Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

2003 Testimony
2004 One
 

- Style + Membre : Spocks Beard, Transatlantic
 

 Site Officiel (589)

Neal MORSE - Neal Morse (1999)
Par METAL le 27 Mars 2005          Consultée 3444 fois

Et voici venir le premier effort solo pour Neal Morse qui, je le rappelle, était encore à l’époque le chanteur de Spock’s Beard. Bon nombre d’artistes ont la fâcheuse tendance de reproduire en solo la même musique, que ce soit avec leur groupe ou seul de leur côté.
Et bien pour une fois, le bonhomme nous surprend et point de Prog alambiqué et sentant bon les 70’, mais plutôt un mélange de Country Pop Rock assez plaisant mais assez convenu également.

Ne cherchez pas trop de guitares électriques et encore moins saturées ni même d’envolées d’orgue hammond. Non ici, la majeure partie des titres qui nous sont proposés sont interprétés au piano et accompagnés à la guitare sèche, avec en arrière-plan un peu de synthé pour donner du relief à l’ensemble. Certes la basse et la guitare sont aussi au rendez-vous mais se montrent extrêmement discrètes, et l’ensemble de l’album sent bon les vacances pour un Neal Morse plutôt habitué a en faire plus que pas assez.

Pas grand chose de bien passionnant me direz-vous ... Oui mais voilà, c’était mal connaître Mister Morse car le dernier titre : "A Whole Nother Trip" divisé en 4 parties, a déjà plus de gueule que tout le reste de l’album réuni. On y retrouve des sonorités étranges de synthé, un apport de violons/violoncelles et surtout un rythme plus élevé avec enfin des guitares plus mordantes. La Partie C "The Man Who Would Be King" est même agrémentée de percussions pour un titre merveilleux, à la limite du Flamenco qui montre tout le talent de guitariste du bonhomme avant malheureusement d’enchaîner sur la dernière partie, un peu trop mollassonne à mon goût.

Avec "A Whole Nother Trip", Neal Morse sauve les meubles. Loin d’être un chef d’œuvre, on sent bien que ce titre a mûri dans la tête de son auteur a l’époque des albums [The Kindness Of Strangers] et [Day For Night] qui sont de loin les plus pop de Spock’s Beard.

Au final, Neal Morse nous propose un album de Country Pop Rock avec quelques rares aventures Prog. Le tout est très plaisant et s’écoute avec plaisir, le "plutôt bon" côtoyant en effet le "pas trop mal foutu". Finalement, un régime au Morse allégé, c’est pas si mauvais que ça.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par METAL :


Neal MORSE
? (2005)
Mystérieux et intriguant... la vérité est en vous




KINO [UK]
Picture (2005)
Rock pop progressif envoûtant


Marquez et partagez





 
   METAL

 
  N/A



- Neal Morse (chant - claviers - guitares - basse)
- Nick D’virgilio (batterie)


1. Living Out Loud
2. Lost Cause
3. Landslide
4. That Which Doesn't Kill Me
5. Everything Is Wrong
6. Nowhere Fast
7. Emma
8. Awnt- A) Bomb That Can't Explode
9. Awnt- B) Mr. Upside Down
10. Awnt- C) The Man Who Would Be King
11. Awnt- D) It's Alright



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod