Recherche avancée       Liste groupes



      
NU-JAZZ / ELECTRO-JAZZ  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Erik Truffaz , Arve Henriksen
- Membre : Manu Katché , Moritz Von Oswald
 

 Nils Petter Molvaer (155)
 Npm Official Facebook (119)

Nils Petter MOLVAER - Np3 (2002)
Par STREETCLEANER le 2 Mars 2012          Consultée 1232 fois

NP3 fait suite aux deux albums particulièrement remarquables et originaux sortis sur le label ECM (Khmer, Solid Ether), label dont le trompettiste norvégien se sépare pour signer chez la major Universal Music. NP3 marquera une inflexion perceptible par rapport aux deux précédents albums. Bien entendu, on reconnaît toujours le style du trompettiste, mais celui-ci va privilégier cette fois, et de manière très nette, la musique électronique, dont la riche palette et les ressources sont alors très finement employées.

Molvaer aurait pu sortir un Solid Ether 2. Mais non, de manière courageuse il bifurque et décide de s’injecter une bonne dose d'électronique dans les veines. Et le pari est réussi. La musique électronique, dans laquelle il est allé puiser son inspiration, sied parfaitement à la création d’atmosphères légères, flottantes, et qui savent pourtant être profondes et captivantes. L’univers de NP3 est parcouru d’échos, de réverbération, de chaloupements, tous ces ingrédients se retrouvant souvent dans le dub ou la dub techno. Le trompettiste côtoie également la house traditionnelle des 90's « Hurry Slowly », agrémentée, comme sur « Axis of Ignorance » (1), des arabesques de sa trompette, ou même le dubstep, particulièrement évident sur le tourmenté « Nebulizer ». S’agissant du dubstep justement, on pourra souligner le côté précurseur du Norvégien… s’agissant d’un album remontant à l’année 2002 alors que le dubstep ne sortira de son repaire underground véritablement qu’en 2006, avec l’arrivée du phénomène BURIAL.

L’atmosphère flottante de « Presence », aux boucles noyées dans les vapeurs dub dignes d’un ECHOSPACE, possède un réel pouvoir de fascination et d’immersion, la trompette de Molvaer émerge de la brume avec une grande délicatesse, ne semblant pas vouloir endommager tout le bain cotonneux qui l’entoure. Juste superbe, et les amateurs de dub techno apprécieront particulièrement. L’entrée en matière de « Simply So » gagne lentement en intensité, à la manière d’un lever de soleil au-dessus d’une plaine réchauffée par la rondeur sensuelle de la basse. D’ailleurs Molvaer semble s’approprier l’esprit d’un Jon Hassell planant au-dessus de son Quatrième Monde. La trompette, au timbre carrément exotique, s’y transforme en charmeuse de serpent et semble encore une fois échapper à toute notion de gravité, emportée dans les airs grâce aux pouvoirs magiques des nappes et échos dubby. Enfin, on n’oubliera pas, malgré le côté atmosphérique recherché, les belles mélodies dessinées par Molvaer, et notamment celles de « Marrow », de « Presence », ou celle de « Frozen », composition au pouvoir d’attraction nocturne et lunaire. NP3 est aussi une nouvelle fois la preuve que le trompettiste apprécie particulièrement le trip-hop, puisque celui-ci servira de support rythmique à quelques compositions comme « Little Indian » ou « Marrow », entre autres.

NP3 est un très bel album. Les mélodies y sont certes en retrait par rapport aux albums précédents mais la boîte à outil électronique est adroitement mise à contribution, qu’il s’agisse du dub, de la dub techno, du trip-hop, de la drum’n’bass/jungle, house ou même déjà du dubstep. Les atmosphères développées y sont à la fois éthérées et profondes, et elles marchent régulièrement sur les frontières des territoires orientaux. NP3 est vraiment l’album de Molvaer qui est recommandé aux amateurs de jazz et en même temps de musique électronique.

(1) NPM dénonce l’obsession de G.W. Bush dans sa vision de l’axe du mal en détournant le slogan de celui-ci « The Axis of Evil »

A lire aussi en JAZZ par STREETCLEANER :


Nik BÄRTSCH'S RONIN
Holon (2008)
Ritual groove music ! jouissif !




Jan GARBAREK
In Praise Of Dreams (2004)
Une jolie réussite !


Marquez et partagez





 
   STREETCLEANER

 
  N/A



- Nils Petter Molvaer (trompette, basse, batterie programmée, samples)
- Eivind Aarseth (guitares)
- Audun Erlien (basse)
- Raymond C. Pellicer (loops, samples, programmation, beats)
- Rune Arnesen (batterie)
- Tee Bee (beats)
- Pal Nyhus (loops, samples, voices, programmation)
- Sidsel Endresen (voices)


1. Tabula Rasa
2. Axis Of Ignorance
3. Hurry Slowly
4. Marrow
5. Frozen
6. Presence
7. Simply So
8. Little Indian
9. Nebulizer



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod