Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


Alain BASHUNG - Osez Joséphine (1991)
Par A.T.N. le 31 Mai 2012          Consultée 2224 fois

Fuyant le succès de peur qu’il ne se sauve, Alain BASHUNG a enchaîné les albums intéressants mais dont les chiffres de vente sont restés faiblards. Affublé de son nouveau complice à l’écriture Jean Fauque (Boris Bergman et lui sont définitivement brouillés), le dandy rock sort en 1991 un album d’inspiration américaine et, sans rogner sur l’exigence musicale dont il peut être fier, va rencontrer à nouveau une reconnaissance populaire maousse dans l’hexagone.

Guitares dobro, blues, harmonica, ambiances western, sonorités country, reprises de Buddy HOLLY et Bob DYLAN… monsieur BASHUNG a posé ses valises outre-Atlantique, aux Studios Ardent de Memphis, Tennessee, pour rendre hommage à la musique qu’il aime et qui l’a toujours inspirée. Ce perfectionniste amoureux des belles guitares et des grands guitaristes nous sort un disque que le magazine Rolling Stone n’a pas hésité à placer en pole position des 100 meilleurs albums de rock français! Nous n’irons pas jusque-là, loin s’en faut – nous remarquerons au passage que pour les amerloques, les bons albums sont ceux qui leur ressemblent…

Mais force est de reconnaître que de nombreux morceaux sont bien construits, et que ça fait du bien d’entendre ce chanteur entonner des mélodies accessibles sans perdre de son phrasé singulier, des refrains entraînants, décochant au passage quelques petits moments anthologiques. La slide hennissante (par Sonny LANDRETH himself) du morceau-titre est inoubliable, son mouvement inarrêtable… Le blues viscéral de « J’écume » oscille entre la rage et la mélancolie propre au genre (brillante gratte !), « Volutes » est… légère, et se fait adopter immédiatement avec son refrain addictif, « Happe » plane merveilleusement comme un nuage sur nos oreilles qui en redemandent… Quant à « Madame Rêve » (superbes paroles intimistes à tiroirs dues à Pierre Grillet), elle fait partie des 3 plus belles chansons du bonhomme, tout simplement. C’est une apparition. Un moment hors du temps. Quintet à cordes, thème joué en pizzicati, un bijou.

Les autres titres (des reprises pour la plupart) sont moins personnels, et du coup, valent surtout comme respirations entre les formidables morceaux cités plus haut. Ils permettent surtout de rendre hommage à la musique de l’Amérique, à l’exception de « Nights in White Satin » des MOODY BLUES, qui sont anglais, et dont la reprise à 2 guitares (folk et pedal steel, toutes deux jouées par Kevin MULLIGAN) vaut le déplacement. Une reprise comme on les aime : totalement différente, réappropriée, et dont l’idée centrale est intacte.

Un très bon album, magnifié par des orfèvres de la six-cordes (les immenses Sonny LANDRETH et Bernie LEADON, entre autres) qu’Alain BASHUNG sait mettre en valeur comme très peu d’artistes en France. Avec, en prime, les éternelles paroles d’équilibriste farceur qu’on ne peut qu’admirer, à chaque fois. Morceaux choisis : ‘Les jours de grève le sable s’ennuie’ ; ‘Vos luttes font des nuées / Des nuées de scrupules’ ; "Tu vois ce convoi / Qui s'ébranle / Non tu vois pas'… Un régal.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par A.T.N. :


Alain BASHUNG
Fantaisie Militaire (1998)
En 1998, champion du monde !




Alain BASHUNG
L'imprudence (2002)
Eteignez les lumières


Marquez et partagez





 
   A.T.N.

 
  N/A



- Sonny Landreth - Guitare Slide, Guitares
- Bernie Leadon - Guitares
- Alain Bashung - Chant, Harmonica


1. J'écume
2. Volutes
3. Happe
4. Well All Right
5. Les Grands Voyageurs
6. Blue Eyes Crying In The Rain
7. Fred Rose
8. Osez Joséphine
9. Kalabougie
10. She Belongs To Me
11. Madame Rêve
12. Nights In White Satin



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod