Draw The Line ») que je ne conseillerais pas car trop répétitif, malgré un très bon groove. « Milk Cow Blues » termine l’album en beauté : le riff, le chant dément de TYLER, le solo, la rythmique bêton, l’harmonica (eh oui ! ça compte aussi), … Bref, un bouquet final de grande classe.

Tout cela fait de Draw The Line un album qui sied parfaitement au groupe. Et pourtant, les membres commencent à être épuisés par leur récent train de vie les obligeant à alterner les sessions d’enregistrements avec des dates de concerts en pagaille. Il n’empêche que cet album est bon, si on excepte les deux morceaux un peu plus faibles précités. Vous pouvez donc sans problème vous laissez tenter, et passer outre cette pochette vraiment immonde, et même pas drôle (oui, j’ai très mal bouffé ce midi…) !


Note : 3,5/5

A lire aussi en HARD ROCK par MASTCARD :


RAINBOW
Black Masquerade (2013)
Prosternons-nous devant le prince des ténèbres




DEEP PURPLE
Come Taste The Band (1975)
Millésime 1975

(+ 3 kros-express)

Marquez et partagez





 
   MASTCARD

 
  N/A



- Steven Tyler (chant, harmonica, piano)
- Joe Perry (guitare, chant sur 5.)
- Brad Withford (guitare)
- Tom Hamilton (basse)
- Joey Kramer (batterie)


1. Draw The Line
2. I Wanna Know Why
3. Critical Mass
4. Get It Up
5. Bright Light Fright
6. Kings And Queens
7. The Hand That Feeds
8. Sight For Sore Eyes
9. Milk Cow Blues



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod